Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce UK serial Killers
Emily Tibbatts  (Editions Ring)  juin 2019

Décidemment, les éditions Ring ne cessent de me surprendre avec leurs ouvrages variés qui, à chaque fois, se révèlent être de véritables coups de cœur. Ici, c’est un essai concernant des tueurs en série britanniques que nous proposent les éditions Ring. A la barre de cet ouvrage, la spécialiste anglaise du sujet, la conférencière Emily Tibbats, fondatrice du site francophone de référence et auteur de dizaines de biographies en ligne de serial killers. Avec cet ouvrage, elle fait son entrée en librairie avec des longs portraits immersifs et passionnants des dix plus terrifiants tueurs en série de Grande-Bretagne.

Si les tueurs français et américains ont largement nourri la littérature criminelle et le cinéma, les serial killers d’outre-Manche restaient, jusqu’à ce livre noir, inconnus du grand public. Dans l’ombre de Jack l’éventreur, ce sont des hommes et des femmes noyés dans la masse, cannibales, nécrophiles, éventreurs, empoisonneurs, pédophiles et prédateurs qui ont tué et massacré en nombre durant des décennies. UK serial killers vous plonge dans leur histoire intime et leur traque, le détail de leurs crimes, leurs motivations macabres, les progrès des techniques médico-légales et les enquêtes.

Evidemment, la lecture de l’ouvrage n’est pas de tout repos, de nombreuses pages font froid dans le dos. Savoir qu’autant d’horreurs ont pu être perpétrées par ces hommes et ces femmes est terrifiant. On se rend compte qu’il n’existe pas de serial killer type, ceux-ci viennent de tous horizons, font partie de différentes catégories sociales. Des hommes, des femmes, des vieux, des jeunes, le volonté de tuer n’épargne personne.

Maintenant, le travail de l’auteur repose sur une volonté de comprendre ce qui peut pousser, à un moment, quelqu’un à tuer en série. Pour y parvenir, l’auteure a fait le choix de se concentrer sur dix tueurs pour analyser de manière approfondie leur vie, le but étant de comprendre pourquoi ils passent à l’acte. Elle nous montre aussi comment ces tueurs en série ont été appréhendés grâce à des enquêtes scientifiques détaillées.

Alors voilà, vous entrerez dans la vie de Mary Ann Coton, une femme du peuple qui revait de bourgeoisie. Vous allez rencontrer Peter Manuel, un médiocre cambrioleur avide de célébrité ou encore Harold Shipman, médecin respecté et père de famille aimant qui totalise plus de 210 victimes.

C’est donc un ouvrage passionnant que nous proposent les éditions Ring qui se lit comme on regarderait un très bon documentaire à la télévision. Ces histoires fascinantes et inquiétantes, toutes réelles, que nous racontent l’auteur nous remuent les tripes, sans jamais tomber dans le voyeurisme. C’est donc une galerie de portraits glacants, justes et percutant que nous propose l’auteure pour notre plus grand plaisir de lecture.

Alors voilà, si cet été vous voulez sortir des romans ou des thrillers, n’hésitez pas à vous procurer cet ouvrage passionnant.

 

En savoir plus :
Le site Tueurs en série
Le site officiel d'Emily Tibbatts
Le Facebook d'Emily Tibbatts


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=