Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Traits-d'union
Manufacture des Abbesses  (Paris)  avril 2019

Comédie dramatique de Murielle Magellan, mise en scène de Marie-Caroline Morel, avec Jean-Pierre Couturier, Alexis Gourret, Marie-Caroline Morel et Johanne Ricard.

Christina est la secrétaire d'édition d'un écrivain de renom, Philippe Rochant. Elle tente de la convaincre de recommander auprès de son éditeur un ami à elle et jeune poète prometteur, David Karrer qui en attendant la consécration, travaille comme nègre auprès de différents auteurs.

Rochant accepte de lire le texte de David et reconnaît son talent. Parallèlement, Marthe Dorval, une écrivaine à succès qui a vécu avec Rochant réapparaît.

Avec "Traits-d'Union", Murielle Magellan propose un marivaudage moderne situé dans le milieu de l'édition qu'elle dépeint avec finesse. Assez bavarde, sans doute parce que ce sont des gens de lettres, la pièce oscille entre la satire du monde littéraire et la comédie romantique. Tout cela sans la légereté et la fantaisie de son dernier succès "Pierre et Papillon", puisqu'elle décrit ici un milieu très cynique.

Aux auteurs confirmés et installés représentés par Rochant et Marthe Dorval, s'oppose la fougue et l'idéalisme de David Karrer. Christina, quant à elle, est une sorte de témoin qui n'est pas dupe du jeu que joue chaque personnage de ce panier de crabes.

Dans un très joli décor conçu par Christine de Buhan, une sorte de bibliothèque qui sert de cocon à ce petit monde qui semble n'avoir que peu de contact avec la réalité, la mise en scène fluide et délicate de Marie-Caroline Morel donne du rythme à cet intéressant huis-clos.

Elle dirige avec habileté trois autres comédiens épatants qui sont l'atout principal de ce spectacle. Tous les quatre interprètent, avec justesse et sans caricature, des archétypes du monde de l'écriture.

Marie-Caroline Morel apporte son instinct, son humour et sa simplicité de jeu au personnage de Christina, qui est le seul à regarder les choses avec discernement. Elle est formidable. Johanne Ricard est une très crédible Marthe Dorval qu'elle joue avec classe et naturel, tout en montrant ses failles. Comme Jean-Pierre Couturier qui est un Rochant sarcastique et sûr de lui.

Enfin, le spectacle est l'occasion de découvrir un jeune comédien épatant : Alexis Gourret qui fait de David Karrer le symbole de toute une jeunesse qui peine à trouver sa place. Celui-ci n'a ici que son talent, sa passion et sa fougue à offrir. Il incarne le jeune poète avec beaucoup de sincérité et le spectateur suit son parcours avec intérêt.

Un spectacle original et plein de charme.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=