Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tous tes enfants dispersés
Beata Umubyeyi Mairesse  (Editions Autrement)  août 2019

Quelques semaines après avoir lu un superbe ouvrage de Yoan Smadja, qui avait comme toile de fond le Rwanda, me voilà de nouveau amener à découvrir un nouvel ouvrage sur un drame dont se sont emparés de nombreux écrivains, le génocide Rwandais.

Ici, c’est une auteure que je découvre, Beata Umubyeyi Mairesse qui nous propose un magnifique ouvrage  d’un peu plus de 200 pages, intitulé Tous tes enfants dispersés. L’auteure est née à Butare au Rwanda en 1979. Elle est arrivée en France en 1994 après avoir survécu au génocide des Tutsi. Elle est l’auteure de recueil de nouvelles qui ont reçu de nombreux prix.  Avec son dernier roman, elle s’interroge sur la possibilité de réparer l’irréparable et sur celle de pouvoir rassembler ceux que l’histoire a dispersés.

Blanche est rwandaise, elle vit à Bordeaux après avoir survécu au génocide des Tutsi de 1994. Elle a construit sa vie en France, autour de son mari et de son garçon métis, Stockely. Mais après des années d’exil, quand Blanche rend visite à sa mère Immaculata, la mémoire douloureuse refait surface. Toutes deux pourront-elles se parler, se pardonner, s’aimer à nouveau ? Stockely, lui, pris entre deux pays, veut comprendre d’où il vient.

C’est donc un roman polyphonique à trois voix, couvrant trois générations que nous propose l’auteur. L’ouvrage constitué de courts chapitres qui portent le nom de celui qui s’exprime, à savoir, Blanche, Immaculata ou Stockely nous permet de rentrer dans l’histoire de cette famille touchée par le génocide Rwandais et de mettre en lumière les traumatismes qu’il provoque. Le roman qui se déroule entre la France et le Rwanda permet à chaque personnage de mieux appréhender l’histoire de l’autre pour pouvoir aboutir, peut-être, à reconstruire une famille que le génocide a brisée.

L’ouvrage brasse de nombreux thèmes qui sont brillamment exposés. Il nous parle des relations mère-fille, de la culpabilité et de l’exil, du deuil aussi et du pardon. Le livre est merveilleusement bien écrit, fait preuve d’une sensibilité impressionnante pour nous révéler une ode aux mères persévérantes, à la transmission et à la pulsion de vie qui anime chacun d’entre nous.

Tous tes enfants dispersés fait partie de ces ouvrages qui ne peuvent laisser insensible le lecteur. Avec cet ouvrage, Beata Umumbyeyi Mairesse signe un sublime premier roman autour de l’identité, du pardon et de la construction de soi, symbolisé par trois personnages attachants qui font partie de la même famille.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Les lumières de Niterói - Marcello Quintanilha
Apaiser Hitler - Tim Bouverie
Ted - Grand froid - Pierre Rehov - Cyril Carrère
Undercover - Amaryllis Fox
Préférer l'hiver - Aurélie Jeannin
La résurrection de Joan Ashby - Cherise Wolas
L'odysée du plastique - Eric Loizeau

• Edition du 2020-02-09 :
Alt-Life - Joseph Falzon & Thomas Cadène
L'homme qui n'est jamais mort - Olivier Margot
Ce qui est nommé reste en vie - Claire Fercak
La chute - Jacques Ravenne
Dévorer les ténèbres - Richard lloyd Parry
Il est juste que les forts soient frappés - Thibault Bérard
Le livre de Sarah - Scott McClanahan

• Edition du 2020-02-02 :
Comment le roi a perdu la tête - Ville Ranta
Basse naissance - Kerry Hudson
Et Mara ferma les yeux - Denis Jeambar
La Cité de Feu - Kate Mosse
Les sables de l'empereur - Mia Couto
La Septième Croix - Anna Seghers
 

• Archives :
Trois jours d'amour et de colère - Edward Docx
Le ciel à bout portant - Jorge Franco
Le prix de la démocratie - Julia Cagé
Les rues bleues - Julien Thèves
Les champs de la Shoah - Marie Moutier-Bitan
Nul si découvert - Valérian Guillaume
Et toujours les Forêts - Sandrine Collette
Victime 55 - James Delargy
Sugar Run - Mesha Maren
De Gaulle, portrait d'un soldat en politique - Jean-Paul Cointet
Sauf que c'étaient des enfants - Gabrielle Tuloup
Lake Success - Gary Shteyngart
Celle qui pleurait sous l?eau - Niko Tackian
Sang chaud - Kim Un-Su
Je suis le fleuve - T. E. Grau
La prière des oiseaux - Chigozie Obioma
Un millionaire à Lisbonne - J.R. Dos Santos
La Séparation - Sophia de Séguin
Juste une balle perdue - Joseph d'Anvers
Sukkwan Island - David Vann
Otages - Nina Bouraoui
Un art de vivre à Paris - France de Griessen
On ne meurt pas d'amour - Géraldine Dalban-Moreynas
La fabrique du crétin digital : Les dangers des écrans pour nos enfants - Michel Desmurget
Jacobins ! - Alexis Corbière
Le ghetto intérieur - Santiago H. Amigorena
Nino dans la nuit - Capucine & Simon Johannin
Nuit d'épine - Christiane Taubira
La Wehrmacht, la fin d'un mythe - Jean Lopez
Secret de Polichinelle - Yonatan Sagiv
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1920)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=