Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Chute
Théâtre des Mathurins  (Paris)  juin 2019

Monologue dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Albert Camus interprété par Ivan Morane.

Dans un bar à matelots du port d'Amsterdam, un homme dont l'allure bourgeoise et le langage châtié ne sont pas ceux d'un marin en goguette, accoste un homme à l'allure similaire, comme lui-même manifestement étranger et qui va s'avérer un compatriote français, pour lui proposer ses services.

Pour traduire sa commande de verre de genièvre, mais au-delà et non pour des services particuliers pour égayer une périple touristique.

Telle est la situation doublement surprenante utilisée par l'écrivain et philosophe Albert Camus comme entrée en matière de son roman "La Chute", publié en 1956 en pleine contestation des chantres de l'existentialisme, dont le propos ainsi que précisé par l'auteur consiste à dresser le portrait d'"un petit prophète comme il y en a tant aujourd'hui. Ils n'annoncent rien du tout, et ne trouvent pas mieux à faire que d'accuser les autres en s'accusant eux-mêmes".

Ce portrait est celui d'un homme, avocat reconverti en juge-pénitent, s'affirmant saducéen, vaniteux qui se targue de ses "supériorités" au regard du vulgum pecus mais lucide en se qualifiant "prophète vide pour temps médiocre", qui délivre une confession de p(r)êcheur pour qui "chaque homme témoigne du crime de tous les autres".

Homme désespéré, il tend un miroir accusatoire au soutien de la thèse de la culpabilité consubstantielle à la nature humaine dans une variation athée de la morale judéo-chrétienne, fondée sur la chute, le péché originel le jugement dernier, dont Albert Camus utilise abondamment de la terminologie.

L'intérêt de la partition, outre sa controverse philosophique, tient à sa conception en suspense, notamment pour le spectateur qui ne connaît pas l'oeuvre originale, qui inclut le quasi fantastique à la façon du "Horla" de Guy de Maupassant avec le récit du rire, qui signe la réminiscence et la conscience de l'évènement traumatique révélateur pour l'homme qui ne peut plus traverser un pont, et le thriller policier à la Ian Piers avec une histoire de tableau volé, en l'occurrence véridique, du panneau intitulé "Les Juges intègres" du retable "L'Agneau mystique" de Jan van Eyck.

L'opus revêt la forme d'un dialogue avec un interlocuteur muet, ce qui induit la faisabilité d'une transposition théâtrale en monologue dramatique et l'adaptation, consistant en un resserrement du texte, élaborée par Catherine Camus, la fille de l'auteur, et le comédien François Chaumette est mise en parole de manière émérite par Ivan Morane avec la collaboration artistique de Bénédicte Nécaille.

Avec un plateau nu et un fauteuil, Ivan Morane signe une scénographie basée quasi uniquement, hors les inserts sonores de Dominique Bataille, sur un beau travail de lumières de sa conception.

Et, à l'interprétation, avec une élocution parfaite et une éloquence sensible, Ivan Morane captive l'auditoire en portant à son acmé ce manifeste d'un humaniste agnostique.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=