Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La solitude Caravage
Yannick Haenel  (Editions Fayard)  février 2019

On connaissait Yannick Haenel pour ses excellents romans auréolés de prix divers comme Cercle, Jan Karski ou encore Tiens ferme ta couronne. On le découvre maintenant dans un autre exercice littéraire, l’essai, qui lui sied à merveille, en témoigne son dernier ouvrage autour de Caravage.

Dans ce bel essai consacré à ce peintre, Yannick Haenel s’interroge beaucoup sur l’artiste, sur son intériorité en nous plongeant dans sa vie. Comment peignait-il ? Que cherchait-il à travers ces scènes de crime, ces têtes coupées, cette couleur noire qui envahit petit à petit  tous ses tableaux ?

Yannick Haenel nous avoue avoir découvert ce peintre lorsqu’il était ado, autour de ses quinze ans. C’est dans un livre consacré à la peinture italienne qu’il s’arrête sur une femme vêtue d’un corsage blanc qui se dresse sur un fond noir. Sa passion pour Caravage naît, c’est aussi ce qu’il nous raconte au début de l’ouvrage.

Ainsi commence donc ce récit d’apprentissage qui se métamorphose en quête de la peinture. Yannick Haenel plonge dans les tableaux de Caravage en racontant la vie violente et passionnée de ce peintre génial pour nous livrer une initiation à l’absolu.

A travers l’analyse de nombreux tableaux du peintre, portée par une sublime écriture qu’on lui connaît, Yannick Haenel nous présente donc un peintre hors-norme, immensément talentueux mais aussi profondément controversé. Les tableaux analysés sont recontextualisés, mis en perspective par rapport à la vie de l’artiste et décrit avec une précision diabolique qui montre la passion de l’auteur pour ce peintre.

C’est une vie tourmentée que nous décrit Yannick Haenel concernant le Caravage. Ce dernier a eu une vie particulièrement agitée, marquée par le vagabondage, la violence et la solitude. Il a eu une vie bien remplie, le peintre a connu la pauvreté, la solitude et l’isolement mais aussi le deuil.

Mort avant sa quarantième année, Le Caravage a consacré sa courte vie à la peinture. Ses œuvres sont habitées par la souffrance, le sang, l’effroi et la crainte que le noir dominant symbolise. L’ouvrage va au-delà de la biographie puisqu’il ne se limite pas à raconter sa courte vie, que l’on pourrait trouver dans une bonne encyclopédie. Yannick Haenel s’est intéressé à l’expérience intérieure du peintre, ce qui au cœur de son art. Il cherche en même temps à nous montrer ce qui le dissocie d’artistes comme Michel-Ange. Il cherche à déceler les zones d’ombre de ce peintre et nous montre au final comment Caravage l’a construit, ébloui et troublé.

L’ouvrage de Yannick Haenel est fort, beau et superbement écrit. Nul besoin d’être amateur ou spécialiste de peintures pour prendre plaisir à lire ce livre. Il faut aimer la littérature, être curieux sur l’art et se laisser porter. C’est ce que je suis et ce que j’ai fait et je ne le regrette pas…

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-05 :
Oeuvres Complètes II - Roberto Bolano
Isabelle, l'après-midi - Douglas Kennedy
Les ombres de la toile - Chris Brookmyre
Un été norvégien - Einar Már Gudmundsson

• Edition du 2020-06-28 :
Be my guest - Priya Basil
Les jours brûlants - Laurence Peyrin
La faiblesse du maillon - Eric Halphen
De Gaulle sous le casque - Henri de Wailly
 

• Archives :
L'iguane de Mona - Michaël Uras
MotherCloud - Rob Hart
Et les vivants autour - Barbara Abel
Trahison - Lilja Sigurdardóttir
Fanny Chassain-Pichon - Interview
De Wagner à Hitler - Fanny Chassain-Pichon
L'enfer commence avec elle - John O'Hara
BeatleStones - Yves Delmas & Charles Gancel
La géographie, reine des batailles - Philippe Boulanger
L'obscur - Philippe Testa
Trouver l'enfant / La fille aux papillons - René Denfeld
Washington Black - Esi Edugyan
J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond - Alexis Jenni
Les Beatles - Frédéric Granier
Frissonner dans la nuit avec des romans policiers à lire et à écouter -  
Roman à lire, voir et écouter -  
Le Feuilleton radiophonique en podcast -
Le Feuilleton radiophonique en podcast -
Là où chantent les écrevisses - Delia Owens
Les lumières de Tel-Aviv - Alexandra Schwartzbrod
Incident au fond de la galaxie - Etgar Keret
La chaîne - Adrian McKinty
Faites-moi plaisir - Mary Gaitskill
La femme révélée - Gaëlle Nohant
Le nouveau western - Marc Fernandez
PLS - Joanne Richoux
Le Sourire du Scorpion - Patrice Gain
Une machine comme moi - Ian McEwan
Dans les geôles de Sibérie - Yoann Barbereau
Mauthausen - Iákovos Kambanéllis
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (27)
- les derniers livres (2016)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=