Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Cité Idéale, Radieuse et Eternelle
MPAA Saint Germain  (Paris)  juillet 2019

Dystopie de Miguel Angel Sevilla, mise en scène de Nathalie Sevilla, avec les jeunes du Laboratoire à Théâtre.

Pendant plus d'un an et demi, en participant au Laboratoire à théâtre, des jeunes très divers se sont mélangés pour découvrir la scène.

Pouvant souffrir de handicaps physiques ou mentaux, valides, malentendants ou sourds pratiquant la langue des signes, ils ont participé à une grande réflexion sur la démocratie, débouchant sur des improvisations où chacun s'est peu à peu créé un personnage.

Au bout de six mois est intervenu un auteur, Miguel Angel Sevilla, qui a mis en forme tout ce travail préparatoire. Dans le texte qu'il a fait émerger, chacun a pu reprendre le rôle qu'il s'était forgé.

Est ainsi né le spectacle "La Cité Idéale Radieuse et Eternelle", décrivant un pays où un dictateur, Dix Premier, règne en maître, imposant à tous le silence, interdisant la lecture et la parole, les chansons et les songes, rêvant de contrôler les esprits, fixant des normes pour les mariages...

Mis en scène par Nathalie Sevilla de la Compagnie A force de rêver, "La Cité Idéale Radieuse et Eternelle, la "CIRE", est un récit coloré, protéiforme, qui raconte comment un peuple redevient solidaire pour chasser le dictateur. vLes scènes s'enchaînent, drôles ou tragiques, sur un plateau où vont et viennent une trentaine de jeunes gens qui prennent à cœur leur statut de comédiens.

Parfois ils s'unissent aussi pour chanter dans une ambiance amicale et recueillie. Ici, le bourreau s'interroge sur sa tache et les proches du dictateur comprennent les uns après les autres qu'ils sont dans l'erreur. Dix Premier est interprété avec beaucoup de conviction et une distance jubilatoire par Pierre Boucher, par ailleurs assistant à la mise en scène.

Ponctuées par Christine Chauvin à l'accordéon, les interventions de toute la troupe se font sans réelles fausses notes, fournissant un spectacle rythmé, rapide, alternant les moments d'émotion et les séquences loufoques, si bien qu'on peut le regarder en oubliant qu'il rassemble des acteurs amateurs.

On soulignera donc le beau travail de Nathalie Sevilla et de tous les intervenants du "Laboratoire à Théâtre". On n'oubliera pas non plus le rôle majeur des équipes de la MPPA, qui ont mis à leur disposition un très beau lieu qui n'a rien à envier à un théâtre traditionnel.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
- 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=