Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Conversations entre amis
Sally Rooney  (Editions de l'Olivier)  septembre 2019

On continue la découverte des ouvrages de la rentrée littéraire aux éditions de l'Olivier avec la lecture d'un roman étranger qui vient suivre celle de l'excellent ouvrage de Jean-Paul Dubois, chroniqué récemment. Et c'est vers une jeune auteure anglo-saxonne que l'on a décidé de s'orienter, une certaine Sally Rooney, pétrie de talent, considérée comme la nouvelle star des lettres anglo-saxonnes. Conversations entre amis, publié de l'autre côté de la Manche en 2017 a connu un vif succès, salué par la critique. Traduit en une douzaine de langues, il nous arrive enfin, traduit par Laetitia Devaux, publié aux éditions de l'Olivier.

L'histoire se déroule de nos jours dans la capitale irlandaise, Dublin. Frances, la narratrice et Bobbi, deux anciennes amantes devenues amies intimes, se produisent dans la jeune scène artistique irlandaise comme poètes-performeuses. Un soir, lors d'une lecture, elles rencontrent Melissa, une photographe plus agée qu'elles, mariée à Nick, un acteur.

Ensemble, ils discutent, refont le monde, critiquent le capitalisme comme des personnages de Joyce pouvaient, en leur temps, critiquer la religion. Ils font des photographies, ils écrivent, ils vivent. C'est alors le début d'une amitié, d'une histoire de séduction menant à un mariage à quatre où la confusion des sentiments fait rage. Quand Frances tombe follement amoureuse de Nick et vit avec lui une  liaison torride, elle menace soudainement l'équilibre global de leur amitié.

L'ouvrage de Sally Rooney s'avère être un livre très anglo-saxon, un ouvrage au ton léger sur de sujets de sociétés très contemporains. Il n'est pas seulement un ouvrage traitant d'une banale histoire d'adultère mais plutôt un livre sur la confusion des sentiments, sur la jalousie, l'engagement mais aussi la rupture. Et en même temps, l'auteure nous dévoile avec son livre le portrait attachant et empathique de jeunes gens contemporains qui ont beaucoup de mal à trouver leur place dans le monde laissé par leurs aînés. On les appelle les millennials.

Autour de ces quatre personnages, l'amour semble d'un côté très léger, acceptant les différentes orientations sexuelles mais en même temps, il est aussi très compliqué puisque il ne s'appuie pas sur des formes d'engagement pour, au final, laisser des cicatrices et des blessures.

L'ouvrage a aussi pour intérêt de nous renseigner sur cette génération de millennials que l'on connaît peu. Ces jeunes, particulièrement vulnérables du fait de la crise économique et sociale que l'on connaît,  se caractérisent par un mode de vie bien particulier ne reposant pas sur la recherche du profit. Ils n'ont pas pour modèle la famille classique, préférant vibrer au travers de relations sexuelles sans amour ou sentiments mais surtout sans projet. Frances, la narratrice,  poétique, désinvolte et parfois naïve en est la parfaite représentante.

On ne s'ennuie pas une seconde en lisant ce livre. Les personnages, leurs dialogues et conversations (d'où le titre du livre) et les situations parfois cocasses  se lisent comme on regarderait une bonne série anglo-saxonne grand public (dans le bon sens du terme). On réfléchit aussi beaucoup en tournant les pages sur l'amour, les moyens de communication et la société qui nous entoure.

Alors voilà, si vous cherchez un ouvrage qui traite de la complexité des relations humaines et des sentiments, un roman sur les jeunes et leurs difficultés, le livre de Sally Rooney est fait pour vous et vous ne serez pas déçus.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-09-15 :
Un autre tambour - William Melvin Kelley
Les altruistes - Andrew Ridker
Week-end à New York - Benjamin Markovits
Les yeux fumés - Nathalie Sauvagnac
Ici seulement nous sommes uniques - Christine Avel
Un mariage américain - Tayari Jones

• Edition du 2019-09-08 :
Le dernier grenadier du monde - Bakhtiar Ali
Les opérations extraordinaires de la Seconde Guerre mondiale - Claude Quétel
Autoportrait d'une vie heureuse - Ingo Schulze
Le siècle des dictateurs - Sous la direction d'Olivier Guez
Conversations entre amis - Sally Rooney
Les Réfugiés - Viet Thanh Nguyen
 

• Archives :
La rentrée Littéraire 2019 - Tour d'horizon de la rentrée
Dégels - Julia Phillips
De l'autre côté, la vie volée - Aroa Moreno Duran
Zébu Boy - Aurélie Champagne
Tous tes enfants dispersés - Beata Umubyeyi Mairesse
Ici tout est encore possible - Gianna Molinari
Mon territoire - Tess Sharpe
Tempête pour les morts et les vivants - Charles Bukowski
Les liens - Domenico Starnone
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Jean-Paul Dubois
Kintu - Jennifer Nansubuga Makumbi
L'été meurt jeune - Mirko Sabatino
Civilizations - Laurent Binet
Baïkonour - Odile d'Oultremont
Ce qu'elles disent - Miriam Toews
Où bat le coeur du monde - Philippe Hayat
Cent millions d'années et un jour - Jean-Baptiste Andrea
Cavalier seul - Fred & Nat Gévart
Chaque fidélité - Marco Missiroli
Une joie féroce - Sorj Chalandon
Une bête au paradis - Cécile Coulon
Back up - Paul Colize
La grande escapade - Jean-Philippe Blondel
Un peu de nuit en plein jour - Erik L'Homme
Koba - Robert Littell
Le voleur d'eau - Claire Hajaj
UK serial Killers - Emily Tibbatts
Paix en guerre - Ronan Farrow
Modus Operandi : La secte du Serpent - Nathalie Cohen
Les violents de l'automne - Philippe Georget
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1795)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=