Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yaacobi et Leidental
Théâtre Le Funambule  (Paris)  mai 2019

Comédie d'après l'oeuvre épomyme de Hanokh Levin, mise en scène et interprétation par Matéo Cichacki, Marie Colucci et Thomas Ribière.

La jeune Compagnie Les Migrants de Satin, fondée par Matéo Cichacki, Marie Colucci et Thomas Ribière forts de leur complicité née au Cours Florent, n'a pas opté pour la facilité en choisissant pour première création un opus de dramaturge israélien Hanokh Levin dont l'humour féroce cible le pathétique de la condition humaine.

Dans"Yaacobi et Leidental", il propose une variation inattendue du fameux trio vaudevillesque et décline, sous forme de fresque tragi-comique, son humour du désespoir et son incorrigible humanisme, ses thématiques récurrentes, à savoir, notamment, la solitude, la quête du bonheur, la laborieuse entreprise du mariage et les mésaventures existentielles de personnages ordinaires, médiocres et parfois méchants.

Ainsi, après de longues années de parties de dominos autour d'une tasse de thé avec son ami Leidental, Yaacobi, saisi une subite illumination, pas moins que "l'appel de la vie", et du besoin irrépressible de connaître le bonheur, décide de s'émanciper de ce rituel pour y connaître la félicité conjugale que dispenserait l'amour d'une dame artiste, mamelue et callipyge.

Bien évidemment, sa naïveté et son inexpérience le voue aux filets de la vraie fausse pianiste nommée Ruth Chahach dite "Gros-popotin" qui ve veut se caser à tout prix et aux déconvenues subséquentes avec pour témoin privilégié Leidental, qui, incapable de supporter la solitude, s'est offert en cadeau de mariage comme homme à tout faire.

Pour leur proposition dont ils assurent collectivement la mise en scène et l'interprétation, Matéo Cichacki (Leidental lunaire), Marie Colucci (Ruth pseudo-femme fatale) et Thomas Ribière (Yaacobi arroseur arrosé) ont procédé à des modifications substantielles de l'oeuvre originale conçue en trente tableaux et douze chansons, d'une part, en la resserrant, et d'autre part, en substituant à sa forme bouffonne de cabaret brechtien celle de tragi-comédie avec chansons.

Un parti-pris qui s'accommode de la jeunesse des interprètes qui, de surcroît, n'ont pas le physique de l'emploi - caricatural en l'espèce - dont la fraîcheur de jeu emporte l'adhésion.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Les Faucheuses - Comédie Nation
Le petit résistant illustré - Théâtre Essaion
La Collection - Théâtre L'Etoile du Nord
Mon Olympe - Théâtre de Belleville
Hedda - Théâtre de Belleville
Correspondance avec la Mouette - Théâtre Les Déchargeurs
Roi du silence - Théâtre Les Déchargeurs
Dans les forêts de Sibérie - Théâtre Poche-Montparnasse
Ciel mon Paris ! - Théâtre Poche-Montparnasse
Ni couronne ni plaque - Théâtre de Belleville
Aime-moi - Théâtre de Belleville

• Edition du 2020-02-09 :
Macbeth - Théâtre Essaion
Faire semblant d'être normaux - Théâtre Les Déchargeurs
Un amour de jeunesse - Théâtre de la Renaissance
Eva Rami ! T'es Toi ! - Théâtre de la Huchette
Supervision - Théâtre 14
Félix Radu - Les mots s'improsent - Théâtre des Mathurins
Viel chante Barbara - Théâtre Essaion
 

• Archives :
LES SPECTACLES - Février 2020
A la recherche du temps perdu - Théâtre de la Contrescarpe
Huis Clos - Théâtre de l'Epée de Bois
Mamma, sono tanto felice... - Lavoir Moderne Parisien
Uncanny Valley - Centre Culturel Suisse
Slpendeur - Théâtre 71
Rien plus rien au monde - Théâtre de la Contrescarpe
C'est bizarre l'écriture - Théâtre Les Déchargeurs
Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ? - Théâtre du Petit Montparnasse
François Rabelais - Théâtre Essaion
Aimez moi - Théâtre Les Déchargeurs
Les Bains macabres - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Mudith Monroevitz - La Nouvelle Seine
Choses vues - Théâtre de Poche-Montparnasse
Marie des Poules, gouvernante chez George Sand - Théâtre du Petit Montparnasse
Olivia Moore - Egoïste - La Nouvelle Seine
La Lune en plein jour - Théâtre de la Huchette
Le Paradoxe sur le comédien - Théâtre La Croisée des Chemins - Belleville
Le hasard merveilleux - Théâtre de la Contrescarpe
Trop de jaune - Studio Hébertot
Attention Les Apaches ! - Théâtre Athénée-Louis Jouvet
Blønd and Blõnd and Blônd - Hømåj à la chønson française - Café de la Danse
Vive la Vie - Théâtre Gaité Montparnasse
Deux euros vingt - Théâtre Rive Gauche
Un Tramway nommé Désir - Théâtre La Scène Parisienne
Oh Maman ! - Théâtre La Scène Parisienne
Le Fantôme d'Aziyadé - Théâtre Le Lucernaire
Mon Isménie - Théâtre de Poche-Montparnasse
Norma Djinn - Théâtre Montmarte-Galabru
La Paix dans le monde - Manufacture des Abbesses
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6840)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=