Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une bête au paradis
Cécile Coulon  (Editions L?iconoclaste)  août 2019

S’il est un livre qui fait partie des ouvrages les plus attendus de la rentrée littéraire, c’est bien celui de Cécile Coulon, Une bête au paradis, publié chez L’Iconoclaste. Cécile Coulon ne cesse de nous surprendre et de nous émerveiller au gré des publications de ses livres, depuis son premier roman publié lorsqu’elle avait 21 ans. En quelques années, elle a publié six romans dont le superbe Trois saisons d’orage, récompensé par le prix des libraires. C’est donc avec un immense plaisir que nous la retrouvons en ce milieu du mois d’août avec un roman fiévreux construit autour d’une lignée de femmes envoûtées par ce qu’elles ont de plus précieux : leur terre.

La vie d’Emilienne, c’est le paradis. Cette ferme isolée au bout d’un chemin de terre. C’est là qu’elle élève seule avec, pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons défilent, les petits grandissent. Jusqu’à ce que l’adolescence arrive, et avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui ravage tout sur son passage. Il s’appelle Alexandre. Leur couple se forge.

Mais devenus adultes, la passion que Blanche voue au travail de la ferme, à la terre, à la nature, la contraint, la corsète et la domine. Quand Alexandre, dévoré par l’ambition, veut partir, attiré par la ville, alors leurs deux mondes se fracassent. Et vient la vengeance.

Une fois encore, Cécile Coulon nous séduit (le mot est faible) avec un ouvrage proche d'une tragédie grecque qui se passe en huis-clos, autour d'un domaine appelé le Paradis. Les chapitres qui se succèdent ont pour titre différents verbes d'action qui nous permettent d'appréhender l'histoire des différents personnages vivant dans cette ferme isolée.

Et les personnages que nous décrit Cécile Coulon sont des personnages forts, à l'histoire tourmentée. C'est le cas d'Emilienne qui "ressemble à ce que la terre avait fait d'elle : un arbre fort aux branches tordues". "Emilienne était solide mais cassée, elle avait collecté les morceaux de sa vie et souffert plus que quiconque".

Blanche, comme Gabriel a connu le drame dès sa plus tendre enfance. Elle est l’héroïne du roman, une fille puis une femme de caractère. Gabriel, son frère est beaucoup plus fragile, il vit dans l'ombre de sa sœur et de sa grand mère Emilienne.

Louis est le commis d'Emilienne, il aime Blanche avec passion sans que cette dernière n’éprouve quoi que ce soit pour lui.

Alexandre est le premier amour de Blanche, le premier à qui elle va s'offrir, l'ambitieux qui va partir en ville et quitter le domaine. Leur amour va tout emporter sur son passage.

Cécile Coulon nous déroule un récit puissant dans lequel la tension monte au fil des pages sans jamais sortir de l'enceinte de cette ferme chère aux femmes de l'histoire. Son ouvrage nous offre donc une formidable histoire de femmes et d'amour, dans lequel se mêlent trahison et attachement foncier. Il fait partie de ces romans dont la lecture vous marque pour un long moment, de ceux qui nous tiennent du début à la fin.

Une bête au paradis est un superbe ouvrage qui confirme Cécile Coulon comme une véritable surdouée littéraire qui n'a de cesse de nous surprendre au fil de ses publications. On espère qu'elle continuera d'écrire encore très longtemps tant ses romans sont des petites merveilles.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Trois saisons d'orage" du même auteur
La chronique de "Méfiez-vous des enfants sages" du même auteur
La chronique de "Le roi n'a pas sommeil" du même auteur
La chronique de "Le rire du grand blessé" du même auteur
La chronique de "Le coeur du pélican" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
- 17 novembre 2019 : 4 ans déjà
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=