Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Angola Janga
Marcelo D'Salete  (Editions Çà et Là)  avril 2018

Il fut un temps que nous nous plaisons à prétendre lointain. Il fut un temps où l’asservissement était courant. Marcelo D’Salete a enquêté pendant plus de dix ans pour nous offrir cet ouvrage frémissant Angola Janga.

Angola Janga, première fois que j’entendais ces mots, à l’effet hakuna matata musical et enchanteur. Angola Janga, Angola Janga, mais quels mots magnifiques ! Et bé non, pas du tout. La magie de ces deux mots doit résider dans l’histoire qu’ils portent : l’esclavage de masse.

Loin de faire le procès des esclavagistes, Marcelo D’Salete dessine des hommes et des femmes luttant pour leur liberté. D’origine brésilienne, l’auteur raconte Zumbi, roi de Palmares, les attaques, la résistance, les privations et cette foutue lueur au bout du tunnel, l’espoir d’échapper à la captivité et de reprendre en main son destin.

XVIIème siècle, "La petite Angola", c’est Angola Janga, c’est un des royaumes africains clandestins bien planqués dans la jungle brésilienne, peuplés d’esclaves résistants. Esclaves massivement importés de la région de l’actuelle Angola du continent africain, des hommes et des femmes traités comme des meubles sans valeur, entassés dans les cales insalubres de bateaux qui n’ont rien à envier aux trains qui conduiront d’autres humains dans des chambres à gaz à une autre malheureuse époque, ces humains enchaînés, vendus, exploités, usés au labeur.

Damned, que les humains sont cruels, chuchote ma pomme. Et oui mémère. Heureusement qu’ils ne sont pas tous aussi cons. Avec peu de mots, Marcelo D’Salete décrit onze chapitres, soit onze histoires croisées d’esclaves rebelles en quête de justice et de liberté. Ils ont résisté, au péril de leur vie, et se sont battus contre l’oppression. Comme quoi, nos papys résistants n’ont rien inventé.

Angola Janga est sanglant, injuste et ses planches en noir et blanc immergent sans fioriture dans la jungle brésilienne peuplée de reptiles et de prédateurs humains. Marcelo D’Salete fait revivre le mythe de Palmares, à sa manière, à partir de documents et de larges citations émanant de penseurs et de dirigeants à diverses époques.

L’histoire ébranle, forcément, la fougue de ces esclaves combattants remet à sa place les houspilleurs de caddies et la concision des textes grandit la solennité des moments. Même si la capitale d’Angola Janga finit détruite par les colons, le pan d’histoire soulevé par Marcelo D’Salete ne devait pas rester ignoré des Européens que nous sommes. Un ouvrage puissant, dramatique et historique.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.

En savoir plus :
Le site officiel de Marcelo D'Salete
Le Facebook de Marcelo D'Salete


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-04-14 :
Mujurushi, Le signe des rêves : volumes 1 & 2 - Naoki Urasawa
La guerre des autres - Rumeurs sur Beyrouth - Bernard Boulad, Paul Bona & Gaël Henry
Deux femmes - Song Aram
1793 - Niklas Natt Och Dag
3 minutes - Anders Roslund & Börge Hellström
Vindicta - Cédric Sire
Je ne sais rien d'elle - Philippe Mezescaze
En lieu sûr - Ryan Gattis

• Edition du 2019-04-07 :
C'est aujourd'hui que je vous aime - François Morel & Pascal Rabaté
Mémoire brisée - E.O. Chirovici
La guerre des scientifiques - Jean-Charles Foucrier
Barracoon / Article 36 - Zora Neale Hurston - Henri Vernet
Parasite - Sylvain Forge
La cartographie des Indes boréales - Olivier Truc
L'enquête Hongroise - Le tour du monde 1 / Vous êtes de la famille ? - Bernard Guetta - François-Guillaume Lorrain
Ce que cela coûte - Wilfred Charles Heinz
 

• Archives :
A propos des gilets jaunes : La victoire des vaincus / Charlot déprime suivi de Un rêve de Charlot - Edwy Plenel - Grégoire Bouillier
Lune noire - Anthony Neil Smith
Un mariage sur écoute - John Jay Osborn
Sinestra - Armelle Carbonel
Des oiseaux rouge sang - Mohammed Hanif
3 secondes - Anders Roslund & Börge Hellström
Le chien de Madame Halberstadt - Stéphane Carlier
La maison - Vanessa Savage
La faille du temps - Jeanette Winterson
La punition qu'elle mérite - Elizabeth George
Ce qui ne tue pas - Rachel Abbott
La cage - Lilja Sigurðardóttir
Une Confession - John Wainwright
Festival Quais du Polar #15 (édition 2019) - Roberto Saviano - Elizabeth George - Michael Connelly - Ron Rash - Brian De Palma - Arturo Pérez-Reverte - James Sallis - Sandrine Collette - Hervé Le Corre - Kent - Georges Simenon
La transparence selon Irina / Une année de cendres - Benjamin Fogel - Philippe Huet
Animal - Sandrine Collette
Desh - Tofépi
Iggy Salvador - Antoine Zebra
Firebird - Thomas Harnois
Oyana - Eric Plamondon
Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci - David Bates / Carlo Vecce
Lincoln au Bardo - Georges Saunders
Rendez-vous à Samarra - John O'Hara
Un certain Paul Darrigrand - Philippe Besson
Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires - Philippe Val - Raphaël Enthoven
Après - Nikki Gemmell
Boy Erased - Garrard Conley
Les gratitudes / Mon père - Delphine de Vigan - Grégoire Delacourt
Les suppliciées du Rhône - Coline Gatel
L'ombre de la baleine - Camilla Grebe
- les derniers articles (10)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1672)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=