Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Constance - Pot Pourri
Théâtre des Deux Anes  (Paris)  avril 2019

One woman show de Constance.

Attention : de manière intentionnelle le "Pot Pourri" de Constance ne comporte pas de tiret, et, s'il se présente néanmoins comme un mélange comprenant quelques uns de ses sketches emblématiques, il doit être pris au pied de la lettre.

Ainsi intègre-t-il la définition du dictionnaire pour le terme "pourri" au sens de "corrompu" dans la mesure où la demoiselle ne fait ni dans la dentelle ni dans la bienséance mais dans le trash assumé, celui de "la violence verbale poétique et libératrice", en hybridant humour noir et hyper-réalisme à la façon de la série télévisée belge Strip-tease.

Car officiant en solo tel dans sa " Partouze sentimentale" ou en duo avec Marie Reno dans "Gerbes d'amour), la jolie constance Constance n'a pas froid au yeux, ni ailleurs au demeurant, et, notamment, en matière textuelle.

Et pour introduire cet opus à l'allure de "best of" qu'elle qualifie de "hachis parmentier, avec des vrais morceaux de Constance à l'intérieur", elle annonce qu'elle monte sur scène "pour faire rêver les gens". Et le public ne sera pas déçu avec sa galerie de saisissants portraits exclusivement féminins, satire révélatrice tant de clichés que de la condition féminine contemporaine.

Des femmes de toute condition sociale, de la bourgeoise mère au foyer débordée à la sous-prolétaire picarde, intellectuelle, de la lectrice compulsive à la bimbo aux trois neurones officiant comme infirmière scolaire chargée de l'éducation sexuelle, et psychique, qui s'affranchit radicalement du joug marital, et même de tout âge avec la petite fille au visage d'ange doublée d'une Chucky sadique.

Un rêve aux allures de cauchemar, entre effroi et rire, mais le second n'est-il pas le remède du premier, que Constance manipule avec une plume démoniaque et sait faire rebondir avec de bienvenus inserts d'interactivité. C'est juste pour rire.. Non ?

Alors bienvenus aux néophytes pour découvrir la charmante donzelle qui dynamite tout sur son passage comme aux aficionados pour éviter l'état de manque.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=