Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le karaté est un état d'esprit
Harry Crews  (Editions Sonatine)  juin 2019

Drôle d’ouvrage que cette nouvelle publication des éditions Sonatine qui fait le choix de publier un roman complètement déjanté écrit dans les années 70, inédit en France. Son auteur Harry Crews, mort il y a sept ans, n’est pas un inconnu puisque certains de ses romans ont déjà été publiés chez Sonatine.

Après avoir vagabondé à travers les Etats-Unis, John Kaimon arrive en Floride, où il fait la connaissance d'une petite communauté de karatékas fanatiques. Ceux-ci exercent leur art dans la piscine vide du motel désaffecté où ils ont élu résidence.

Plus qu’un simple art martial, c’est un véritable culte auquel s’adonne cette tribu, dont chaque membre a renoncé à sa vie passée ainsi qu’à toute possession matérielle. Seule compte pour eux la pureté de l’esprit. Si Kaimon y trouve d’abord une philosophie de vie satisfaisante, son attirance pour Gaye, une magnifique karatéka, va l’entraîner dans de sulfureuses aventures.

Un peu plus de 200 pages, c’est le temps qu’il vous faudra pour pénétrer l’univers de cet auteur particulièrement original qui ne ressemble à aucun autre. Sans être d’une exigence folle, la lecture de l’ouvrage s’avère néanmoins assez particulière et pas toujours simple car cela peut parfois partir un peu dans tous les sens, ce qui semble néanmoins assez logique puisque cela décrit une période bien particulière, les seventies peu marquées par un forme d’académisme.

Les personnages sont haut en couleur, profondément décalés et l’auteur a pris soin d’adapter son style d’écriture à ces personnages, aux situations déjantés et souvent ubuesques qu’ils rencontrent. L’auteur nous embarque dans un univers trash et déjanté que l’on n'est pas forcément habitué à lire qui n’en demeure pas moins sympathique à lire.

Le style est percutant, c’est le moins que l’on puisse dire. L’auteur alterne passages violents, cocasses et loufoques et instants philosophiques avec un véritable talent. Il nous promène dans l’univers des seventies sans jamais nous ennuyer autour d’une bande de personnages déjantés et attachants qui n’arrivent pas à vivre dans un monde qui ne les comprend pas.

On retrouve dans ce récit irrésistible, plein de compassion et d’ironie, les obsessions de l’auteur pour la sexualité carnivore, les freaks, la violence, mais aussi toute sa tendresse pour les âmes perdues qui tentent de survivre dans une société qui leur est contraire.

Le karaté est un état d’esprit s’avère donc être un livre particulièrement original, un véritable plaisir de lecture.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Harry Crews
Le Facebook de Harry Crews


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=