Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le siècle des dictateurs
Sous la direction d'Olivier Guez  (Editions Perrin)  août 2019

Voilà un livre que j'attendais particulièrement depuis que j'ai eu connaissance de la sortie de cet ouvrage pour deux raisons. Tout d'abord parce que j'aime particulièrement les écrits d'Olivier Guez, notamment son  dernier ouvrage, La Disparition de Josef Mengele. Enfin, l'ouvrage est annoncé, et je n'en doute pas en voyant les nombreux auteurs qui ont participé à sa rédaction, comme une référence sur les dictateurs du 20ème siècle.

Pour nous présenter le portrait de 22 dicta ayant traversés le 20ème siècle, Olivier Guez s'est entouré d'une pléiade d'historiens de références : Nicolas Werth (Staline), Pierre-François Soury (Tôjô Hideki), Bénédicte Vergez-Chaignon (Pétain), Stéphane Courtois (Lénine), Eric Roussel (Franco), Christian Destremau (Khomeyni). Il s'est aussi entouré de grands journalistes comme Jean-Christophe Buisson (Tito), Emmanuel Hecht (Stroessner) et François-Guillaume Lorrain (Enver Hodja). Laurence Debray s'est attelée au personnage de Fidel Castro et l'ancien ambassadeur et directeur de la DGSE, Bernard Bajolet,  nous dresse les portrait d'Assad, père et fils. En guise d'introduction, on trouve une remarquable préface d'Olivier Guez.

En seulement cinq ans, de 1917 à 1922, le monde contemporain, sortant de la tragédie de la Première Guerre mondiale, invente un monstre à deux têtes rouge et noir, autrement dit le communisme et le fascisme, ce dernier métastasant en brun avec le nazisme en 1933.

Si leurs idéologies diffèrent largement, les dictateurs partagent en revanche la haine de la démocratie, la détestation du bourgeois et le refus subséquent du capitalisme, au profit d'une pratique du pouvoir reposant sur la terreur.

Condamnées par l'histoire, les dictatures n'en finissent pas  de mourir, comme le prouve l'avènement de la théocratie iranienne ou le drame actuel du Moyen-orient. Malheureusement, tous les continents ont eu à subir la dictature et certains la subisse encore.

Pour y voir clair et proposer un autre regard sur cette forme absolue de l'absolutisme, Olivier Guez a donc rassemblé un ensemble d'auteurs exceptionnel. Plutôt que l'étude des régimes, il a fait le choix d'une approche biographique par l'histoire de ses chefs, célèbres ou méconnus, chacun jouant un rôle prépondérant au sein d'un régime qu'il marque d'abord de son empreinte.

Alors évidemment, parmi les vingt-deux salopards racontés dans l'ouvrage, certains ont fait l'objet de nombreux ouvrages qui font que je connaissais déjà l'essentiel de leur histoire, de leur régime et de son fonctionnement. D'autres, moins connus, ont fait l'objet d'écrits moins conséquents mais se révèlent être de véritables despotes que l'on découvre (en partie) au travers de nombreuses anecdotes particulièrement sanguinolentes. Les chapitres consacrés à Enver Hodja, considéré comme le dernier des staliniens, à Mobutu, à Alfredo Stroessner mais aussi au couple Duvalier se sont avérés être particulièrement intéressants puisqu’ils m'ont permis de mieux appréhender ces personnages.

L'ouvrage s'interesse aussi aux trois Kim Corée du nord) mais aussi à Saddam Hussein, Tito et Honecker. Tous ces personnages analysés permettent au lecteur de réfléchir sur les origines du totalitarisme. A chaque fois, on comprend mieux comment il naît, souvent en fonction d'un contexte bien particulier et comment il s'impose.

Olivier Guez nous précise que ce genre de régime n'a pas disparu, que la saga qu'il vient de nous proposer avec l'aide d'éminents historiens n'est pas finie et il s'inquiète particulièrement des réseaux sociaux, de la surveillance généralisée qui, pour lui, offrent au dictateur d'aujourd'hui des moyens dont leurs prédécesseurs n'auraient pas osé rêver.

Le siècle des dictateurs est donc un excellent ouvrage, érudit et brillant, particulièrement passionnant et à la portée de tous. Il s'avère déjà être un livre référence sur le sujet et siégera comme il se doit dans ma bibliothèque aux côtés d'autres ouvrages de même talent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La Disparition de Josef Mengele" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Olivier Guez
Le Facebook de Olivier Guez


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-09-15 :
Un autre tambour - William Melvin Kelley
Les altruistes - Andrew Ridker
Week-end à New York - Benjamin Markovits
Les yeux fumés - Nathalie Sauvagnac
Ici seulement nous sommes uniques - Christine Avel
Un mariage américain - Tayari Jones

• Edition du 2019-09-08 :
Le dernier grenadier du monde - Bakhtiar Ali
Les opérations extraordinaires de la Seconde Guerre mondiale - Claude Quétel
Autoportrait d'une vie heureuse - Ingo Schulze
Le siècle des dictateurs - Sous la direction d'Olivier Guez
Conversations entre amis - Sally Rooney
Les Réfugiés - Viet Thanh Nguyen
 

• Archives :
La rentrée Littéraire 2019 - Tour d'horizon de la rentrée
Dégels - Julia Phillips
De l'autre côté, la vie volée - Aroa Moreno Duran
Zébu Boy - Aurélie Champagne
Tous tes enfants dispersés - Beata Umubyeyi Mairesse
Ici tout est encore possible - Gianna Molinari
Mon territoire - Tess Sharpe
Tempête pour les morts et les vivants - Charles Bukowski
Les liens - Domenico Starnone
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Jean-Paul Dubois
Kintu - Jennifer Nansubuga Makumbi
L'été meurt jeune - Mirko Sabatino
Civilizations - Laurent Binet
Baïkonour - Odile d'Oultremont
Ce qu'elles disent - Miriam Toews
Où bat le coeur du monde - Philippe Hayat
Cent millions d'années et un jour - Jean-Baptiste Andrea
Cavalier seul - Fred & Nat Gévart
Chaque fidélité - Marco Missiroli
Une joie féroce - Sorj Chalandon
Une bête au paradis - Cécile Coulon
Back up - Paul Colize
La grande escapade - Jean-Philippe Blondel
Un peu de nuit en plein jour - Erik L'Homme
Koba - Robert Littell
Le voleur d'eau - Claire Hajaj
UK serial Killers - Emily Tibbatts
Paix en guerre - Ronan Farrow
Modus Operandi : La secte du Serpent - Nathalie Cohen
Les violents de l'automne - Philippe Georget
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1795)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=