Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Versus
François Valla    (mai 2019) 

Réalisé par François Valla. France. Thriller. 1h20 (Sortie le 8 mai 2019). Avec Jules Pelissier, Lola Le Lann, Jérémie Duvall, Karidja Touré, Matilda Marty, Victor Belmondo, Benjamin Baffie, Michaël Cohen et Rani Bheemuck.

Quand le cinéma français s'aventure sur les terrains de la post-adolescence, il ne peut s'empêcher la plupart du temps d'en revenir encore et toujours au Doisnel de "Baisers volés", corrigé par les fictions normaliennes et pré-macroniennes de Despléchin.

Il y a bien l'exception de Thomas Bardinet, mais sa fraîcheur volontariste insupporte la critique qui n'aime pas ceux qui ne lui servent pas les leçons qu'elle attend.

La semaine dernière, on a parlé de "Jessica Forever" de Jonathan Vinel et Carole Poggi, qui passait par le film de genre pour aborder justement cette période de la vie où il faut basculer, à ses risques et périls, dans le monde adulte.

"Versus" de François Valla, à son tour, combine le "teen movie" et le "giallo", tous deux revisités à la sauce tricolore, pour décrire les jeunes gens d'aujourd'hui et, en plus, avec l'ambition de décrire "tous" les jeunes gens des années 2010. Car, et c'est là une de ses premières qualités, François Valla ressuscite la "lutte des classe" avec l'existence conjointe d'une jeunesse dorée et d'une jeunesse cabossée.

Achille (Jérémie Duvall), avec son physique propre et lisse, incarne les petits BCBG d'une station balnéaire bourgeoise. Certes, il porte en lui un lourd secret mais Brian (Jules Pélissier), avec ses cicatrices voyantes et sa vie déjà obérée par la paternité, n'est pas obligé de le savoir.

Plasticien de formation passé aux clips, François Valla n'a pas les codes du cinéma français dominant. Tant mieux. Il a envie de raconter une histoire, de la faire vivre dans des décors qu'il aime travailler avec des lumières "flashies" ou saturées dans une couleur dominante.

On l'aura deviné grâce au titre du film, le "gentil" est le "méchant" et, peu à peu, le film qui avait commencé comme un film d'ados anodin, dans lequel chacun cherche l'âme sœur, "âme" étant un euphémisme pour désigner une partie charnue féminine, prend une dimension fantastique et sanglante.

Dans "Versus" de François Valla, on saluera la qualité du casting. Les jeunes filles, à commencer par Lola Le Lann et en poursuivant par Karidja Touré et Matilda Marty, sont toutes à l'aise dans leurs rôles quand même un peu réducteurs d'appâts pour prédateurs.

Pareillement, les garçons, qu'ils soient du clan des dominants ou de celui des perdants, sont particulièrement représentatifs de l'époque. Jules Pélissier a évidemment fort à faire avec les Baffie et les Belmondo venus d'un autre monde que le sien. Il s'en sort à merveille. Que Nicolas Duvauchelle se méfie, il a là un concurrent redoutable sur lequel on n'hésitera pas à parier.

Comme tout film B, "Versus" de François Valla vaut pour son atmosphère qu'il sait rendre originale. On se doute que le réalisateur fait ici ses gammes. Des gammes d'une si évidente qualité qu'on espère que son film connaîtra plus qu'un succès d'estime...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 10 novembre 2019 : Non à la morosité
- 3 novembre 2019 : Ivan, Boris et elle
- 27 octobre 2019 : La révolution en marche
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=