Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vue pour la dernière fois
Nina Laurin  (Editions Presses de la Cité)  avril 2019

Nina Laurin a quitté la Russie pour le Québec dans son enfance et parle parfaitement russe, français et anglais. Son premier roman, Vue pour la dernière fois, s’est rapidement hissé en tête des listes des meilleures ventes dès sa parution outre-Atlantique. Le voilà donc arrivé entre nos mains, publié par les éditions Presses de la cité.

Laine Moreno, anciennement Ella Moreno est une femme qui rase les murs et cache ses cicatrices. Elle tente par tous les moyens à ne pas attirer l’attention sur elle, travaillant dans une superette le jour et occupant un poste de barmaid la nuit. Depuis la terrible épreuve qu’elle a traversée de ses dix à treize ans, sa grande discrétion n’a éveillé les soupçons de personne, surtout pas de la police de Seattle.

De dix à treize ans, elle a été séquestrée dans une cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police de Seattle n’a jamais fait l’effort de rechercher. Laine n’était pas assez blanche de peau pour intéresser la justice et sa famille ne fréquentait pas les bons quartiers. Son calvaire s’est arrêté par pur hasard. Un jour, elle a été relâchée sur le trottoir, enceinte de son bourreau, puis elle a abandonné le bébé. Depuis, elle tente d’oublier, difficilement, espérant que le temps l’y aidera.

Jusqu’au jour où elle tombe sur une affiche, un avis de recherche, celui d’une jeune fille qui a disparu. Un avis de recherche avec une photo qui se trouve être son portrait craché. Elle comprend très vite que c’est sa fille biologique et pense que c’est son bourreau qui l’a enlevée. Elle ne veut pas que celle qu’elle suppose être sa fille puisse subir ce qu’elle a pu subir au fond de la cave. Se lançant dans sa recherche en s’associant à la police, Laine va alors devoir affronter ses vieux souvenirs qui vont refaire surface au cours des investigations.

L’histoire nous est racontée par le personnage de Laine sûrement pour que le lecteur s’imprègne mieux du personnage et puisse ressentir davantage ce qu’elle vit, ses difficultés et ses fragilités, ses faiblesses et ses angoisses qui resurgissent de plus belle avec les événements concernant la disparition de la fillette.

On ne s’ennuie pas au cours de ce roman d’un peu moins de quatre cents pages qui se lit très rapidement, une fois que l’on a mis le nez dedans. L’intérêt porte sur l’intrigue, va-t-on retrouver la fillette, qui l’a enlevée, mais aussi sur les relations qui se mettent en place entre Laine et la famille adoptive de la petite fille enlevée. Le suspense est présent, les rebondissements arrivent aux bons moments avec des évènements qui s’enchaînent avec cohérence. Au final, Vue pour la dernière fois s’avère être un thriller choc qui passe au crible l’Amérique des laissés-pour-compte en nous réservant un dénouement étourdissant.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Nina Laurin
Le Facebook de Nina Laurin


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 juin 2019 : Un festival de festivals
- 16 juin 2019 : C'est la fête !
- 9 juin 2019 : Bientôt l'été
- 2 juin 2019 : sur la bonne pente
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=