Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le siècle des dictateurs
Sous la direction d'Olivier Guez  (Editions Perrin)  août 2019

Voilà un livre que j'attendais particulièrement depuis que j'ai eu connaissance de la sortie de cet ouvrage pour deux raisons. Tout d'abord parce que j'aime particulièrement les écrits d'Olivier Guez, notamment son  dernier ouvrage, La Disparition de Josef Mengele. Enfin, l'ouvrage est annoncé, et je n'en doute pas en voyant les nombreux auteurs qui ont participé à sa rédaction, comme une référence sur les dictateurs du 20ème siècle.

Pour nous présenter le portrait de 22 dicta ayant traversés le 20ème siècle, Olivier Guez s'est entouré d'une pléiade d'historiens de références : Nicolas Werth (Staline), Pierre-François Soury (Tôjô Hideki), Bénédicte Vergez-Chaignon (Pétain), Stéphane Courtois (Lénine), Eric Roussel (Franco), Christian Destremau (Khomeyni). Il s'est aussi entouré de grands journalistes comme Jean-Christophe Buisson (Tito), Emmanuel Hecht (Stroessner) et François-Guillaume Lorrain (Enver Hodja). Laurence Debray s'est attelée au personnage de Fidel Castro et l'ancien ambassadeur et directeur de la DGSE, Bernard Bajolet,  nous dresse les portrait d'Assad, père et fils. En guise d'introduction, on trouve une remarquable préface d'Olivier Guez.

En seulement cinq ans, de 1917 à 1922, le monde contemporain, sortant de la tragédie de la Première Guerre mondiale, invente un monstre à deux têtes rouge et noir, autrement dit le communisme et le fascisme, ce dernier métastasant en brun avec le nazisme en 1933.

Si leurs idéologies diffèrent largement, les dictateurs partagent en revanche la haine de la démocratie, la détestation du bourgeois et le refus subséquent du capitalisme, au profit d'une pratique du pouvoir reposant sur la terreur.

Condamnées par l'histoire, les dictatures n'en finissent pas  de mourir, comme le prouve l'avènement de la théocratie iranienne ou le drame actuel du Moyen-orient. Malheureusement, tous les continents ont eu à subir la dictature et certains la subisse encore.

Pour y voir clair et proposer un autre regard sur cette forme absolue de l'absolutisme, Olivier Guez a donc rassemblé un ensemble d'auteurs exceptionnel. Plutôt que l'étude des régimes, il a fait le choix d'une approche biographique par l'histoire de ses chefs, célèbres ou méconnus, chacun jouant un rôle prépondérant au sein d'un régime qu'il marque d'abord de son empreinte.

Alors évidemment, parmi les vingt-deux salopards racontés dans l'ouvrage, certains ont fait l'objet de nombreux ouvrages qui font que je connaissais déjà l'essentiel de leur histoire, de leur régime et de son fonctionnement. D'autres, moins connus, ont fait l'objet d'écrits moins conséquents mais se révèlent être de véritables despotes que l'on découvre (en partie) au travers de nombreuses anecdotes particulièrement sanguinolentes. Les chapitres consacrés à Enver Hodja, considéré comme le dernier des staliniens, à Mobutu, à Alfredo Stroessner mais aussi au couple Duvalier se sont avérés être particulièrement intéressants puisqu’ils m'ont permis de mieux appréhender ces personnages.

L'ouvrage s'interesse aussi aux trois Kim Corée du nord) mais aussi à Saddam Hussein, Tito et Honecker. Tous ces personnages analysés permettent au lecteur de réfléchir sur les origines du totalitarisme. A chaque fois, on comprend mieux comment il naît, souvent en fonction d'un contexte bien particulier et comment il s'impose.

Olivier Guez nous précise que ce genre de régime n'a pas disparu, que la saga qu'il vient de nous proposer avec l'aide d'éminents historiens n'est pas finie et il s'inquiète particulièrement des réseaux sociaux, de la surveillance généralisée qui, pour lui, offrent au dictateur d'aujourd'hui des moyens dont leurs prédécesseurs n'auraient pas osé rêver.

Le siècle des dictateurs est donc un excellent ouvrage, érudit et brillant, particulièrement passionnant et à la portée de tous. Il s'avère déjà être un livre référence sur le sujet et siégera comme il se doit dans ma bibliothèque aux côtés d'autres ouvrages de même talent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La Disparition de Josef Mengele" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Olivier Guez
Le Facebook de Olivier Guez


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-02-16 :
Les lumières de Niterói - Marcello Quintanilha
Apaiser Hitler - Tim Bouverie
Ted - Grand froid - Pierre Rehov - Cyril Carrère
Undercover - Amaryllis Fox
Préférer l'hiver - Aurélie Jeannin
La résurrection de Joan Ashby - Cherise Wolas
L'odysée du plastique - Eric Loizeau

• Edition du 2020-02-09 :
Alt-Life - Joseph Falzon & Thomas Cadène
L'homme qui n'est jamais mort - Olivier Margot
Ce qui est nommé reste en vie - Claire Fercak
La chute - Jacques Ravenne
Dévorer les ténèbres - Richard lloyd Parry
Il est juste que les forts soient frappés - Thibault Bérard
Le livre de Sarah - Scott McClanahan

• Edition du 2020-02-02 :
Comment le roi a perdu la tête - Ville Ranta
Basse naissance - Kerry Hudson
Et Mara ferma les yeux - Denis Jeambar
La Cité de Feu - Kate Mosse
Les sables de l'empereur - Mia Couto
La Septième Croix - Anna Seghers
 

• Archives :
Trois jours d'amour et de colère - Edward Docx
Le ciel à bout portant - Jorge Franco
Le prix de la démocratie - Julia Cagé
Les rues bleues - Julien Thèves
Les champs de la Shoah - Marie Moutier-Bitan
Nul si découvert - Valérian Guillaume
Et toujours les Forêts - Sandrine Collette
Victime 55 - James Delargy
Sugar Run - Mesha Maren
De Gaulle, portrait d'un soldat en politique - Jean-Paul Cointet
Sauf que c'étaient des enfants - Gabrielle Tuloup
Lake Success - Gary Shteyngart
Celle qui pleurait sous l?eau - Niko Tackian
Sang chaud - Kim Un-Su
Je suis le fleuve - T. E. Grau
La prière des oiseaux - Chigozie Obioma
Un millionaire à Lisbonne - J.R. Dos Santos
La Séparation - Sophia de Séguin
Juste une balle perdue - Joseph d'Anvers
Sukkwan Island - David Vann
Otages - Nina Bouraoui
Un art de vivre à Paris - France de Griessen
On ne meurt pas d'amour - Géraldine Dalban-Moreynas
La fabrique du crétin digital : Les dangers des écrans pour nos enfants - Michel Desmurget
Jacobins ! - Alexis Corbière
Le ghetto intérieur - Santiago H. Amigorena
Nino dans la nuit - Capucine & Simon Johannin
Nuit d'épine - Christiane Taubira
La Wehrmacht, la fin d'un mythe - Jean Lopez
Secret de Polichinelle - Yonatan Sagiv
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1920)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=