Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un mariage sur écoute
John Jay Osborn  (Editions de l'Olivier)  janvier 2019

Pour prendre du plaisir autour d’un livre, on n’est pas toujours obligé de se tourner vers des auteurs connus et réputés, vers des auteurs que l’on aime et que l’on suit à chaque ouvrage. On peut aussi, et c’est bien là la force de la littérature, découvrir de nouveaux auteurs, autour d’œuvres sans prétentions apparentes et se régaler autour d’un livre.

John Jay Osborn est un parfait inconnu pour moi. Pas grave, je fais confiance aux éditions de l’Olivier qui ont l’habitude de nous proposer des ouvrages de qualité autour d’auteurs variés. Ici, la couverture de l’ouvrage, plutôt classe et intrigante m’a fortement donné envie d’en savoir plus.

Bon choix donc car j’ai particulièrement aimé cet ouvrage relativement court, un peu plus de 200 pages qui parle d’un sujet de société, le divorce. Gretchen et Steve ont été mariés longtemps. Ils ont deux enfants, des métiers prenants et des vies bien remplies. Tout allait bien jusqu’au moment où ils se sont séparés.

Pour trouver une issue au conflit qui les déchire, ils ont décidé d’aller consulter un conseiller conjugal et de faire une thérapie de couple. Dans une pièce, entre les murs d’un cabinet, ils vont alors se parler et tenter de tout se dire. Ils vont revenir sur les vexations, les rancœurs et les ambiguïtés des sentiments qui ont mené à cette séparation.

La lecture de l’ouvrage est facilitée par la construction de l’ouvrage faite de chapitres assez courts correspondant à une séance de thérapie. Les séances relèvent quasi à chaque fois de dialogues entre les deux époux avec des remarques et des questions posées par le thérapeute. Le lecteur les suit donc dialoguer, essayer de se comprendre, rentrant dans l’intimité de ce couple avec l’envie de savoir si leur couple va tenir, va s’en remettre ou bien se séparer.

C’est donc un huis clos original et spécial que nous propose John Jay Osborn dans lequel il n’est pas question d’un crime mais de la mort d’un amour. La force de ce huis clos tient dans le fait que l’auteur arrive parfaitement à nous faire entrer dans l’intimité de ce couple sans pour autant avoir une impression de voyeurisme. On apprend petit à petit le fonctionnement de ce couple, on les voit petit à petit se livrer, ce qui n’est pas facile au départ et en même temps, on a accès aux pensées de la thérapeute. On voit aussi, et j’ai trouvé cela particulièrement perspicace, l’évolution de leurs interrogations, au départ très matérielles (en gros, qu’est-ce que je vais garder ? Comment va-t-on partager les biens ?) pour ensuite porter sur leurs sentiments.

Le livre est donc tout simplement passionnant, le titre est particulièrement bien choisi et terriblement révélateur de ce que le lecteur va lire. C’est un roman qui nous parle si on est en couple. Il aborde des situations réalistes que tout couple peut traverser. Il nous montre l’importance de communiquer, la nécessité de savoir faire des compromis et la nécessaire gestion de son travail et de sa vie de famille.

Un mariage sur écoute est donc un roman subtil, particulièrement plaisant à lire qui ausculte avec tendresse et férocité les affres du mariage. C’est aussi une belle surprise de lecture pour un auteur que je découvre avec plaisir.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-09-15 :
Un autre tambour - William Melvin Kelley
Les altruistes - Andrew Ridker
Week-end à New York - Benjamin Markovits
Les yeux fumés - Nathalie Sauvagnac
Ici seulement nous sommes uniques - Christine Avel
Un mariage américain - Tayari Jones

• Edition du 2019-09-08 :
Le dernier grenadier du monde - Bakhtiar Ali
Les opérations extraordinaires de la Seconde Guerre mondiale - Claude Quétel
Autoportrait d'une vie heureuse - Ingo Schulze
Le siècle des dictateurs - Sous la direction d'Olivier Guez
Conversations entre amis - Sally Rooney
Les Réfugiés - Viet Thanh Nguyen
 

• Archives :
Dégels - Julia Phillips
De l'autre côté, la vie volée - Aroa Moreno Duran
Zébu Boy - Aurélie Champagne
Tous tes enfants dispersés - Beata Umubyeyi Mairesse
Ici tout est encore possible - Gianna Molinari
Mon territoire - Tess Sharpe
Tempête pour les morts et les vivants - Charles Bukowski
Les liens - Domenico Starnone
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Jean-Paul Dubois
Kintu - Jennifer Nansubuga Makumbi
L'été meurt jeune - Mirko Sabatino
Civilizations - Laurent Binet
Baïkonour - Odile d'Oultremont
Ce qu'elles disent - Miriam Toews
Où bat le coeur du monde - Philippe Hayat
Cent millions d'années et un jour - Jean-Baptiste Andrea
Cavalier seul - Fred & Nat Gévart
Chaque fidélité - Marco Missiroli
Une joie féroce - Sorj Chalandon
Une bête au paradis - Cécile Coulon
Back up - Paul Colize
La grande escapade - Jean-Philippe Blondel
Un peu de nuit en plein jour - Erik L'Homme
Koba - Robert Littell
Le voleur d'eau - Claire Hajaj
UK serial Killers - Emily Tibbatts
Paix en guerre - Ronan Farrow
Modus Operandi : La secte du Serpent - Nathalie Cohen
Les violents de l'automne - Philippe Georget
Rue des fantasques - André Blanc
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1795)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=