Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Urubux Clonés 2005
Daviken - Soleil Noir - Missing Girl - Nova - Les Epiphytes - La Ligne  (Saint Méen (35))  29 octobre 2005

Est-ce en raison de soirées Halloween dans les bars ou d'un gros concert le même soir aux alentours de Rennes que le gymnase de Saint Méen semble si vide pour cette première soirée d'un nouveau festival d'automne ?

Toujours est-il que devant une jolie affiche de découvertes, les jeunes du coin auraient pu venir plus nombreux pour se régaler de musiques et de bière fraîche : 6 groupes en un seul soir et pour 3 euros, on se demande encore pourquoi le lieu n'était pas plein à craquer.

Ce nouveau festival prometteur ouvre donc ses portes dès le vendredi pour un tremplin de jeunes talents. A la clé pour les gagnants, un deuxième concert le samedi en ouverture de la soirée principale et un enregistrement en studio pour les seconds. Plutôt tentant !

Les premiers à fouler la scène sont La Ligne.

Proposant une musique très proche du néo-métal, ils font les frais habituels de cette place ingrate : ouvrir un festival devant un public clairsemé, encore un peu froid et dans un genre musical bien précis passe toujours difficilement.

Les musiciens se donnent, le chanteur essaie de faire bouger le public mais rien n'y fait.

Le gymnase se réchauffe, les apéros se terminent et les premiers rangs commencent à se remplir pour voir l'arrivée de Soleil Noir.

Classique trio guitare-basse-batterie rehaussé, rare originalité, d'un didjeridoo que le chanteur utilise sur la plupart des chansons.

C'est pêchu, sans défaut et sérieusement entraînant. A ne pas manquer s'ils passent près de chez vous.

Nova leur succède et le festival continue dans le rock.

Un rock plus calme, plus lyrique, où le chanteur joue de sa voix pour faire ressembler l'ensemble à du Muse.

De gros solos de guitare nuisent parfois aux chansons mais l'ensemble se tient : c'est très pro, le public en redemande.

Inutile de garder l'information pour la fin, ce sont eux qui gagneront le tremplin quelques heures plus tard.

Moins pros, les trois compères rennais de Missing Girl parviennent toutefois à retenir le public réchauffé par les précédents concerts.

Point de basse (la bassiste étant semble-t-il la fameuse Missing Girl éponyme) mais deux guitares survoltées pour un groupe pop-rock énergique lorgnant du côté de Placebo et autres combos power-pop.

Tout n'est pas parfait mais c'est plutôt un très bon début.

Changement de programme avec les Epiphytes.

Exit le rock endiablé, voici le temps de la chanson française avec paroles amusantes, contrebassine et violon.

Un joli vent d'air pur qui termine une soirée plutôt énervée.

Les textes sont parfois cinglants mais l'enthousiasme du groupe se propage autour d'eux. Ils finiront deuxième du tremplin avec un enregistrement studio pour 2006.

L'organisation a tout prévu : au lieu de faire patienter le public avec des disques pendant le choix du jury, ils ont invité un groupe en tête d'affiche, Daviken, et le moins que l'on puisse dire c'est que parmi le public, certains n'attendent qu'eux et le font savoir. Et c'est donc sous une belle acclamation que la fine équipe débarque sur le plateau ..

Nul besoin de tremplin pour voir la qualité du groupe. Dans un registre rock celtique, ils cassent sur scène les clichés 'rock breton' que l'on peut avoir en écoutant leur premier album et proposent un spectacle ravageur qui pousse même les plus calmes à remuer leurs fesses devant la scène.

De l'humour, de l'interaction avec le public (comprenant quelques invectives envers les paresseux qui restent assis) et un rythme déchaîné mené par les guitares, la flûte traversière ou la bombarde.

Excellente première soirée de cette première édition du festival donc, avec des groupes peu connus mais qui méritaient tous beaucoup plus de spectateurs qu'ils n'en ont eu...

Espérons que l'an prochain fera venir les foules et que comme pour tout événement de ce type, le bouche à oreille fonctionne à plein. C'est tout ce qu'on leur souhaite !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Soleil Noir de Mazingo
Soleil Noir en concert au Festival Foreztival #17 (édition 2023) - Dimanche 6 août
La chronique de l'album Démo 5 titres de Nova
Nova parmi une sélection de singles (août 2013)
La chronique de l'album Who are the girls ? de Nova Twins
La chronique de l'album Nuba Nova de Mehdi Haddab, Hamdi Benani & Speed Caravan
Nova en concert à La Cigale (6 octobre 2003)
Nova en concert à RUSH Festival #4 (édition 2019)
La chronique de l'album A la ligne de Michel Cloup, Pascal Bouaziz & Julien Rufié

En savoir plus :

Le site officiel de Daviken
Le site officiel de Soleil Noir
Le site officiel de Missing girl
Le site officiel de Nova
Le site officiel des Epiphytes
Le site officiel de La Ligne

Crédits photos : Fred (plus de photos sur Taste of indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'articice culturel c'est sur Froggy que ca se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 14 juillet 2024 : La grande parade
- 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours
- 30 juin 2024 : En route pour Avignon
- 23 juin 2024 : Garder le cap !
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=