Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce HIM (His Infernal Majesty)
Dark Light  (Warner Bros Records)  octobre 2005

Considéré parfois comme un groupe ésotérique, HIM possède pourtant un lourd passé discographique, auréolé d'un best-of And Love Said No, sorti l'an dernier.

Qu'on se le dise, la bande à Ville Valo s'adresse à une troupe de fans bien informés, qui agissent surtout dans les skates park, ou encore dans les fiestas à tendance dark. Plutôt mal connus du public à tendance rock pur et dur mais adulés par les tabloïds anglais friands de "Love Metal" (Kerrang en tête de file) il y a là un paradoxe évident dont il fallait absolument surmonter la tenaille commerciale.

Tout fraichement reçu, le nouvel album des finlandais Dark Light (dans son édition spéciale agrémentée de goodies inutiles) impose d'emblée une certaine prestance graphique. Le soin apportée à la facade visuelle de cet album montre cette fois-ci que les choses dark et sombres doivent être comprises autrement : non, le dark n'est pas nécessairement l'expression du mal-être adolescent, il n'est pas non plus réservé à un public qui porte des chaussures de skate, c'est plutôt une façon comme une autre de s'afficher au grand public.

Et surtout une marque de fabrique made in Finlande. En effet, si ce nouvel album de HIM puise parfois dans le registre niais et inutile, il ne faut pas vraiment s'y attacher mais plutôt profiter de la galette pour prendre la température de ce qui se fait de mieux dans les pays nordiques. Oui, il y fait froid et c'est déprimant ...

Le titre d'ouverture de cet album pourrait en rebuter plus d'un, par son titre tout d'abord : "Vampire Heart". Certes, cela sent la messe noire à plein nez, mais son rythme très frais agrémenté par une guitare franchement vibrante, nous berce immédiatement. Autrement dit, le charme agit tout seul. Cette entrée en matière est certainement le point fort de tout l'album. En revanche, la suite s'avère être relativement décevante : ça coince, on frise l'ennui, ça agace ...

"Rip out the wings of a butterfly", premier single de cet opus annoncé avec fracas, semble taillé pour la BO du temps où Batman devait jouer contre le méchant Mister Freeze, tellement les deux coïncident par un flot inutile d'effets spéciaux mal foutus et réalisés à la va-vite. Tout semble se répéter et l'ennui commence à pointer son nez.

Malgré cela, la voix de Ville Valo rattrape plutôt bien cette utilisation de choses inutiles et franchement désagréables, du moins dès lors qu'il s'agit de monter la voix sur un fond de piano : "Killing Loneliness" et "The Face of god" par exemple. Tuer l'ennui, il semble bien que cela soit le maître mot de l'album. Heureusement que Valo sait chanter.

Mention spéciale au titre "Drunk On Shadows", tout simplement sublime, mais il est fort regrettable que beaucoup de bonnes choses se perdent si facilement dans un ensemble si inégal mais surtout si répétitif. De fait, nous devons nous ranger derrière un avis très réservé concernant l'intérêt de cet album, certes on peut en ressortir plusieurs titres intéressants, mais HIM ne fait pas l'effort de s'exposer au devant des amateurs de rock métal. Juste de quoi leur rire au nez.

Préférez plutôt leur excellent best of And Love Said No, au moins vous en aurez pour votre argent. Dommage, HIM demeurent ésotériques, à réserver à l'éternel public adolescent, tendance dark sur roulettes pour les garçons, grosses bottes en cuir pour les filles. Evidemment, ce n'est qu'une tendance qui aura du mal à s'inverser ...

 

En savoir plus :

Le site officiel de HIM


JDG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-10-18 :
Mondo Cane - Ce qui suit EP
Jacques Schwarz-Bart - Soné Ka-la 2 Odyssey
Christophe Rousset - Armand-Louis Couperin : Pièces de clavecin
Pointe du Lac - LP2
Vox Bigerri - Jorn
Dominique Fillon Augmented Trio - Awaiting Ship
Listen in Bed - Killing Eve + Australie (Saison 2 MIX 2)

• Edition du 2020-10-11 :
Listen in Bed - Seven Inch (Saison 2 Emission 2)
Raphaël Pannier Quartet - Faune
Karine Deshayes - Deux mezzos sinon rien
Mickaël Mottet - Glover's mistake
Yvan Marc - L'ancien soleil
The Yokel - Y
Minhsai - INTROSESSIONS EP
La Phaze - Visible(s)
Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe - Chanson d'Amour
Shaken Soda - Shaken Soda
 

• Archives :
BT93 - BT93
Shadows of Planes - Glasgow Kiss EP
Nubya Garcia - Source 
Nicolas Baldeyrou - Dialogues
Martin Joey Dine - Both at Once
Les Talens Lyriques & Christophe Rousset - Mozart : Betulia Liberata
Geoffroy Couteau - Brahms : Brahms musique de chambre vol 3 et 4
Anna von Hausswolff - All Thoughts Fly
Les Goguettes (en trio mais à 4) - Le temps béni de la pandémie
Apple Jelly - Die, Motherfucker ! Die !!! 
Listen in Bed - Fargo + BBC6 (Saison 2 MIX 1)
Romain Humeau - Echos
Luc Spencer - Oiseau(x) scratch
Ensemble Triptikh - Grand Ecran
The Flaming Lips - American Head
Quatuor Ardeo - XIII
Philippe Bianconi - Debussy
Pogo Car Crash Control - Tête Blême
Fabrizio Chiovetta - Beethoven : Op. 109, 110, 111
Listen in Bed - B.O. d'une scène de meurtre (Saison 2 Emission 1)
The Apartments - In and out of the light
La Caravane Passe - Nomadic Spirit
Babylon Circus - State of Emergency
Atrisma - Chrone EP
Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses - Berg, Webern, Schreker
Marie-Gold - Règle d'or
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
- les derniers albums (6175)
- les derniers articles (163)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=