Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Retours - Le père de l'enfant de la mère
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  juin 2019

Pièces courtes de Frédrick Bratterg, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia, avec Camille Chamoux, Jean-Charles Clichet et Dimitri Doré.

Frédéric Bélier-Garcia présente en diptyque deux pièces courtes du dramaturge norvégien contemporain Fredrik Brattberg dont se justifie l'appariement.

En effet, ressortant à la comédie noire, dont le premier instillé de fantastique, "Retours" et "Le père de l'enfant de la mère" présentent une similitude thématique - la place de l'enfant dans une cellule familiale par essence névrotique - avec un emprunt patent tant aux récurrences dramatiques du théâtre scandinave, tels la famille pathogène, le pandémonium conjugal et le rapport de domination, qu'à son écriture minimaliste.

Fredrik Brattberg dynamite sans ménagement l'idyllique figure familiale trinitaire des pédopsychiatres doltoniens dans des opus qui se présentent comme une suite de variations d'une situation unique constituées de scènes aux dialogues quasi-identiques qui ne se différencient que par la syntaxe.

En résonance avec "Le fils" de Jon Fosse, "Retours", officiant à la manière d'un running-gag, la succession de disparition-réapparition du fils adolescent victime de morts itératives conduit à l'épuisement du capital deuil de parents qui aspirent à retrouver "définitivement" la liberté affranchie du devoir parental.

Non sans accointance avec le désamour conjugal de "La danse de mort" d'August Strindberg, "Le père de l'enfant de la mère" traite du drame de l'enfant devenu l'objet d'une bataille rangée entre ses géniteurs, un père qui tente de trouver sa place face à une femme mante religieuse dont le besoin d'exclusivité relationnelle avec l'enfant s'avère moins du domaine des affects que de la rivalité conjugale

Dans une scénographie aseptisée de Pierre Nouvel, un intérieur cuisine-salon-salle à manger espace de vie et pré-carré d'une bataille rangée, Frédéric Bélier-Garcia signe une belle direction d'acteur pour mettre en scène ce trio qui, s'il n'a rien de vaudevillesque, prête néanmoins au rire qui vire du jaune au noir.

Jean-Charles Clichet en mari bonhomme, Camille Chamoux en femme glaçante et Dimitri Doré, jeune talent prometteur, réussissent le travail d'intonation et d'inflexion au soutien de textes dépourvus de psychologisme et mettent le feu aux poudres.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=