Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La punition qu'elle mérite
Elizabeth George  (Editions Presses de la Cité)  mars 2019

Un nouvel ouvrage d’Elizabeth George est toujours un évènement en soi, au moins pour les amateurs de polars. Ce n’est pas pour rien que cette dernière est surnommée "La reine Elizabeth". Depuis son premier roman publié en 1988, récompensé en France par le Grand Prix de littérature policière, la romancière n’a jamais été réellement détrônée. Elle a une forte concurrence de la part de nombreux auteurs d’Europe du Nord mais ses titres continuent d’être des best-sellers non seulement aux Etats-Unis mais aussi dans les 35 pays où elle est publiée.

Cette américaine situe ses romans en Angleterre, par passion pour ce pays et sa culture. La relation entre ses principaux personnages, l’inspecteur Thomas Lynley, élégant et brillant et le sergent Barbara Havers, issue d’un milieu populaire, a évolué à travers des intrigues sophistiquées, témoignant d’un savoir-faire exceptionnel. Elizabeth George est l’héritière d’une tradition littéraire proche de celle de Charles Dickens. Elle explore ainsi toutes les strates de la société britannique, des aristocrates aux exclus. Au fil d’histoires prenantes et variées, elle éclaire de façon passionnante l’Angleterre d’aujourd’hui.

Son nouvel opus ne déroge pas à cette règle. L’histoire se déroule dans la bourgade bucolique du Shorpshire, tombé dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu. La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est compter sans la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses. Et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ?

N’en déplaise à Isabelle Ardery, Linley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

De nouveau, Elizabeth George ne nous déçoit pas avec son nouvel ouvrage. Elle mêle intrigue et enquête passionnante avec ce grain de cocasserie qu’on lui connaît depuis bien longtemps maintenant. Celle-ci repose évidemment sur les relations entre les personnages tourmentés qu’elle met en scène et sur leurs dialogues surtout. L’intrigue, elle, est toujours aussi bien construite, malgré quelques longueurs qui auraient pu être évitées.

L’enquête va d’abord se porter autour du diacre qui s’est suicidé après avoir été accusé de pédophilie, puis auprès de ceux qui le fréquentaient. Assez vite l’enquête va s’orienter autour de jeunes étudiants, mais aussi autour de celui qui a retrouvé le diacre mort puis aussi autour de policiers municipaux. Chacun, de façons différentes, a des choses à cacher, des petits secrets qui, une fois réunis, vont faire progresser cette enquête.

Efficace, addictif et souvent drôle, l’ouvrage d’Elizabeth Georges reprend donc les codes du polar qu’elle maîtrise à merveille pour prolonger le plaisir de lecture que le lecteur prend quand il a entre les mains un livre de celle qu’on surnomme "Queen Elizabeth", surnom amplement mérité.

Elizabeth George sera présente à Paris le 28 mars avant de partir vers Lyon pour être présente à Quai du polar du 29 au 31 mars.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Elizabeth George
Le Facebook de Elizabeth George


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=