Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fiona Apple
Extraordinary machine  (Epic)  octobre 2005

L'atout des reines est d'être indétrônable. Et Dieu sait que les courtisanes se pressaient à la porte pour savoir si le cœur de Fiona Apple battait encore.

Un premier album culte (Tidal), un deuxième en dent de scie (When the Pawn) voila 6 ans. Et puis rien. Des rumeurs d'albums en préparation, le refus de Sony de commercialiser les démos en préparation, le tiroir pour Fiona et l'oubli.

Peu à peu. Il avait fallu donc repousser les Rachel Yamagata, les Regina Spektor pendant près de 6 ans. Femmes pianistes officiant dans le même royaume. Il avait fallu attendre la succession, venue grâce à la pétition des fans qui avaient la chance d'entendre les démos téléchargées sur le net. Le peer to peer a parfois du bon, se disait-on.

Extraordinary machine, le plus beau des prétendants, a donc été accouché par la reine voila quelques semaines. Fiona avait souffert, mais le résultat est largement à la hauteur des espérances. Thanks to Mike Elizondo, collaborateur des disques de Dr Dre ou Ice cube, auteur du remastering de Extraordinary machine.

Si les collaborations d'Elizondo laissent perplexe (le rap et Fiona Apple, un fossé musical évident), Extraordinary machine gagne en dynamisme et en force par rapport à la version officieuse. Réponse parfaite à When the Pawn, deuxième album mou du genou, ce troisième album remet les pendules à l'heure, arrache l'étiquette collant à la peau de Fiona Apple, "la pianiste romantique aux yeux bleus".

"Not about love", justement. Premier titre et première claque. Un piano, des mots et des violons. Sombres et lourds, à l'énergie rock. On pense aux Beatles, forcément, d'"Eleanor Rigby", de Girl, la voix rauque qui rugit et les orchestrations somptueuses et vitales.

Petit oiseau enfermé trop longtemps dans sa cage, Fiona Apple montre son jeu sans bluff. "Red Red Red", deuxième titre clairement à la hauteur d'un Shadowboxer, montre la maturité gagnée par la belle. Peu de répit, une production léchée, des chansons rentre-dedans.

Extraordinary machine est un recueil de perles plus lumineuses les unes que les autres ("Get him back"), une visite guidée de la cour des miracles ("Better version of me"). Un monde féerique plongé sous acide.

Extraordinary machine pourrait sans nul doute figurer au générique d'un film de Tim Burton, déluré et grandiloquent. A cheval entre l'incongru et les ambiances de jazz ("Oh Sailor"), Fiona rempile et crée un monde désenchanté sur fond de piano qui claironne.

On regarde la pochette de l'album et l'on retombe amoureux. Encore une fois.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Fiona Apple


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2017-12-10 :
Silvia Pérez Cruz - Vestida de nit
Romain Leleu & Thierry Escaich - Vocalises
Gabriel & Dania Tchalik - Le Violon de Proust
Black Cat Crossin' - Too Many Things to Light
Garciaphone - Dreameater
Stéphane Blek - Vive la patate libre !
Jazz Loves Disney 2 - A Kind of Magic - George Benson - Jamie Cullum & Eric Cantona - Madeleine Peyroux - Angélique Kidjo - Bebel Gilberto - Laura Mvula - Imany - Selah Sue - Thomas Dutronc - Jacob Collier
Angel Fall - L'empreinte
Riviera - Nuits blondes - The Newtons - Sélection singles & EP

• Edition du 2017-12-03 :
Lande - La caverne
Trupa Trupa - Jolly New Songs
Anna Kasyan - Händel : Shades of Love, Italian Cantatas
Ensemble Contraste & Orchestre Philharmonique Royal de Liège - Besame Mucho
Barrio Populo - Salle Jeanne d'Arc
Lysistrata - The Thread
Marilyn Manson - Heaven Upside Down
Nour - Après l'orage
La Féline - Royaume EP
La Jarry - Babylone EP
Bajram Bili - Interview
 

• Archives :
La Passerelle.2 - O Gib - Interview
Jo Wedin & Jean Felzine - Pique-Nique
Ray Borneo - Tara King Th. Stellar Fantasies / Bee Tricks Lazy Lazy / 8 Post Drunk Mime / Lomostatic Lomostatic
The Apartments - Fête Foraine
Sylvain Rifflet - ReFocus
R. Missing - Unsummering
Pépite - Renaissance
Michel Cloup & Béatrice Utrilla - Etats des lieux intérieurs
Utro - Third album
LOU - Le seul moment
François Puyalto - Le nom des animaux
Aldous Harding - Party
Tagada Jones - Les Sales Majestés - Ratel - Le Fil
Ignatus - [e.pok]
Fred Nardin - Interview
Coffees & Cigarettes - Freak Show
Sapiens Sapiens - Interview
Manolo Redondo - Helmet On
Dätcha Mandala - Rokh
Lise - L'International
Des Roses - Orouni - Bonnie Li - Sélection de EPs
Jean-Louis Murat - Travaux sur la N89
Gregory Porter - Nat "King" Cole & Me
Tout finira bien - Au coeur
Caesaria - Come On & Dance
Nelson Freire - Brahms
Mr Yéyé - Hybride
Zéro Degré - Rituels
Nosfell - Echo Zulu
Xavier Boyer - Interview
- les derniers albums (5025)
- les derniers articles (119)
- les derniers concerts (2235)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1021)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (19)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=