Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Angola Janga
Marcelo D'Salete  (Editions Çà et Là)  avril 2018

Il fut un temps que nous nous plaisons à prétendre lointain. Il fut un temps où l’asservissement était courant. Marcelo D’Salete a enquêté pendant plus de dix ans pour nous offrir cet ouvrage frémissant Angola Janga.

Angola Janga, première fois que j’entendais ces mots, à l’effet hakuna matata musical et enchanteur. Angola Janga, Angola Janga, mais quels mots magnifiques ! Et bé non, pas du tout. La magie de ces deux mots doit résider dans l’histoire qu’ils portent : l’esclavage de masse.

Loin de faire le procès des esclavagistes, Marcelo D’Salete dessine des hommes et des femmes luttant pour leur liberté. D’origine brésilienne, l’auteur raconte Zumbi, roi de Palmares, les attaques, la résistance, les privations et cette foutue lueur au bout du tunnel, l’espoir d’échapper à la captivité et de reprendre en main son destin.

XVIIème siècle, "La petite Angola", c’est Angola Janga, c’est un des royaumes africains clandestins bien planqués dans la jungle brésilienne, peuplés d’esclaves résistants. Esclaves massivement importés de la région de l’actuelle Angola du continent africain, des hommes et des femmes traités comme des meubles sans valeur, entassés dans les cales insalubres de bateaux qui n’ont rien à envier aux trains qui conduiront d’autres humains dans des chambres à gaz à une autre malheureuse époque, ces humains enchaînés, vendus, exploités, usés au labeur.

Damned, que les humains sont cruels, chuchote ma pomme. Et oui mémère. Heureusement qu’ils ne sont pas tous aussi cons. Avec peu de mots, Marcelo D’Salete décrit onze chapitres, soit onze histoires croisées d’esclaves rebelles en quête de justice et de liberté. Ils ont résisté, au péril de leur vie, et se sont battus contre l’oppression. Comme quoi, nos papys résistants n’ont rien inventé.

Angola Janga est sanglant, injuste et ses planches en noir et blanc immergent sans fioriture dans la jungle brésilienne peuplée de reptiles et de prédateurs humains. Marcelo D’Salete fait revivre le mythe de Palmares, à sa manière, à partir de documents et de larges citations émanant de penseurs et de dirigeants à diverses époques.

L’histoire ébranle, forcément, la fougue de ces esclaves combattants remet à sa place les houspilleurs de caddies et la concision des textes grandit la solennité des moments. Même si la capitale d’Angola Janga finit détruite par les colons, le pan d’histoire soulevé par Marcelo D’Salete ne devait pas rester ignoré des Européens que nous sommes. Un ouvrage puissant, dramatique et historique.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.

En savoir plus :
Le site officiel de Marcelo D'Salete
Le Facebook de Marcelo D'Salete


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-02-17 :
Dans la neige - Danya Kukafka
Sans compter la neige - Brice Homs
Le manufacturier / Responsabilité absolue - Mattias Köping - Jocko Willink & Leif Babin
So sad today - Melissa Broder
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Nylso - Interview
La main noire - Robert Vincent
L'île longue - Victoire de Changy

• Edition du 2019-02-10 :
Angola Janga - Marcelo D'Salete
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Stella Lory - Interview
L'ombre d'un père - Christoph Hein
Une éducation - Tara Westover
L'Amérique derrière moi - Erwan Desplanques
Gangs of L.A. - Joe Ide
Que faire des cons ? - Maxime Rovere
Hunger : une histoire de mon corps - Roxane Gay
Le président des ultra-riches - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot
 

• Archives :
Bacchantes - Céline Minard
L'appel - Fanny Wallendorf
L'étranger dans la maison - Shari Lapena
Comment l'empire romain s'est effondré - Kyle Harper
Les Outrages - Kaspar Colling Nielsen
Les dévastés - J. J. Amaworo Wilson
Le paradoxe du bonheur - Aminatta Forna
La procession infinie - Diego Trelles Paz
Retour à Budapest - Gregor Sander
Les nuits d'une damoiselle (après vous, Messieurs !) - Stéphanie Berrebi
Lincoln Highway 750 - Bernard Chambaz & Barroux
L'empreinte - Alexandra Marzano-Lesnevich
Battements de coeur - Cécile Pivot
La paix - André Tardieu
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Exposition Milo Manara, itinéraire d'un maestro de Pratt à Caravage
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Tsutomu Nihei - L'arpenteur des futurs
Phagocytose - Marcos Prior & Danide
Essence - Fred Bernard & Benjamin Flao
Foulques - Véronique Boulais
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Bernadette Després - Taiyou Matsumoto - Tsutomu Nihei - Richard Corben - Rumiko Takahashi - Emmanuel Guibert - Chris Ware - Riad Satouff - Frank Le Gall - Emil Ferris - Pierre-Henry Gomont - Tom Haugomat - Jesse Jacobs - Jérémie Moreau - Milo Manara
Ce que je peux enfin vous dire / Devenir - Ségolène Royal - Michelle Obama
Le pays des oubliés - Michael Farris Smith
Les amochés - Nan Aurousseau
Anatomie d'un scandale - Sarah Vaughan
Des hommes couleur de ciel - Anaïs Llobet
La transparence du temps - Leonardo Padura
Vesoul, le 7 janvier 2015 - Quentin Mouron
Les couleurs de Fosco - Paola Cereda
Oiseau de nuit - Robert Bryndza
Vigile - Hyam Zaytoun
- les derniers articles (9)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1614)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=