Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fiona Apple
Extraordinary machine  (Epic)  octobre 2005

L'atout des reines est d'être indétrônable. Et Dieu sait que les courtisanes se pressaient à la porte pour savoir si le cœur de Fiona Apple battait encore.

Un premier album culte (Tidal), un deuxième en dent de scie (When the Pawn) voila 6 ans. Et puis rien. Des rumeurs d'albums en préparation, le refus de Sony de commercialiser les démos en préparation, le tiroir pour Fiona et l'oubli.

Peu à peu. Il avait fallu donc repousser les Rachel Yamagata, les Regina Spektor pendant près de 6 ans. Femmes pianistes officiant dans le même royaume. Il avait fallu attendre la succession, venue grâce à la pétition des fans qui avaient la chance d'entendre les démos téléchargées sur le net. Le peer to peer a parfois du bon, se disait-on.

Extraordinary machine, le plus beau des prétendants, a donc été accouché par la reine voila quelques semaines. Fiona avait souffert, mais le résultat est largement à la hauteur des espérances. Thanks to Mike Elizondo, collaborateur des disques de Dr Dre ou Ice cube, auteur du remastering de Extraordinary machine.

Si les collaborations d'Elizondo laissent perplexe (le rap et Fiona Apple, un fossé musical évident), Extraordinary machine gagne en dynamisme et en force par rapport à la version officieuse. Réponse parfaite à When the Pawn, deuxième album mou du genou, ce troisième album remet les pendules à l'heure, arrache l'étiquette collant à la peau de Fiona Apple, "la pianiste romantique aux yeux bleus".

"Not about love", justement. Premier titre et première claque. Un piano, des mots et des violons. Sombres et lourds, à l'énergie rock. On pense aux Beatles, forcément, d'"Eleanor Rigby", de Girl, la voix rauque qui rugit et les orchestrations somptueuses et vitales.

Petit oiseau enfermé trop longtemps dans sa cage, Fiona Apple montre son jeu sans bluff. "Red Red Red", deuxième titre clairement à la hauteur d'un Shadowboxer, montre la maturité gagnée par la belle. Peu de répit, une production léchée, des chansons rentre-dedans.

Extraordinary machine est un recueil de perles plus lumineuses les unes que les autres ("Get him back"), une visite guidée de la cour des miracles ("Better version of me"). Un monde féerique plongé sous acide.

Extraordinary machine pourrait sans nul doute figurer au générique d'un film de Tim Burton, déluré et grandiloquent. A cheval entre l'incongru et les ambiances de jazz ("Oh Sailor"), Fiona rempile et crée un monde désenchanté sur fond de piano qui claironne.

On regarde la pochette de l'album et l'on retombe amoureux. Encore une fois.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Fiona Apple


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2017-03-19 :
La Sieste acoustique de Bastien Lallemant - Théâtre Anne de Bretagne
Mathieu Boogaerts - Grand Mix
Frère Animal (Second tour) - Théâtre Anne de Bretagne
Vincent Delerm - A présent - Théâtre Anne de Bretagne
Lissie - My Wild West
Zenzile - Elements
Matmatah - Plates coutures
Henri Demarquette - Vocello
Mustang - Akira Kosemura - Sylvain Fesson - Lonny Montem - Sélection singles & EP
Emma Solal - Messages personnels
Leyla McCalla - A day for the hunter, a day for the prey
Maurizio Pollini - Chopin : Late Works

• Edition du 2017-03-12 :
Bigott - My friends are dead
Artús - Ors
French Boutik - Front Pop
Jens Lekman - Life will see you now
Festival Generiq - 16 février - CHVE - Syndrome - Amenra
Da Capo - Oh, My Lady
Nicola Testa - No More Rainbows
Narrow Terence - Interview
Guillaume Perret - Free
 

• Archives :
Festival Les Nuits de l'Alligator 2017 (samedi 11 février) - William Z. Villain - Karl Blau - Bror Gunnar Jansson
Frànçois and The Atlas Mountains - Solide Mirage
Frànçois and The Atlas Mountains - Interview
pAn-G - Futurlude
Lonny Montem - Release Party : What kind of music do you play ?
Dirty Projectors - Dirty Projectors
Laura Cahen - Nord
Achille - Iris
Kid Francescoli - Play me again
Grandaddy - Last Place
Stuart Moxham - Interview
Narrow Terence - Rumble-O-Rama
Marnitude - Death Of A hedonist
Amphetamin - A flood of strange sensations
Why? - Moh Lhean
2frères - Nous autres
Sonic Winter - Party War on The Killing Floor
Nicolas Paugam - Aquae Mostlae
Cannery Terror - Bipolar Babes EP
Highasakite - Acoustic versions
Classique, vous avez dit classique ? Gábor Boldoczki - Oriental Trumpet Concertos
Pierre Durand "Roots" Quartet - Chapter Two : ¡Libertad!
Lucienne Renaudin-Vary - Interview
Tallisker - Interview
Monsieur - Interview
Le Flegmatic - Bouleversement majeur
Girafe et Bruno Girard - Panier sur la tête
Classique, vous avez dit classique ? Vanessa Benelli Mosell - Rachmaninov : Piano Concerto No. 2 - Corelli Variations
Foxygen - Hang
Classique, vous avez dit classique ? Kremer - Dirvanauskaité - Trifonov - Preghiera - Rachmaninov Piano Trios
- les derniers albums (4737)
- les derniers articles (119)
- les derniers concerts (2181)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (989)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (19)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=