Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Urubux Clonés 2005
Daviken - Soleil Noir - Missing Girl - Nova - Les Epiphytes - La Ligne  (Saint Méen (35))  29 octobre 2005

Est-ce en raison de soirées Halloween dans les bars ou d'un gros concert le même soir aux alentours de Rennes que le gymnase de Saint Méen semble si vide pour cette première soirée d'un nouveau festival d'automne ?

Toujours est-il que devant une jolie affiche de découvertes, les jeunes du coin auraient pu venir plus nombreux pour se régaler de musiques et de bière fraîche : 6 groupes en un seul soir et pour 3 euros, on se demande encore pourquoi le lieu n'était pas plein à craquer.

Ce nouveau festival prometteur ouvre donc ses portes dès le vendredi pour un tremplin de jeunes talents. A la clé pour les gagnants, un deuxième concert le samedi en ouverture de la soirée principale et un enregistrement en studio pour les seconds. Plutôt tentant !

Les premiers à fouler la scène sont La Ligne.

Proposant une musique très proche du néo-métal, ils font les frais habituels de cette place ingrate : ouvrir un festival devant un public clairsemé, encore un peu froid et dans un genre musical bien précis passe toujours difficilement.

Les musiciens se donnent, le chanteur essaie de faire bouger le public mais rien n'y fait.

Le gymnase se réchauffe, les apéros se terminent et les premiers rangs commencent à se remplir pour voir l'arrivée de Soleil Noir.

Classique trio guitare-basse-batterie rehaussé, rare originalité, d'un didjeridoo que le chanteur utilise sur la plupart des chansons.

C'est pêchu, sans défaut et sérieusement entraînant. A ne pas manquer s'ils passent près de chez vous.

Nova leur succède et le festival continue dans le rock.

Un rock plus calme, plus lyrique, où le chanteur joue de sa voix pour faire ressembler l'ensemble à du Muse.

De gros solos de guitare nuisent parfois aux chansons mais l'ensemble se tient : c'est très pro, le public en redemande.

Inutile de garder l'information pour la fin, ce sont eux qui gagneront le tremplin quelques heures plus tard.

Moins pros, les trois compères rennais de Missing Girl parviennent toutefois à retenir le public réchauffé par les précédents concerts.

Point de basse (la bassiste étant semble-t-il la fameuse Missing Girl éponyme) mais deux guitares survoltées pour un groupe pop-rock énergique lorgnant du côté de Placebo et autres combos power-pop.

Tout n'est pas parfait mais c'est plutôt un très bon début.

Changement de programme avec les Epiphytes.

Exit le rock endiablé, voici le temps de la chanson française avec paroles amusantes, contrebassine et violon.

Un joli vent d'air pur qui termine une soirée plutôt énervée.

Les textes sont parfois cinglants mais l'enthousiasme du groupe se propage autour d'eux. Ils finiront deuxième du tremplin avec un enregistrement studio pour 2006.

L'organisation a tout prévu : au lieu de faire patienter le public avec des disques pendant le choix du jury, ils ont invité un groupe en tête d'affiche, Daviken, et le moins que l'on puisse dire c'est que parmi le public, certains n'attendent qu'eux et le font savoir. Et c'est donc sous une belle acclamation que la fine équipe débarque sur le plateau ..

Nul besoin de tremplin pour voir la qualité du groupe. Dans un registre rock celtique, ils cassent sur scène les clichés 'rock breton' que l'on peut avoir en écoutant leur premier album et proposent un spectacle ravageur qui pousse même les plus calmes à remuer leurs fesses devant la scène.

De l'humour, de l'interaction avec le public (comprenant quelques invectives envers les paresseux qui restent assis) et un rythme déchaîné mené par les guitares, la flûte traversière ou la bombarde.

Excellente première soirée de cette première édition du festival donc, avec des groupes peu connus mais qui méritaient tous beaucoup plus de spectateurs qu'ils n'en ont eu...

Espérons que l'an prochain fera venir les foules et que comme pour tout événement de ce type, le bouche à oreille fonctionne à plein. C'est tout ce qu'on leur souhaite !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Démo 5 titres de Nova
Nova parmi une sélection de singles (août 2013)
Nova en concert à La Cigale (6 octobre 2003)
Nova en concert à RUSH Festival #4 (édition 2019)

En savoir plus :

Le site officiel de Daviken
Le site officiel de Soleil Noir
Le site officiel de Missing girl
Le site officiel de Nova
Le site officiel des Epiphytes
Le site officiel de La Ligne

Crédits photos : Fred (plus de photos sur Taste of indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-13 :
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
Olivier Rocabois - Ship Of Women / Somewhere In A Nightmare EP
Marie Sigal - Les géraniums EP
Festival Levitation France #7 (édition 2019) - The Warlocks - Black Midi - Frustration - Iceage - Fat White Family - Vanishing Twin - France - L'Epée - Frankie and the Witch Fingers
Pierre Daven-Keller - Kino Music
Michel Dalberto - Beethoven, 5 Sonates pour piano
Sarah Amsellem - Miracles
Vincent David - Pulse
La Féline - Vie Future
Samba de la Muerte - A Life with Large Opening

• Edition du 2019-10-06 :
Xavier - Sprayed Love
Fabien Martin - aMour(s)
Alexandra Luiceanu - Matriochka : Romantic Fantaisies & Transcriptions from Russia
Maud Geffray - Still Life : a tribute to Philip Glass
Alex Beaupain - Pas plus le jour que la nuit
Lucienne Renaudin Vary - Mademoiselle in New York
The Great Old Ones - Interview
Hugues Mayot - L'Arbre rouge
Liam Gallagher - Why me ? Why not.
Baden Baden - La Nuit Devant
Rabih Abou-Khalil - The Flood and The Fate of The Fish
Listen in Bed - Drive (Mix #1)
Listen in Bed - Les disques dans notre vide poche (émission #1)
 

• Archives :
Johanna Saint-Pierre - The NYC Summer Sessions EP
Holy Fuck - Luxe featuring Alexis Taylor
Alarm Will Sound - The hunger
Bruno Rigutto - Chopin : Nocturnes
Sylvain Rifflet - Troubadours
Ensemble Aedes & Mathieu Romano - Brel & Barbara A cappella
Initiative H - Initiative H X Moondog Pax for a Sax Remix
Boucan - Déborder
Caravan Palace - Chronologic
Nantucket Nurse - The Uncompleted Works Volumes 1, 2 &3
Mister Moonlight - The Basement Tapes
Debout sur le Zinc - Vian par Debout sur le Zinc
Studio Electrophonique - Buxton Palace Hotel
Quatuor Béla & Moriba Koïta - Impressions d'Afrique
Mike Patton & Jean-Claude Vannier - Corpse Flower
Samir Barris - Fin d'été
Gérald Genty - Là-Haut
Joseph Fisher - Interview
Florian Noack - Prokofiev : Visions Fugitives
Hildebrandt - ïLeL
Dpt Store - Tokyo dreams
Kronos Quartet - Terry Riley : Sun Rings
One Rusty Band - Voodoo Queen
Marie-Nicole Lemieux - Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières
Black Midi - Schlagenheim
Moddi - Like In 1968
L'épée - Diabolique
Violet Arnold - Moon
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août - Prince Miiaou - Julia Jacklin - Clara Luciani - Patti Smith - Jeanne Added
Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Vendredi 23 août - Namdose - Puts Marie - Yak - Slaves - Lysistrata - Gogol Bordello - The Psychotic Monks - Foals
- les derniers albums (5764)
- les derniers articles (128)
- les derniers concerts (2314)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1077)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=