Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce London Nocturne
Cathi Unsworth  (Editions Rivages)  mai 2019

Retour à Londres, quelques semaines après avoir lu un superbe roman qui avait comme toile de fond la métropole anglaise écrit par Michael Ondaatje, Ombres sur la Tamise. Ici, c’est Cathi Unsworth qui nous embarque au cœur de Londres pendant la Seconde Guerre mondiale, pour un polar toute en noirceur, comme les éditions Rivages aiment les publier dans leur superbe collection Noir.

Cathi Unsworth est une Londonienne pur jus. Journaliste dans la musique, elle a d’abord commencé à écrire des romans noirs sous le patronage littéraire de Robin Cook. Elle s’est faite connaître en France avec Au risque de se perdre, ainsi qu’avec une série saluée par David Peace qui revisite des affaires criminelles réelles.

Avec London Nocturne, l’auteur nous embarque dans le Londres de la Seconde Guerre mondiale, en février 1942, en plein pendant le Blitz. La ville est alors sous le régime du couvre-feu. Au milieu des ruines et des bombardements, une vie nocturne continue dans les pubs et autres music-halls, dans lesquels se presse une population avide d’échapper à la guerre.

Escrocs, joueurs professionnels, journalistes à l’affût des scandales, cartomanciennes, trafiquants notoires, professionnels du marché noir et filles de joie peuplent ces lieux. Sauf qu’au cœur de cette nuit londonienne se dresse aussi un tueur qui sème la panique en mutilant ses victimes.

C’est l’inspecteur Greenaway qui va se retrouver chargé de l’enquête pour retrouver le responsable des atroces mutilations qui touchent des femmes blondes. L’enquête est aussi l’occasion pour le lecteur de découvrir, une ville, une époque et un contexte à l’image des ouvrages d’Hervé Le Corre qui ont aussi très souvent une dimension historique.

C’est donc un Londres particulièrement sordide que nous dépeint Cathi Unsworth dans son nouvel ouvrage, un Londres meurtri par les bombardements allemands dans lequel survit une faune de personnages peu fréquentables que va devoir côtoyer l’inspecteur pour résoudre son enquête. Les descriptions de la capitale londonienne témoignent de la connaissance de cette ville de la part de l’auteur.

L’histoire, romancée, est néanmoins inspirée de faits réels que l’auteur prend soin de nous préciser en fin d’ouvrage avec des notes sur les sources qu’elle a utilisées. Du fait d’inspirations réelles, l’intrigue est bien amenée, parfaitement réaliste, et construite intelligemment, en adéquation avec l’ambiance décrite et construite par l’auteur.

London Nocturne fait donc partie de ces polars historiques que l’on prend grand plaisir à lire car il ne se limite pas à une intrigue, un meurtre ou une série de crimes qu’il faut résoudre. Il fait partie de ses ouvrages qui nous apportent des éléments historiques précis sur une période, un lieu ou une époque. London Nocturne ravira donc les amoureux de polar historique mais aussi les amoureux de Londres.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Cathi Unsworth
Le Facebook de Cathi Unsworth


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=