Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vues Lumière
Théâtre de la Colline  (Paris)  mai 2019

Ecriture collective et interprétation par Karyll Elgrichi, Pierre-Félix Gravière, Johanna Korthals Altes, Isabelle Lafon et Judith Périllat dans une mise en scène de Isabelle

Toujours dans le mouvement, toujours dans l'invention, Isabelle Lafon n'aime pas ronronner et pratique toutes les formes théâtrales pour faire passer son amour des mots, des images, des auteurs et des comédiens.

Dans "Let me try", trois femmes lisaient des papiers entassés d'où jaillissait miraculeusement le journal de Virginia Woolf. Dans "Bérénice", quatre comédiens autour d'une table décortiquaient la tragédie de Racine pour en explorer tout le suc.

Dans "Vues Lumière", ils sont cinq dans un espace scénique entouré de spectateurs sur trois côtés pour raconter le cinéma des premiers films des frères Lumière à la vidéo de monsieur tout le monde.

Quelques chaises seulement y sont éparpillées sur lesquelles vont se dérouler, comme à la grande époque d'avant la télé, des séances de "ciné-club". Car Fantine (Isabelle Lafon), Georges (Johanna Korthals Altes), Shali (Karyll Elgrichi), Esther (Judith Périllat) et Martin (Pierre-Félix Gravière) ont l'ambition des autodidactes passionnés qui veulent transmettre ce qu'ils ont découvert à ceux qui sont encore dans l'ignorance.

Nés dans les classes sociales défavorisées, ces déclassés et ces exilés croient au partage et veulent à la fois apprendre et instruire. Tout ça pour donner un sens à leurs petites vies sans horizon, avec une foi intacte en l'humanité... et leur envie d'être submergés par la beauté de l'art cinématographique.

Fantine, avec son nom d'héroïne des "Misérables", mène la danse et se démène pour une entreprise vaine : cinq, ils sont, cinq ils resteront. Le temps des utopies est révolu, seul le temps à y croire toujours illumine leurs existences.

Isabelle Lafon fait utiliser à la petite troupe très concerné le ton de l'improvisation qu'on sait ou devine très travaillé. Des personnages qui pourraient n'être que des stéréotypes gagnent ainsi chacun en épaisseur. On ressent la chaleur d'une micro-communauté qu'on sait vouer à disparaître quand l'un d'entre eux devra les quitter.

Mais pas question d'être mélancolique, et le sourire se fait souvent rire devant ces cinq spécimen perdus pour le monde d'aujourd'hui, mais qui peuvent se targuer de connaître et d'aimer Abbas Kiarostami, Patricio Guzman ou Naomi Kawaze...

Comme souvent dans le théâtre qui cherche, c'est la vidéo qui ouvre et trouve la voie finale. C'est au Père Lachaise, un Père Lachaise que l'on sait proche du Mur des Fédérés, ces autres vaincus qui rêvaient aussi d'une autre vie, que les personnages qui cherchaient sur scène leur lumière intérieure prennent toutes leurs couleurs.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
- 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=