Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Debout sur le Zinc
Vian par Debout sur le Zinc  (Coproduction Jacques Canetti et DSLZ)  septembre 2019

Il y a quelques temps, quand j’ai appris que Debout sur le Zinc s’attaquait à l’œuvre de Boris Vian, j’ai eu un frémissement.

Tout d’abord parce que Vian est l’un de mes auteurs préférés, c’est le premier à m’avoir mis les larmes aux yeux, que ce soit de tristesse avec L’écume des jours ou de rire avec d’autres de ces œuvres, que j’ai dévorées, comme J’irais cracher sur vos tombes ou Et on tuera tous les affreux.

Boris Vian aurait eu 100 ans l’année prochaine et Debout sur le Zinc lui rend un vibrant hommage. C’est après tout logique, on peut, sans rougir, qualifier Debout sur le Zinc de groupe littéraire. C’est un groupe qui fait virevolter, avec talent et grâce, les mots. Quoi de plus logique donc, qu’ils se frottent à l’œuvre du poète Boris Vian. C’est sous l’impulsion de Françoise Canetti qu’ils se sont penchés sur l’œuvre de Vian.

Je ne te ferais pas l’affront de te rappeler la biographie de Boris Vian, juste que cet auteur, poète et musicien, passionné de jazz, nous a offert une œuvre sublime (je t’ai prévenu que j’étais un admirateur de Vian). Debout sur le Zinc, plutôt que de reprendre, bêtement, Vian, se l’approprie, l’ingère et nous le restitue somptueusement.

Plus que cela, puisque le groupe nous offre 5 titres inédits de Vian : "Il est tard", titre sur lequel Vian évoque le désir masculin, DSLZ (Debout sur le Zinc, tu l’auras compris) nous le réinterprète sur un slow rock. Ils interprètent aussi "J’te Veux" où Vian évoque le désir féminin au travers d’un texte transgressif (tu imagines la tête du public à l’époque !). Ils nous proposent aussi "On fait des rêves", "Je voudrais pas crever", qui donnera son titre à un recueil rédigé lors de sa période sombre et enfin "S’il pleuvait des larmes". Ils nous offrent même une interprétation de "Ne vous mariez pas les filles", qui, avec 60 ans d’avance, dénonce le viol conjugal et pourrait être l’hymne du mouvement "Me Too". Leur interprétation JamaÏcan-ska n’en fait pas pour autant oublier le sérieux et la gravité de ce titre et qu’ils en soient remerciés ici.

DSLZ se fait plaisir sur "L’âme slave" qui leur permet d’exprimer pleinement leur amour de la musique au travers d’un foisonnement d’instruments (qu’ils maîtrisent à la perfection). Là où j’ai eu peur, c’est quand j’ai vu qu’ils réinterprétaient "Le déserteur", LE titre qui s’est imposé comme l’hymne à la paix, qualifié de pro civil par Vian. Et là, j’ai pris LA claque de ma vie. Une version folk song, digne de Bob Dylan, cette chanson écrite en pleine guerre d’Indochine, évoque par sa sonorité, dans cette réinterprétation, la période folk "guerre du Vietnam". Nous sommes très loin de la bête reprise, nous sommes en plein dans le chef-d’œuvre. Rien que d’en parler, j’en ai la chaire de poule.

DSLZ magnifie en 15 titres l’œuvre de Boris Vian et ultime clin d’œil malicieux, ils seront le jeudi 26 septembre sur la scène des Trois Baudets, là où Boris Vian, précisément, interpréta ses premières chansons, encouragé par un certain Jacques Canetti. Je leur souhaite le même succès mais une vie bien plus longue que celle de Vian !

Tu le sais, je vais t’encourager à aller les voir sur scène, tu n’as pas d’excuses, ils annoncent une tournée de 50 dates dans la francophonie. Mais je vais aussi t’encourager à écouter leur discographie, à aller lire Vian et j’espère que, dans les deux cas, tu y prendras autant de plaisir que j’en ai pris !

Je te connais, après avoir utilisé, sans modération le piano-cocktail (les amateurs comprendront) tu vas me dire : "mais comment faire pour trouver l’album ? Connaître les dates de concerts de ce spectacle qui s’annonce extraordinaire ? Y aura-t-il des biscuits au goûter ?"

Je ne peux pas répondre à toutes, mais avec les liens que je vais te proposer, tu auras la réponse à certaines !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les promesses de Debout sur le zinc
La chronique de l'album La fuite en avant de Debout sur le zinc
Debout sur le Zinc en concert au Festival Garorock 2005 (vendredi)
Debout sur le Zinc en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Debout sur le Zinc en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Debout sur le Zinc en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - samedi

En savoir plus :
Le site officiel de Debout sur le Zinc
Le Soundcloud de Debout sur le Zinc
Le Facebook de Debout sur le Zinc


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=