Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bayerische Kammerphilharmonie & Alessandro de Marchi
Leopold Mozart : Missa Solemnis  (Aparte Music)  avril 2019

"Dieu passe avant tout ! Nous devons attendre de lui notre bonheur temporel et toujours nous soucier de notre bonheur éternel." Leopold Mozart

Né en novembre 1719 à Augsbourg dans une famille de commerçants respectable, Mozart a chanté enfant dans la chorale de l'église de la Sainte-Croix. Devenu violoniste à la cour du prince-archevêque de Salzbourg, Mozart gravit petit à petit les échelons de l’orchestre pour devenir en 1757 compositeur à la cour puis en 1763 vice-maître de chapelle. Son traité exposant sa méthode d’enseignement : Versuch einer gründlichen Violinschule (Traité sur les principes fondamentaux du jeu de violon) et essai d'esthétique musicale proposant des conseils sur les questions de goût, mettant en garde contre la virtuosité creuse et plaidant pour une sonorité musicale, publié en 1756, de nombreuses fois réédité et traduit en hollandais et en Français lui assure une certaine notoriété. Parmi ses compositions musicales figurent des concertos pour divers instruments, symphonies et pièces d’église.... Il décède à Salzbourg le 28 mai 1787.

Voilà la biographie de Mozart. Pas celle de Wolfgang Amadeus mais de son père Leopold. S’il est souvent difficile de se faire un nom quand on est fils de, il est tout aussi difficile de se faire un nom en tant que père de.

La sortie de ce disque participe aux commémorations de son 300ème anniversaire, une façon de faire (re)découvrir sa musique. Le très intéressant chef d’orchestre italien Alessandro De Marchi, le successeur de René Jacobs à la direction artistique du Festival de musique ancienne d’Innsbruck s’attaque avec la Bayerische Kammerphilharmonie d’Augsbourg à cette Missa Solemnis. Petite anecdote bien représentative de celui qui était dans l’ombre de son fils, peut-être aussi parce que son écriture est loin d’atteindre le même degré de perfection, cette œuvre fut longtemps attribuée à Wolfgang Amadeus...

Cette Missa Solemnis, grande messe solennelle à l’orchestration riche, avec l’ajout ici d’un continuo qui n’était plus obligatoire à l’époque, suit la forme, plutôt rare à Salzbourg à cette période, de la "messe en cantate napolitaine" en stile misto, dans laquelle des chœurs polyphoniques avec parties solistes alternent entre caractère concertant ou traitement en aria. Alessandro De Marchi, L’orchestre, le chœur (Das Vokalprojekt) et les solistes : Arianna Vendittelli (soprano), Sophie Rennert (alto), Patrick Grahl (ténor) et Ludwig Mittelhamer (basse) rendent hommage à cette musique mettant en lumière l’écriture de Leopold Mozart et tout le goût napolitain émergeant de son style contrapuntique rigoureux.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Bayerische Kammerphilharmonie
Le Facebook de Bayerische Kammerphilharmonie


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

la dernière ligne droite "L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski
"L'Oeuf dure" de Rémi Lange


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
- 22 septembre 2019 : Fin d'été
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=