Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Patrick Langot
Praeludio  (Klarthe Records)  mai 2019

"Préluder, v.n. C'est en général chanter ou jouer quelque trait de fantaisie irrégulier et assez court mais passant par les cordes essentielles du Ton, soit pour l’établir, soit pour disposer la Voix ou bien poser la main sur un instrument, avant de commencer une Pièce de musique" Jean-Jacques Rousseau, Dictionnaire de Musique, 1768

Patrick Langot, créateur du Quintette Syntonia, soliste et chambriste, dans un même et superbe geste fait entrelacer, tisse dans ce disque des liens musicaux et spirituels entre Domenico Gabrielli (1659-1690), Sofia Gubaidulina (1931), Benoit Menut (1977) et J. S. Bach (1658-1750).

C’est surtout à un sommet de contrastes auquel nous convie le violoncelliste, une valse des dynamiques, des tensions, des couleurs instrumentales, un tourbillon qui nous laisse autant sur les genoux que pantois devant autant de musique et de musicalité.

Les œuvres ne se côtoient pas, elles s’entremêlent avec une réelle cohérence et intelligence, dialoguent, se répondent. Les 7 Ricercari de Gabrielli, parmi les premières compositions pour violoncelle seul, sans accompagnement et vraisemblable modèle du chef d’œuvre de Bach, où le compositeur italien développe de nouvelles techniques de jeu (virtuosité, polyphonie...) s’entrecroisent avec les dix préludes de Sofia Gubaidulina virtuoses, pleins d’esprit, de forces et de divergences.

Postlude pour violoncelle solo, pièce spécialement écrite pour ce disque par Benoit Menut est à l’image de sa musique : "de l’énergie en sons portée par du sens". Cette œuvre est comme un miroir à celles de Gubaidulina ou Gabrielli, à la fois réminiscences baroques et souffle esthétique contemporain et à celles de Bach (les Préludes des 6 Suites BWV 1007 à 1012) qui ponctuent ce disque.

Dans sa quête de sens et de timbres, il a enregistré ce Praeludio sur 3 instruments différents dont deux montés en boyaux (un violoncelle baroque à cinq cordes, un violoncelle baroque et un violoncelle d’Auguste Sébastien Bernardel datant de 1829).

Un disque intense.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Patrick Langot
Le Soundcloud de Patrick Langot
Le Facebook de Patrick Langot


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=