Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Synonymes
Nadav Lapid  mars 2019

Réalisé par Nadav Lapid. France/Israel/Allemagne. Drame. 2h03 (Sortie le 27 mars 2019). Avec Tom Mercier, Quentin Dolmaire, Louise Chevillotte, Christophe Paou, Uria Hayik, Léa Drucker, Yehuda Almagor et Olivier Loustau.

"Le Policier", "L'institutrice", "Journal d'un photographe de mariage", les films précédents de Nadav Lapid n'étaient déjà pas des films communs. On y avait vu un cinéaste majeur en rôdage, en formation.

Avec "Synonymes", la chrysalide est finie. En quelques plans de Yoar nu dans le grand appartement vide, on sait qu'on est devant un cinéma pas commode, retors à la paresse normale du spectateur assis confortablement dans son fauteuil.

Ici, il va falloir décrypter, prendre parti, comprendre ou se méprendre, aimer ou détester, crier au génie ou à la mystifcation, fourbir une critique ou une apologie. Bref, regarder l'image ne suffira pas : il va falloir penser.

Devant ce jeune homme à l'accent indéfinissable, dont on n'ose pas dire qu'il a quelque chose de germanique, on est franchement mal à l'aise. Il faut dire qu'il est en colère permanente, qu'il crie, qu'il hurle, qu'il invective. En contrepoint ses "hôtes", Emile et Caroline sont d'un calme presque angoissant, d'une froideur qui cache quelque chose.

Dans la paranoïa que diffuse Yoar, on se met à imaginer que les deux jeunes grands bourgeois, qui "pourrissent" le jeune israélien d'argent et de bienveillance, appliquent un stratagème, cherchent à se faire pardonner – allez, on se risque - le passé pétainiste de leur lignée...

Dans "Synonymes" de Nadav Lapid, on ne peut s'empêcher de penser que Yoar revient sur le lieu du crime. Voulant "fuir" Israël, il revient au pays de l'intranquillité permanente, celui où la fuite est impossible. Il a besoin de chercher ses mots, d'en percevoir le vrai sens pour étancher sa soif de vérité.

Ce névrosé est en thérapie au pays des dictionnaires. D'où son besoin d'égréner des litanies de synonymes même si, finalement, il se trompe sans doute dans sa démarche... Ce dont il a besoin, ne serait-ce pas d'antonymes ? La haine ne serait-elle pas de l'amour, la liberté l'autre nom de l'oppression ?

Formellement,le film est d'une grande force avec ses changements de rythme, ses plans de Paris jamais insignifiants. Que dire aussi des scènes dans le métro dont on ignore si elles sont jouées ou improvisées ? "Synonymes" de Nadav Lapid est une œuvre pleine de surprises.

On n'oubliera pas Yoar au cours d'instruction civique pour étrangers voulant acquérir la nationalité française... Pas plus que le moment, où il "libère" ceux qui veulent partir en Israël...

Il faut souligner la puissance de l'acteur qui l'incarne, Tom Mercier. Capable de tout mais maîtrisant constamment son imprévisibilté, il alterne tension et relâchement à l'instar des grands comédiens. En même temps qu'un grand film, "Synonymes" de Nadav Lapid permet de découvrir sa personnalité hors pair.

Double raison d'aller voir cette œuvre qui a gagné l'Ours d'or à Berlin, en se laissant guider par son mystère et surtout en ne tentant pas de le résoudre de manière manichéenne. Dans son combat France-Israël, Yoar ne compte pas les points. A la fin, il n'y aura ni vainqueur ni vaincu, mais un homme fragile en reconstruction.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=