Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vive la fête
La Maroquinerie  (Paris)  24 octobre 2005

Serrés les uns contre les autres dans une Maroquinerie pleine à craquer, les membres du public attendent impatiemment l'entrée en scène du groupe belge au nom évocateur : Vive la Fête. Sur une symphonie de Strauss, "Le Beau Danube Bleu", l'arrivée des musiciens provoque l'acclamation d'un auditoire déjà surexcité. Et il y a de quoi.

Où que se produise le groupe flamand, il déchaîne les foules. Jamais mélange des genres n'aura été aussi festif et rassemblé public aussi éclectique qu'amateurs de rock, d'électro et de clubbers.

Et pour cause, Vive la Fête c'est ça, un mix détonant de kitch-pop (selon leurs propres termes), de rock, d'électro, de new wave, et de dance.

Le tout mené par une chanteuse aussi charismatique que belle, une voix à la Lio dans un corps de Barbie platine, mini-short, collants résille et décolleté sexy, et un guitariste hirsute, longs cheveux bruns, les yeux bandés de noir qui n'est pas sans rappeler les rockers de Kiss.

Les leaders ce sont eux, Els Pynoo, formation mannequin, et Danny Mommens, ancien bassiste brillant de dEUS, qui s'adonne ici avec autant de succès à la guitare.

Accompagnés de Ben Brunin à la basse, Matthias Standaert à la batterie et Marc Requilé au clavier, les yeux avec un faux bandage noir, tout comme quelques aficionados du public.

Le groupe commence par deux morceaux déjà bien rôdés de leur précédent opus, Nuit Blanche.

Quand Danny prend le micro sur "Mon Dieu", on pense à un sketch des Inconnus tant sa voix, rythmée par les cris de rut de la chanteuse, semble parodique. La lumière, stromboscopique, alterne entre rouge, bleu, orange, tandis que le public s'enflamme.

L'énergie est bien là, autant sur scène que dans la salle. "C'est le troisième ou le quatrième fois que je suis ici et j'aime bien !", tente Els avec son accent flamand.

Ce soir, leur dernier album Grand Prix est bien sûr à l'honneur : "Hot Shot", "Sabrina", "Machine Sublime", "La Vérité", "Petite Putain", "Liberté", "2005". Les rifs de guitare rock alliés au son eighties du synthé fonctionnent à merveille : les bras se lèvent, même les plus timides se laissent aller à danser. On apprécie également la complicité des musiciens. Si l'alchimie réussit, c'est aussi grâce à ça.

Tantôt égérie porno-chic, danseuse du Lido, ou poupée Barbie, la chanteuse reste féline et toujours aussi classe. Quand elle quitte la scène après Noir Désir, c'est pour laisser place au rock, au vrai.

Comme à l'accoutumée, Danny invite une spectatrice à prendre sa guitare, et un fan, qu'on aurait pu confondre avec un membre du groupe, à s'éclater avec le micro, tandis que lui s'empare du saxo.

Ça sent la fin mais non. Un bref rappel et le groupe est de retour pour "Tokyo", seul morceau de République Populaire, 2005, et les célèbres reprises de Lio et de Plastic Bertrand, "Banana Split" et "Ça plane pour moi" version déjantée de Vive la Fête.

Il faut bien le reconnaître, Vive la Fête , c'est léger, voire naïf, certes un brin répétitif, mais qu'est-ce que ça fait du bien !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Vive la fête en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Vive la fête en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Vive la fête en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Vive la fête en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Vive la fête en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Vive la fête en concert au Festival Europavox 2007
Vive la fête en concert au Festival International Benicàssim 2008
Vive la fête en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
La conférence de presse de Vive la fête (14 août 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Vive la fête

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie)


MarieG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=