Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une bête au paradis
Cécile Coulon  (Editions L?iconoclaste)  août 2019

S’il est un livre qui fait partie des ouvrages les plus attendus de la rentrée littéraire, c’est bien celui de Cécile Coulon, Une bête au paradis, publié chez L’Iconoclaste. Cécile Coulon ne cesse de nous surprendre et de nous émerveiller au gré des publications de ses livres, depuis son premier roman publié lorsqu’elle avait 21 ans. En quelques années, elle a publié six romans dont le superbe Trois saisons d’orage, récompensé par le prix des libraires. C’est donc avec un immense plaisir que nous la retrouvons en ce milieu du mois d’août avec un roman fiévreux construit autour d’une lignée de femmes envoûtées par ce qu’elles ont de plus précieux : leur terre.

La vie d’Emilienne, c’est le paradis. Cette ferme isolée au bout d’un chemin de terre. C’est là qu’elle élève seule avec, pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons défilent, les petits grandissent. Jusqu’à ce que l’adolescence arrive, et avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui ravage tout sur son passage. Il s’appelle Alexandre. Leur couple se forge.

Mais devenus adultes, la passion que Blanche voue au travail de la ferme, à la terre, à la nature, la contraint, la corsète et la domine. Quand Alexandre, dévoré par l’ambition, veut partir, attiré par la ville, alors leurs deux mondes se fracassent. Et vient la vengeance.

Une fois encore, Cécile Coulon nous séduit (le mot est faible) avec un ouvrage proche d'une tragédie grecque qui se passe en huis-clos, autour d'un domaine appelé le Paradis. Les chapitres qui se succèdent ont pour titre différents verbes d'action qui nous permettent d'appréhender l'histoire des différents personnages vivant dans cette ferme isolée.

Et les personnages que nous décrit Cécile Coulon sont des personnages forts, à l'histoire tourmentée. C'est le cas d'Emilienne qui "ressemble à ce que la terre avait fait d'elle : un arbre fort aux branches tordues". "Emilienne était solide mais cassée, elle avait collecté les morceaux de sa vie et souffert plus que quiconque".

Blanche, comme Gabriel a connu le drame dès sa plus tendre enfance. Elle est l’héroïne du roman, une fille puis une femme de caractère. Gabriel, son frère est beaucoup plus fragile, il vit dans l'ombre de sa sœur et de sa grand mère Emilienne.

Louis est le commis d'Emilienne, il aime Blanche avec passion sans que cette dernière n’éprouve quoi que ce soit pour lui.

Alexandre est le premier amour de Blanche, le premier à qui elle va s'offrir, l'ambitieux qui va partir en ville et quitter le domaine. Leur amour va tout emporter sur son passage.

Cécile Coulon nous déroule un récit puissant dans lequel la tension monte au fil des pages sans jamais sortir de l'enceinte de cette ferme chère aux femmes de l'histoire. Son ouvrage nous offre donc une formidable histoire de femmes et d'amour, dans lequel se mêlent trahison et attachement foncier. Il fait partie de ces romans dont la lecture vous marque pour un long moment, de ceux qui nous tiennent du début à la fin.

Une bête au paradis est un superbe ouvrage qui confirme Cécile Coulon comme une véritable surdouée littéraire qui n'a de cesse de nous surprendre au fil de ses publications. On espère qu'elle continuera d'écrire encore très longtemps tant ses romans sont des petites merveilles.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Trois saisons d'orage" du même auteur
La chronique de "Méfiez-vous des enfants sages" du même auteur
La chronique de "Le roi n'a pas sommeil" du même auteur
La chronique de "Le rire du grand blessé" du même auteur
La chronique de "Le coeur du pélican" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-08-18 :
Ce qu'elles disent - Miriam Toews
Où bat le coeur du monde - Philippe Hayat
Cent millions d'années et un jour - Jean-Baptiste Andrea
Cavalier seul - Fred & Nat Gévart
Chaque fidélité - Marco Missiroli

• Edition du 2019-08-11 :
Une joie féroce - Sorj Chalandon
Une bête au paradis - Cécile Coulon
Back up - Paul Colize
La grande escapade - Jean-Philippe Blondel
Un peu de nuit en plein jour - Erik L'Homme
 

• Archives :
Le voleur d'eau - Claire Hajaj
UK serial Killers - Emily Tibbatts
Paix en guerre - Ronan Farrow
Modus Operandi : La secte du Serpent - Nathalie Cohen
Les violents de l'automne - Philippe Georget
Rue des fantasques - André Blanc
Floride - Lauren Groff
Benalla, la vraie histoire - Sophie Coignard
Whitman - Barlen Pyamootoo
L'enfer du commissaire Ricciardi - Maurizio De Giovanni
La villa de verre - Cynthia Swanson
Les apprentis de l'Elysée - Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
Hitler et la mer - François-Emmanuel Brézet
Le fossé - Herman Koch
Le dernier thriller norvégien - Luc Chomarat
Et tout sera silence - Michel Moatti
Je te donne - Baptiste Beaulieu, Agnès Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
Entrer dans l'arène en même temps que l'orage - Danny Denton
Néron - Catherine Salles
Tangerine - Chrsitine Mangan
Seul avec la nuit - Christian Blanchard
Juste avant de mourir - S.K. Tremayne
L'homme de Constantinople - J.R. Dos Santos
Il était une fois mon meurtre - Emily Koch
Malamorte - Antoine Albertini
L'évasion du siècle - Brendan Kemmet
La lame - Frédéric Mars
Avis de décès - Zhou Haohui
La solitude Caravage - Yannick Haenel
Le karaté est un état d'esprit - Harry Crews
- les derniers articles (10)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1770)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=