Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La solitude Caravage
Yannick Haenel  (Editions Fayard)  février 2019

On connaissait Yannick Haenel pour ses excellents romans auréolés de prix divers comme Cercle, Jan Karski ou encore Tiens ferme ta couronne. On le découvre maintenant dans un autre exercice littéraire, l’essai, qui lui sied à merveille, en témoigne son dernier ouvrage autour de Caravage.

Dans ce bel essai consacré à ce peintre, Yannick Haenel s’interroge beaucoup sur l’artiste, sur son intériorité en nous plongeant dans sa vie. Comment peignait-il ? Que cherchait-il à travers ces scènes de crime, ces têtes coupées, cette couleur noire qui envahit petit à petit  tous ses tableaux ?

Yannick Haenel nous avoue avoir découvert ce peintre lorsqu’il était ado, autour de ses quinze ans. C’est dans un livre consacré à la peinture italienne qu’il s’arrête sur une femme vêtue d’un corsage blanc qui se dresse sur un fond noir. Sa passion pour Caravage naît, c’est aussi ce qu’il nous raconte au début de l’ouvrage.

Ainsi commence donc ce récit d’apprentissage qui se métamorphose en quête de la peinture. Yannick Haenel plonge dans les tableaux de Caravage en racontant la vie violente et passionnée de ce peintre génial pour nous livrer une initiation à l’absolu.

A travers l’analyse de nombreux tableaux du peintre, portée par une sublime écriture qu’on lui connaît, Yannick Haenel nous présente donc un peintre hors-norme, immensément talentueux mais aussi profondément controversé. Les tableaux analysés sont recontextualisés, mis en perspective par rapport à la vie de l’artiste et décrit avec une précision diabolique qui montre la passion de l’auteur pour ce peintre.

C’est une vie tourmentée que nous décrit Yannick Haenel concernant le Caravage. Ce dernier a eu une vie particulièrement agitée, marquée par le vagabondage, la violence et la solitude. Il a eu une vie bien remplie, le peintre a connu la pauvreté, la solitude et l’isolement mais aussi le deuil.

Mort avant sa quarantième année, Le Caravage a consacré sa courte vie à la peinture. Ses œuvres sont habitées par la souffrance, le sang, l’effroi et la crainte que le noir dominant symbolise. L’ouvrage va au-delà de la biographie puisqu’il ne se limite pas à raconter sa courte vie, que l’on pourrait trouver dans une bonne encyclopédie. Yannick Haenel s’est intéressé à l’expérience intérieure du peintre, ce qui au cœur de son art. Il cherche en même temps à nous montrer ce qui le dissocie d’artistes comme Michel-Ange. Il cherche à déceler les zones d’ombre de ce peintre et nous montre au final comment Caravage l’a construit, ébloui et troublé.

L’ouvrage de Yannick Haenel est fort, beau et superbement écrit. Nul besoin d’être amateur ou spécialiste de peintures pour prendre plaisir à lire ce livre. Il faut aimer la littérature, être curieux sur l’art et se laisser porter. C’est ce que je suis et ce que j’ai fait et je ne le regrette pas…

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
- 17 novembre 2019 : 4 ans déjà
- 10 novembre 2019 : Non à la morosité
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=