Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tu mérites un amour
Hafsia Herzi  septembre 2019

Réalisé par Hafsia Herzi. France. Comédie dramatique. 1h39 (Sortie le 11 septembre 2019). Avec Hafsia Herzi, Djanis Bouzyani, Jérémie Laheurte, Anthony Bajon, Sylvie Verheyde, Karim Ait M'Hand, Myriam Djeljeli et Alexander Ferrario.

Apparue en 2007 dans "La Graine et le Mulet" d'Abdellatif Kechiche, Hafsia Herzi n'a pas quitté les écrans depuis. Sans renier ses origines, elle a su alterner les rôles communautaires et les personnages de jeune femme de sa génération.

Cette surdouée a un tempérament bouillant, une soif d'apprendre et de se diversifier qu'atteste une filmographie bien nourrie pour une toute jeune trentenaire. Ayant déjà réalisé un court-métrage, "La Robda" en 2010, la voilà donc passant au long... et pas simplement pour faire un film d'acteur de plus.

"Tu mérites un amour" d'Hafsia Herzi est en effet un portrait sans complaisance, libre et un tantinet provocateur d'une jeune femme qui cherche l'amour après une rupture en pointillé. En effet, pas de chance pour Lila, l'homme qui lui collait à la peau était un manipulateur volage... Mais, il lui collait tellement à la peau qu'elle n'est pas sûre d'en être guérie.

"Tu mérites un amour" sera ainsi la longue dérive d'une fille sensuelle pour se reconstruire en tant qu'amoureuse. ?uvre personnelle car ne copiant personne et n'étant sous l'influence d'aucun réalisateur précis, ce film est d'une grande liberté de ton.

Hafsia Herzi a particulièrement bien réussi le plus difficile : situer socialement son héroïne qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Comme elle n'en a pas fait une actrice, elle la connote dans une scène où on la voit subrepticement dans une agence immobilière.

Dès lors, on comprend qu'elle puisse fréquenter les "bobos", en avoir les codes et n'être surtout pas la "jolie beurette" conviée là pour ça. Les gens qu'elle fréquente, et cela ne fait que croître et embellir, pourraient être "garéliens".

Artistes, vrais ou faux, bourgeois en goguette ou érotomanes, marabout de Carla Bruni, la galerie de portraits tracée ici est riche et variée. On y croisera peut-être le prochain amour de Lila, sous les traits doux d'un jeune serveur-photographe...

Sans y toucher, Hafsia Herzi combat bien des stéréotypes qui confinent au racisme. Lila, par exemple,a un ami fidèle en la personne d'Ali (Djanis Bouzyani) un jeune beur homosexuel, almovadorien en diable et comédien drôle et sensible. Comme elle boit et peut pratiquer l'amour à plusieurs, tout cela l'éloigne de la femme soumise tant contée.

Au contraire, cette fille qui aime le charnel est dans toutes les contradictions de la femme qui veut l'amour sans son emprise. Bien écrit, évidemment joué impeccablement, "Tu mérites un amour" d'Hafsia Herzi est mis en scène sobrement, sans effets et toujours pensé.

Sans rien présager de son avenir brillant d'actrice, on peut penser qu'Hafsia Herzi reviendra vite à la réalisation et c'est tant mieux après ce coup d'essai plein de maîtrise.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=