Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Data Mossoul
Théâtre de la Colline  (Paris)  septembre 2019

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Joséphine Serre, avec Guillaume Compiano, Camille Durand-Tovar, Elsa Granat, Estelle Meyer, Edith Proust, Aurélien Rondeau et Joséphine Serre.

A l'écriture et à la mise en scène de "Data Mossoul", Joséphine Serre, signe un projet ambitieux par son foisonnant champ thématique avec, et entre autres, la trace et la matérialité de la mémoire, l'écriture de l'Histoire, la chute des civilisations, la destruction des sites historiques, la conservation des données internautiques, le transhumanisme, le cyberactivisme, l'immortalité et la transmigration des âmes.

Et ce, articulé autour de la ville de Mossoul, englobant Ninive, l'ancienne capitale de l'Empire assyrien, une des cités millénaires du Moyen Orient ravagées par la guerre, l'insurrection civile et les destructions opérées par le groupe Etat Islamique, dans une fresque épique dont l'héroïne est Mila Shegg, nom anagramme d'une figure de la mythologie sumérienne, Gilgamesh parti en quête de l'immortalité.

Ingénieur spécialiste en informatique quantique travaillant dans un "data center" américain, alors qu'elle est inexplicablement atteinte d'une amnésie concernant les années 2014-2016, dont il ne lui reste que des images des sculptures de taureaux ailés androcéphales ornant l'entrée du Palais de Khorsabad situé en Irak, et qu'elle accepte de participer à un projet d'immortalisation des données informatiques, elle est missionnée, en contradiction avec son éthique, pour concevoir un programme de suppression de certaines données.

Ce qui la conduit à partir à la recherche de sa mémoire enfuie qui va constituer l'élément déclencheur d'un échevelé tourbillon spatio-temporel d'événements à la manière d'une machine à explorer le temps.

Ainsi se déroule une pluralité d'histoires et de mise en perspective de destins croisés du dernier conseil du dernier empereur assyrien au motel Assurbanipal tenu par une réincarnation fictive de l'assyriologue britannique découvreur et traducteur de l'épopée de Gulgamesh regroupant une cellule de lutte pour la libéralisation des droits numériques en passant par la Silicon Valley et la bibliothèque de Mossoul.

Si, dans sa note d'intention, Joséphine Serre évoque des sources filmiques d'inspiration, la série "Black Mirror" et le film "Babel de Alejandro González Inarritu, la structure dramatique de "Data Mossoul" emprunte largement à la facture dramaturgique marque de fabrique de deux auteurs contemporains qui connaissent le succès tant critique que public.

A son aîné, Wajdi Mouawad, actuellement le directeur du Théâtre de la Colline qui co-produit le spectacle, le procédé du drame épique fragmenté et multifocal avec la déclinaison des motifs récurrents de l'épopée grecque notamment pratiqué dans sa tétralogie "Le sang des promesses" et plus récemment avec "Tous des oiseaux".

A son homologue générationnel Alexis Michalik, le kaléidoscope paradigmatique qui préside à ces deux premiers opus - "Porteur d'Histoire" et "Le Cercle des Illusionnistes" - qui n'ont pas quitté l'affiche depuis leur création.

Cela étant, et nonobstant, malgré la durée longue du spectacle, les déperditions et ellipses inhérentes à la surabondance évoquée in limine, Joséphine Serre parvient à boucler sa partition avec un dénouement ressortant au fantastique.

Et sous son efficace direction, dans la scénographie dynamique de Anne-Sophie Grac qui use du "Binary Code Rain" à la manière de Matrix et d'images d'archives des ruines de Mossoul, outre Edith Proust dans le rôle de la principale protagoniste, six comédiens - Guillaume Compiano, Camille Durand-Tovar, Elsa Granat, Aurélien Rondeau, Estelle Meyer et Joséphine Serre.- interprètent avec conviction la trentaine de personnages de cette extraordinaire aventure.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=