Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le voleur d'eau
Claire Hajaj  (Editions Les Escales)  avril 2019

C’est un dépaysement total que nous propose Claire Hajaj avec son roman publié il y a quelques mois aux éditions Les Escales. Claire Hajaj est né à Londres en 1973. Elle a grandi partagée entre les cultures israélienne et palestinienne, et travaille pour l’ONU dans les zones de guerre. Après la maison aux orangers, Le voleur d’eau est son second roman.

Direction l’Afrique avec ce second roman, plus précisément le Sahara avec comme personnage principal Nick, un jeune architecte idéaliste. Après la mort de son père, Nick décide de quitter son confort de vie londonien pour remplir des missions de bénévolat sur le continent africain. Il part alors vers un village isolé à la lisière du Sahara avec pour mission de bâtir un hôpital pour enfants.

Il se retrouve alors très vite immergé dans une culture différente qu’il connaît mal et perd très vite ses repères d’européen. Troublé par la force des sentiments qu’il développe envers la femme de son hôte, il se retrouve face à des conflits personnels profonds, tandis qu’une sécheresse meurtrière exacerbe la corruption et la violence au sein du village. Lorsqu’il se rend compte que la construction d’un puits pourrait sauver les habitants, il prend une décision qui aura de tragiques conséquences dans la vie de tous ceux qui l’entourent.

Au travers de ce voyage et de cette histoire, vous l’aurez compris, ce jeune anglais va voir se confronter ses idéaux à la réalité de la vie dans un village africain. La force du roman, et sa grande qualité, au-delà d’une histoire prenante et d’une très belle écriture, tient dans l’analyse des dilemmes qui se jouent entre l’occident et le reste du monde, dilemmes s’appuyant sur des lignes de failles entre les différentes valeurs mais aussi entre les bonnes intentions confrontées aux dures réalités.

Le personnage Nick va être confronté à tout cela dans son parcours. L’Afrique est un continent où très souvent les pouvoirs en place sont instables et font l’objet de luttes. La dimension religieuse est aussi très présente dans l’ouvrage avec de nombreuses croyances locales autour des esprits. A cela s’ajoutent les soucis climatiques, centrés autour de la sécheresse qui font que l’expérience de Nick et sa volonté de changer les choses ne vont pas être simples. Claire Hajaj en profite pour nous offrir au travers de l’ouvrage une réflexion pertinente sur la certitude qu’ont les européens de pouvoir trouver des solutions partout où ils se trouvent.

L’ouvrage de Claire Hajaj aura donc au final parfaitement accompli pour moi sa mission de lecture estivale, celle d’une lecture agréable centrée sur une histoire qui au final nous fait beaucoup réfléchir.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-08-18 :
Ce qu'elles disent - Miriam Toews
Où bat le coeur du monde - Philippe Hayat
Cent millions d'années et un jour - Jean-Baptiste Andrea
Cavalier seul - Fred & Nat Gévart
Chaque fidélité - Marco Missiroli

• Edition du 2019-08-11 :
Une joie féroce - Sorj Chalandon
Une bête au paradis - Cécile Coulon
Back up - Paul Colize
La grande escapade - Jean-Philippe Blondel
Un peu de nuit en plein jour - Erik L'Homme
 

• Archives :
Le voleur d'eau - Claire Hajaj
UK serial Killers - Emily Tibbatts
Paix en guerre - Ronan Farrow
Modus Operandi : La secte du Serpent - Nathalie Cohen
Les violents de l'automne - Philippe Georget
Rue des fantasques - André Blanc
Floride - Lauren Groff
Benalla, la vraie histoire - Sophie Coignard
Whitman - Barlen Pyamootoo
L'enfer du commissaire Ricciardi - Maurizio De Giovanni
La villa de verre - Cynthia Swanson
Les apprentis de l'Elysée - Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
Hitler et la mer - François-Emmanuel Brézet
Le fossé - Herman Koch
Le dernier thriller norvégien - Luc Chomarat
Et tout sera silence - Michel Moatti
Je te donne - Baptiste Beaulieu, Agnès Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
Entrer dans l'arène en même temps que l'orage - Danny Denton
Néron - Catherine Salles
Tangerine - Chrsitine Mangan
Seul avec la nuit - Christian Blanchard
Juste avant de mourir - S.K. Tremayne
L'homme de Constantinople - J.R. Dos Santos
Il était une fois mon meurtre - Emily Koch
Malamorte - Antoine Albertini
L'évasion du siècle - Brendan Kemmet
La lame - Frédéric Mars
Avis de décès - Zhou Haohui
La solitude Caravage - Yannick Haenel
Le karaté est un état d'esprit - Harry Crews
- les derniers articles (10)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1770)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=