Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jens Lekman & Annika Norlin
Correspondence  (Secretly Canadian)  avril 2019

"January 1st 2018, I’m writing you now, Annika Norlin, From the remnants of a new years eve, The fog that slithers through the streets, I am trying to remember how, you made friends, when you were young, What were those friendships based on, And what made them so strong ?" "Who Really Needs Who"

"After the song came out someone asked me "Have you ever looked up what these dead bodies on Mount Everest look like ? Even though the decomposing goes slower it’s not a pretty sight" So I googled ”dead bodies on mount everest” and I really regret doing that." Jens Lekman

Début janvier 2018 et tout le long de l'année, Jens Lekman et la chanteuse Annika Norlin (Hello Saferide, Säkert !) ont entretenu une correspondance musicale s’envoyant à tour de rôle et chaque mois une chanson. "Annika and I first met ten years ago. From her first record I felt we had something in common, the music and the stories, but it wasn’t until 2008 when she released More Modern Short Stories with her band Hello Saferide that I felt :
1. I need to step up my songwriting
2. I should be friends with this person.
I was living in New York at the time, I was heartbroken and miserable. One day I looked at her website and saw that she was looking for someone to help set up a show in New York. Normally I would’ve hesitated to reach out because of fear of being rejected (Sorry Jens, but your music sucks so I don’t think I want you to help me set up a show) but I was in a state where the worst had already happened and so what harm could it do to just send an email ?"

'2018 seemed like a good year to do that: it’s election year in Sweden. Will Trump blow something up ? Will a comet hit the earth ? Will either of us go on a fun cruise ? We actually have no idea what this project will end up being except for that we decided to use one instrument only. Which is something we may or may not stick to. The recordings will be pretty low key but because we are trying to impress each other it might actually turn out to be worth listening to." (Annika Norlin).

Ce projet assez simple et humble à la base s’est transformé en un disque. Un disque comme un roman épistolaire. Une histoire d’amitié, de vie, de ses grands et petits moments (ils y parlent d’épuisement, de nostalgie, de la solitude ressentie lorsqu’on s’installe dans un nouvel endroit, des liens humains, d’harcèlement, d’anxiété liée au changement climatique, de valises prêtes à partir en voyage, des cœurs en deuil, des films cultes, des échecs, des boutiques de cosmétiques, du capitalisme...) sous la forme de douze chansons folk.

Quelques cordes ont été ajoutées (dans de beaux arrangements) aux versions originales. Des versions qui méritent l’écoute également, plus brutes mais pas moins belles, et que l’on pourra retrouver sur le site internet de l’album. Cette correspondance est une belle expérience, intéressante car elle permet de regarder deux musiciens s’apprivoiser l'un l'autre, devenir intime, voir ce qui se passe dans leur vie, plus ou moins en temps réel et se "rapprocher aussi, dans la signification de leurs œuvres" comme le disait Julien Gracq de la correspondance entre Albert Camus et René Char.

Le résultat douze chansons comme autant de petits moments de bonheur et quelques un plus précieux encore ("Who Really Needs Who", "Showering in Public", "Not Because It’s Easy, but Because It’s Hard", "Revenge of the Nerds", "Failure"). La pop du suédois est toujours aussi poétique et touchante. Il en va de même pour celle d’Annika Norlin. Vraiment un beau disque, à écouter seul ou entre amis.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Life will see you now de Jens Lekman
Jens Lekman en concert au Festival Primavera Sound 2006 (vendredi)

En savoir plus :
Le site officiel de Jens Lekman & Annika Norlin
Le Bandcamp de Jens Lekman & Annika Norlin
Le Soundcloud de Jens Lekman & Annika Norlin
Le Facebook de Jens Lekman & Annika Norlin


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=