Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Louis XIV
Théâtre des Béliers parisiens  (Paris)  février 2019

Comédie dramatique écrite et mise scène en scène par Nicolas Lumbreras, avec Emmanuelle Bougerol, Constance Carrelet, Serge Da Silva, Benjamin Gauthier, Nicolas Lumbreras et Benoit Moret.

Pourquoi changer une recette éprouvée et une équipe performante ? Après le beau succès de "Copains comme cochons", l'auteur, acteur et metteur en scène Nicolas Lumbreras versé dans la comédie loufoque embarque son quintet gagnant dans une nouvelle aventure en-chantée.

Avec "Jean-Louis XIV", il a concocté, toujours autour de l'argument vaudevillesque de l'adultère, une désopilante partition inscrite dans le genre de la parodie historique assortie d'inéfables couplets inédit, composés avec la collaboration musicale de Raphaël Alazraki, ressortant au pastiche de chansons de comédie musicale française.

Comme Nicolas Lumbreras connaît ses classiques, son opus enquille les références tutélaires de Jean Yanne à la troupe du Splendid, et surtout celle de Michel Heim, qui fut le grand manitou de la troupe des Caramels Fous, avec, notamment, ses hilarants opus "Grand siècle".

Et il s'octroie même le luxe d'inclure de célèbres répliques théâtrales telle celle du "Dom Juan" de Molière ("tu veux qu'on se lie à demeurer au premier objet qui nous prend, qu'on renonce au monde pour lui") énoncée par le roi coureur de jupons, qu'une oreille attentive pourra saisir au vol d'une mise en scène échevelée .

Car l'opus se développe comme une course-poursuite rocambolesque menée à train d'enfer. Pour éviter le courroux conjugal, le Roi-Soleil, qui a promis de s'amender mais vient de rencontrer la charmante Madame de Montespan, décide de donner libre cours à son bon plaisir en catimini hors de Versailles et incognito dans une auberge bretonne ancêtre du club gay entraînant à ses trousses l'épouse vengeresse.

Nicolas Lumbreras fait feu de tous bois du comique dans l'unique dessein de faire de sa "comédie boulevardo-musicalo-royaliste" un joyeux - et réusi - divertissement auquel il est difficile de résister, et ce, même pour les interprètes aux prises avec d'irrépressifs fous rires.

Dans l'astucieux et amusant décor en forme de castelet à transformations de Juliette Azzopardi, encostumés par Chloé Boutry et emperruqués par Irina Dyakonova, tous assurent - et assument - le sur-jeu inhérent et indispensable à ce registre.

Officient efficacement le bouillonnant "petit" Serge Da Silva ébouriffant en Louis XIV le Grand, Emmanuelle Bougerol magistrale en infante d'Espagne tyrannique qui jure comme un charretier en V.O., Constance Carrelet croquignolette en favorite, Nicolas Lumbreras irrésistible en Dieu "bling-bling" à l'accent pied-noir et, excellents Benjamin Gauthier et Benoit Moret en fregoli multi-rôles.

Donc un plaisir à ne pas bouder.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Les Faucheuses - Comédie Nation
Le petit résistant illustré - Théâtre Essaion
La Collection - Théâtre L'Etoile du Nord
Mon Olympe - Théâtre de Belleville
Hedda - Théâtre de Belleville
Correspondance avec la Mouette - Théâtre Les Déchargeurs
Roi du silence - Théâtre Les Déchargeurs
Dans les forêts de Sibérie - Théâtre Poche-Montparnasse
Ciel mon Paris ! - Théâtre Poche-Montparnasse
Ni couronne ni plaque - Théâtre de Belleville
Aime-moi - Théâtre de Belleville

• Edition du 2020-02-09 :
Macbeth - Théâtre Essaion
Faire semblant d'être normaux - Théâtre Les Déchargeurs
Un amour de jeunesse - Théâtre de la Renaissance
Eva Rami ! T'es Toi ! - Théâtre de la Huchette
Supervision - Théâtre 14
Félix Radu - Les mots s'improsent - Théâtre des Mathurins
Viel chante Barbara - Théâtre Essaion
Mots d'Elles... - Théâtre Essaion
 

• Archives :
Huis Clos - Théâtre de l'Epée de Bois
Mamma, sono tanto felice... - Lavoir Moderne Parisien
Uncanny Valley - Centre Culturel Suisse
Slpendeur - Théâtre 71
Rien plus rien au monde - Théâtre de la Contrescarpe
C'est bizarre l'écriture - Théâtre Les Déchargeurs
Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ? - Théâtre du Petit Montparnasse
François Rabelais - Théâtre Essaion
Aimez moi - Théâtre Les Déchargeurs
Les Bains macabres - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Mudith Monroevitz - La Nouvelle Seine
Choses vues - Théâtre de Poche-Montparnasse
Marie des Poules, gouvernante chez George Sand - Théâtre du Petit Montparnasse
Olivia Moore - Egoïste - La Nouvelle Seine
La Lune en plein jour - Théâtre de la Huchette
Le Paradoxe sur le comédien - Théâtre La Croisée des Chemins - Belleville
Le hasard merveilleux - Théâtre de la Contrescarpe
Trop de jaune - Studio Hébertot
Attention Les Apaches ! - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Blønd and Blõnd and Blônd - Hømåj à la chønson française - Café de la Danse
Vive la Vie - Théâtre Gaité Montparnasse
Deux euros vingt - Théâtre Rive Gauche
Un Tramway nommé Désir - Théâtre La Scène Parisienne
Oh Maman ! - Théâtre La Scène Parisienne
Le Fantôme d'Aziyadé - Théâtre Le Lucernaire
Mon Isménie - Théâtre de Poche-Montparnasse
Norma Djinn - Théâtre Montmarte-Galabru
La Paix dans le monde - Manufacture des Abbesses
Le K - Théâtre Rive-Gauche
La Sextape de Darwin - Théâtre La Bruyèret
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6837)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=