Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une joie féroce
Sorj Chalandon  (Editions Grasset)  août 2019

Il est de plus en plus rare de voir une rentrée littéraire se faire sans un nouvel ouvrage de Sorj Chalandon. Après Le jour d’avant, livre que j’ai beaucoup aimé, le voilà cette année avec Une joie féroce, un ouvrage centré autour d’un quatuor de femmes qui risque de trouver un public déjà conquis par les écrits de l’auteur.

Au centre de ce quatuor se trouve une femme, Jeanne, la copine idéale, celle que tout le monde apprécie, dans sa vie ou dans son travail. Libraire, elle aime conseiller les gens sur les livres à sortir. Elle parle peu, écoute beaucoup les autres, elle aime faire du bien autour d’elle sans rien exiger des autres. A ses côtés, son mari, Matt, distant depuis un événement tragique. Depuis, elle connaît chacun de ses regards sans qu’il ne se soit préoccupé du sien.

Un jour Jeanne se retrouve frappée par le mal. "Il y a quelque chose" lui dit  son médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose ? Pauvre mot ! Stupéfaction. Le cancer la touche et tout se fane autour d’elle. Son mari ne l’assume pas, tout change autour d’elle, ses amis et sa vie d’avant.

En guerre contre ce qui la ronge, Jeanne ne va pas baisser les bras face à son cancer. Dépassant les limites qu’elle pensait sienne, elle va entrer en résistance au lieu de se résigner. Allant à l’encontre de son caractère, elle va se battre et montrer les griffes, elle qui autrefois ne faisait qu’écouter les autres. Cette bataille ou plutôt cette guerre menée contre la maladie va lui montrer le prix de la liberté, lui faire découvrir l’urgence de vivre.

A ses côtés, dans le pavillon des cancéreux, trois autres femmes toutes différentes vont la mener vers l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas. Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et Melody la jeune fille étrange, trois amis d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle. Ensemble, elle vont mettre en place un projet commun ayant pour but de venir en aide à l'une d'entre elles. C'est sur la mise en place de ce projet que s'ouvre le livre, dans un chapitre court et que se clôture l'ouvrage, nous apprenant les tenants et les aboutissants de ce projet.

Au fil du livre, en même temps que l'on suit l'évolution des soins de Jeanne, Sorj Chalandon nous propose des chapitres nous éclairant sur chaque personnage au travers de leur histoire, leur parcours de vie et leur manière d'affronter la maladie qui les touche.

Au final, cet ouvrage de Sorj Chalandon ne m'aura pas autant embarqué que ses ouvrages précédents, peut-être suis-je de plus en plus exigeant vis-à vis de cet auteur que j'aime particulièrement. J'ai quand même aimé lire ce livre, d'une part car il faut bien avouer qu'il se lit très bien mais surtout car la fin m'a particulièrement surpris. Je m'attendais à une fin beaucoup plus banale et une fois encore, Sorj Chalandon a su nous surprendre en fin d'ouvrage (c'était déjà le cas dans son précédent ouvrage). De nouveau, on comprend le titre de l'ouvrage en toute fin de livre et cela rattrape au final le début de l'ouvrage qui nous laissait assez perplexe.

Vous l'avez donc compris, une joie féroce n'est pas pour moi le meilleur ouvrage de Sorj Chalandon, il est bien loin du Quatrième mur notamment. Pour autant, il reste un ouvrage de très bonne facture qui mérite d'être lu au moins car il traite d'un sujet douloureux, le cancer, avec une grande élégance. Il nous permet de bien comprendre le combat de ces femmes face à cette maladie, d'appréhender la solidarité et le soutien, indispensables pour espérer gagner son combat. Il nous permet aussi d'appréhender le regard des autres face à cette maladie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Mon traitre" de Pierre Alary & Sorj Chalandon
La chronique de "Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
La chronique de "Le quatrième mur" de Sorj Chalandon
La chronique de "Retour à Killybegs" de Sorj Chalandon


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?
- 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux
- 24 novembre 2019 : Black Friday culturel
- 17 novembre 2019 : 4 ans déjà
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=