Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le chef du contre-espionnage nazi parle
Walter Schellenberg  (Editions Perrin)  avril 2019

Me voilà de nouveau plongé dans un ouvrage portant sur l’Allemagne nazie, toujours édité par les excellentes éditions Perrin. Après l’ouvrage récemment lu et chroniqué, A la droite d’Hitler, qui était une mine d’informations concernant le dictateur nazi, je me suis lancé dans la lecture d’un ouvrage de Walter Schellenberg avec une édition entièrement revue et présentée par Clément Tibère.

Walter Friedrich Schellenberg connut une ascension hors-norme qui le propulsa en 1941, à 31 ans à peine, à la tête du renseignement extérieur de la sécurité du Reich. Il fut aussi le plus jeune général de la SS. Incarcéré par les anglais en 1945, il fut finalement jugé à Nuremberg au procès dit "des ministères" en 1949, après avoir livré les principaux secrets du Sicherheitsdienst (SD), le service de renseignements de la SS. Condamné à six ans de réclusion, il fut libéré en 1951 pour des raisons de santé et mourra l’année suivante.

Ce sont donc ses mémoires que nous proposent les éditions Perrin, des mémoires publiés une première fois en 1957 et jamais réédités depuis. Dans l’ouvrage qui vient tout juste de sortir, ces mémoires sont complétés d’une introduction et d’un riche appareil critique, dus à un expert d’envergure, un certain Clément Tibère, pseudonyme d’un haut cadre de la communauté française du renseignement.

Avec ses mémoires, Walter Schellenberg nous ouvre donc les portes du sinistre SD et nous guide au travers des actions clandestines et des coups de main fomentés aux quatre coins du monde par les dirigeants du IIIème Reich entre 1933 et 1945. L'ouvrage s’avère être riche en révélations sur les grandes affaires d’espionnage et la guerre secrète.

L’ouvrage offre aussi au lecteur un éclairage assez unique sur les principaux hiérarques du nazisme, notamment les chefs Heydrich et Himmler. Il nous présente le fonctionnement interne du régime, un véritable nid de scorpions au sein duquel s’affrontent hommes et institutions.

Après une présentation de la carrière et de l’évolution de Walter Schellenberg dans l’Allemagne nazie, les mémoires nous racontent les différentes missions effectuées par l’auteur, à Dakar pour évaluer les infrastructures portuaires francaises, à Venlo aux Pays-Bas lors de l’incident de Venlo en novembre 1939 où il enlève deux agents des services secrets britanniques, accusés d’avoir préparé un attentat contre Hitler, ce qui servira de prétexte à l’invasion de la Hollande.

Schellenberg eut aussi comme mission d’enlever le duc et la duchesse de Windsor au Portugal, mission qui s’avéra être un échec.

Ses confidences sont nombreuses, qu'elles parlent de conspirations, de trahisons ou de relations entre l'Allemagne et d'autres pays en guerre. Elles s'avèrent être particulièrement éclairantes pour comprendre l'organisation du troisième Reich et certaines décisions prises par Hitler pendant la guerre.

On apprend de nombreuses choses sur certains dignitaires nazis, de Ribbentrop à Heydrich en passant par Rudolf Hess et Himmler. L'ouvrage se lit très facilement, presque comme si on lisait un bon roman d'espionnage. Constitué d'une quarantaine de chapitres qui sont autant de confidences données par l'auteur, l'ouvrage de Schellenberg nous dévoile une Allemagne nazie peu connue, faite de secrets et d'inimités entre des hommes que l'on pensait davantage solidaires.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Walter Schellenberg


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=