Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Danseuse du crépuscule
Théâtre Le Funambule-Montmartre  (Paris)  mars 2019

Comédie dramatique de Claude Ferri-Pisani, mise en scène de Isabelle Jeanbrau, avec Catherine Artigala, Martine Fontaine, Céline Lo Presti, Clément Olivieri et Grégory Vouland.

 Claude Ferri-Pisani a écrit une fausse-vraie pièce anglaise plus anglaise que bien des vraies pièces anglaises. On y croise une danseuse de flamenco espagnole, Lola (Martine Fontaine) échouée en Angleterre et devant s'occuper de sa belle-mère (Catherine Artigala) qui n'a plus trop sa tête et ne pense qu'à manger, pendant que son mari, marin, écume les mers.

On est dimanche et Lola attend sa fille, Pakita (Céline Lo Presti... qui ne vient pas. Que lui est-il arrivé ? Que se passe-t-il ? Pourquoi n'a-t-elle pas prévenue de son retard ? Pendant ce temps-là, le voisin scout (Grégory Vouland) demande à cirer les chaussures de la maison... alors que Lola doit subir les assauts de son beau-frère (Clément Olivieri), fou amoureux d'elle.

Quand débute "La Danseuse du crépuscule", on peut être surpris par le ton décalé et les premières scènes baignant dans un absurde pince-sans-rire. Faut-il s'amuser des situations embarrassantes dans lesquelles se complait la belle-mère de Lola ou faut-il plaindre la danseuse d'être réduite au rôle de garde-malade ?

Il faudra donc un peu de temps pour saisir qu'on est devant un drame et pas une comédie, même si certaines scènes peuvent susciter de l'hilarité.

"La Danseuse du crépuscule", c'est la vie sans avenir de Lola, au délicieux accent ibérique, condamnée à attendre son mari et la mort de sa belle-mère. Comment pourrait-elle, dans ce climat morose, se rêver encore sur un plateau à taper du pied et à tournoyer dans sa belle tenue d’apparat noire et rouge ?

Si la pièce de Claude Ferri-Pisani, qui n'en est qu'à ses premières représentations, mériterait peut-être quelques aménagements, elle n'est pas, néanmoins, dénué d'intérêt, notamment grâce à l'interprétation inspirée de Martine Fontaine qui compose une Lola fragile et fière, engluée dans l'Angleterre profonde, ainsi que celle de Catherine Artigala totalement à l'aise dans un personnage "borderline".

Peu à peu, on est conquis par un texte qui aboutit à un final émouvant et poétique, qui donne l'occasion à Lola de remettre ses habits de Lola. La mise en scène d'Isabelle Jeanbrau gagne en intensité. Si, dans les premières minutes,on peut ne pas accrocher et rester insensible au "second degré" de la pièce, celle-ci prend pourtant peu à peu son envol.

On pourrait presque oser dire que "La Danseuse du crépuscule" a un côté "Tennessee", que tous les personnages pourraient être pris dans des passions vaines et épuisantes comme souvent chez l'auteur d' "Un Tramway nommé désir", mais aussi se transfigurer, comme ce sera le cas pour Lola, la "danseuse-mère Courage".

0n espère que les spectateurs ne seront pas rebutés par le petit effort nécessaire pour "entrer dans la pièce" et se mettront à l'unisson de son univers un peu déroutant, car, au bout d'un moment, ils trouveront bien agréable la compagnie de Lola et de son petit monde.

Quant à Pakita, il faudra être patient puisque le suspense qui lui colle à la peau (viendra-viendra pas) n'aura sa résolution que très tardivement...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-03-17 :
Apocalypse bébé - Théâtre Paris-Villette
Eldorado Dancing - La Ferme de Bel Ebat
En se couchant il a raté son lit - Théâtre Gérard Philippe
Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse - Théâtre Le Lucernaire
Anaïs Nin, une de ses vies - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
La Mort (d')Agrippine - Théâtre Dejazet
Le Pays lointain - Théâtre national de l'Odéon
Qui a tue mon pere - Théâtre de la Colline
Café Polisson - Théâtre de l'Epée de Bois
Veillée de famille - Théâtre du Rond-Point
Madame Pink - Théâtre du Rond-Point

• Edition du 2019-03-10 :
Oncle Vania - Théâtre du Nord-Ouest
Papa est libre - Théâtre Le Guichet-Montparnasse
La Danseuse du crépuscule - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Bells and Spells - Théâtre de l'Atelier
Les Rivaux - Artistic Théâtre
Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée - Comédie des 3 Bornes
La Collection - Théâtre des Bouffes du Nord
Oncle Vania fait les trois-huit - Théâtre de Belleville
La Double Inconstance - Théâtre 14
Darling - Studio Hébertot
Alice - Théâtre du Nord-Ouest
Trumperie sur la marchandise - Théâtre des Deux Anes
 

• Archives :
Les spectacles - Mars 2019
La Place du Diamant - Théâtre L'Atalante
Les Grands Rôles - Théâtre Le Lucernaire
Migrando - Théâtre Montmartre-Galabru
Et ma cendre sera plus chaude que leur vie - Théâtre Le Lucernaire
La Grande petite Mireille - Théâtre du Petit Montparnasse
Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe - Le Grand Point Virgule
Au temps des chevaliers - Théâtre de Nesle
La Statue de temps - Théâtre de Nesle
Comment j'ai dressé un escargot sur tes seins - Théâtre Le Bout
Ca reste entre nous - Théâtre du Gymnase
Jean-Louis XIV - Théâtre des Béliers parisiens
Les beaux ardents - Théâtre de l'Opprimé
Edna, délinquante - Manufacture des Abbesses
Les Mousquetaires au couvent - Théâtre Saint-Léon
Marie Tudor, God save the Queen - Espace Beaujon
Hors Jeu - Théâtre de la Reine Blanche
Qui va garder les enfants ? - Théâtre de Belleville
Cabaret décadent - Revue électrique N°69 - Cirque électrique
Les couteaux dans le dos - Théâtre Les Déchargeurs
Je ne me souviens pas - Théâtre Les Déchargeurs
22 novembre 1963 - Théâtre des Béliers parisiens
Interview - Manufacture des Abbesses
Le bois dont je suis fait - Théâtre de Belleville
J'ai pris mon père sur mes épaules - Théâtre du Rond-Point
Aux Délices - Lavoir Moderne Parisien
Maria Dolores y Habibi Starlight - Théâtre Essaion
Barber Shop Quartet - Chapitre IV - Théâtre Essaion
Matin et Soir - Théâtre de l'Aquarium
Merci - La Folie Théâtre
- les derniers (3)
- les derniers albums (3)
- les derniers articles (3)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6447)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=