Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zébu Boy
Aurélie Champagne  (Editions Monsieur Toussaint Louverture)  août 2019

Rentrée littéraire aussi pour les éditions Monsieur Toussaint Louverture avec un ouvrage dans la lignée de ce qu’ils ont l’habitude de nous proposer, des ouvrages aux couvertures soignées avec des textes de qualité. Ici c’est un ouvrage d’Aurélie Champagne qu’il nous propose, Zébu boy, ouvrage avec toile de fond l’histoire de Madagascar. Zébu boy c’est aussi un ouvrage qui a sa propre histoire, débuté il y a bien longtemps, qui a trouvé avec Monsieur Toussaint Louverture l’éditeur qu’il lui fallait et qui lui correspond.

Tout commence par un nom : Razafindrakoto. Deux en vérité : Champagne-Razafindrakoto. Un jour la mère d’Aurélie Champagne fait refaire les papiers d’identité de sa fille et lui demande si elle désire ou non porter son nom malgache. L’enfant a hérité d’un père absent, musicien et mythomane, dont elle ne sait pas grand-chose sinon qu’il traîne une histoire familiale lacunaire et traumatique.

En 1998, Aurélie a vingt ans. Elle consacre deux intenses années de prépa littéraire par un voyage à Madagascar et découvre là-bas que son nom équivaut à "Durand". Sa quête identitaire se mue alors en voyage initiatique de six mois durant lesquels elle embrasse un pays tout entier. Elle découvre le contexte historique de l’après-guerre sur l’île et se passionne pour l’insurrection de 1947.

A son retour, Aurélie reprend sa vie parisienne mais Madagascar a semé dans son cœur une obsession qui ne la quittera plus. D’elle, naît en 2003 une première ébauche de fresque historique sur quatre générations qui ne trouve grâce auprès d’aucun éditeur. Le roman semble enterré pour de bon mais un coup du sort l’y ramène. Un deuil la laisse recluse chez elle pendant des mois et l’amène à tout réexaminer. En 2014, elle quitte rue89 et après un crochet par la matinale du Mouv où elle retrouve le plaisir de l’écriture, elle reprend le roman. Cette fois, le récit se resserre, se nourrit des pertes et des forces, et s’incarne en un homme qui s’incarne à son tour en une île. Il devient Zébu Boy, et aura finalement survécu à tout.

L’histoire de l’ouvrage a pour toile de fond l’insurrection de 1947 à Madagascar. En mars 1947, l’insurrection gronde. Peuple saigné, soldats déshonorés, ce soir, l’île va se soulever, prendre armes et amulettes pour se libérer. Et avec elle, le bel Ambila, Zébu Boy, fierté de son père, qui s’est engagé pour le Très Grande France, s’est battu pour elle et a survécu à la guerre, aux Allemands, aux Frontstalags. Héros rentré défait et sans solde, il a tout perdu et dû ravaler ses rêves de citoyenneté.

Ambila qui ne croit plus en rien, sinon à l’argent qui lui permettra de racheter le cheptel de son père et de prouver à tous de quoi il est fait. Ambila, le guerrier sans patrie, sans uniforme, sans godasse, sans mère, qui erre comme arraché à la vie et se retrouve emporté dans les combats, dans son passé, dans la forêt.

L'histoire de cet événement nous est donc raconté par la voix du charismatique Ambila, alias Zébu boy. Il nous dévoile, porté par l’écriture rythmée d'Aurélie Champagne les rancœurs du peuple malgache à l'égard de la France suite à la répression militaire. L'ouvrage retranscrit en même temps avec une extrême précision le contexte historique de ces événements. Et en même temps, Aurélie Champagne s'attarde aussi beaucoup sur la culture malgache, nourrie de croyances, de deuil et de survie.

Son personnage principal, Zébu Boy, en référence à l'animal emblème de Madagascar, est un personnage incroyable, un combattant et un survivant. Il est au cœur d'un ouvrage qui mêle histoire et fiction avec pour ambition de faire connaître un événement dont on parle très peu, voire pas du tout, dans les programmes d'histoire à l'école.

Zébu boy est donc un ouvrage essentiel pour ceux qui s’intéressent à l'histoire oubliée, un livre remarquable sur des massacres qui ne glorifient pas notre pays. Aurélie Champagne a effectué un travail de recherches historiques considérable pour nous offrir cet ouvrage autour d'un personnage incroyable qui nous fait vivre des événements dramatiques tout en nous présentant sa culture complexe.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Aurélie Champagne


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Les lumières de Niterói - Marcello Quintanilha
Apaiser Hitler - Tim Bouverie
Ted - Grand froid - Pierre Rehov - Cyril Carrère
Undercover - Amaryllis Fox
Préférer l'hiver - Aurélie Jeannin
La résurrection de Joan Ashby - Cherise Wolas
L'odysée du plastique - Eric Loizeau

• Edition du 2020-02-09 :
Alt-Life - Joseph Falzon & Thomas Cadène
L'homme qui n'est jamais mort - Olivier Margot
Ce qui est nommé reste en vie - Claire Fercak
La chute - Jacques Ravenne
Dévorer les ténèbres - Richard lloyd Parry
Il est juste que les forts soient frappés - Thibault Bérard
Le livre de Sarah - Scott McClanahan

• Edition du 2020-02-02 :
Comment le roi a perdu la tête - Ville Ranta
Basse naissance - Kerry Hudson
Et Mara ferma les yeux - Denis Jeambar
La Cité de Feu - Kate Mosse
Les sables de l'empereur - Mia Couto
La Septième Croix - Anna Seghers
 

• Archives :
Trois jours d'amour et de colère - Edward Docx
Le ciel à bout portant - Jorge Franco
Le prix de la démocratie - Julia Cagé
Les rues bleues - Julien Thèves
Les champs de la Shoah - Marie Moutier-Bitan
Nul si découvert - Valérian Guillaume
Et toujours les Forêts - Sandrine Collette
Victime 55 - James Delargy
Sugar Run - Mesha Maren
De Gaulle, portrait d'un soldat en politique - Jean-Paul Cointet
Sauf que c'étaient des enfants - Gabrielle Tuloup
Lake Success - Gary Shteyngart
Celle qui pleurait sous l?eau - Niko Tackian
Sang chaud - Kim Un-Su
Je suis le fleuve - T. E. Grau
La prière des oiseaux - Chigozie Obioma
Un millionaire à Lisbonne - J.R. Dos Santos
La Séparation - Sophia de Séguin
Juste une balle perdue - Joseph d'Anvers
Sukkwan Island - David Vann
Otages - Nina Bouraoui
Un art de vivre à Paris - France de Griessen
On ne meurt pas d'amour - Géraldine Dalban-Moreynas
La fabrique du crétin digital : Les dangers des écrans pour nos enfants - Michel Desmurget
Jacobins ! - Alexis Corbière
Le ghetto intérieur - Santiago H. Amigorena
Nino dans la nuit - Capucine & Simon Johannin
Nuit d'épine - Christiane Taubira
La Wehrmacht, la fin d'un mythe - Jean Lopez
Secret de Polichinelle - Yonatan Sagiv
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1920)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=