Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quelle folie
Diego Governatori 

Réalisé par Diego Governatori. France. Documentaire. 1h27 (Sortie 9 octobre 2019). Avec Aurélien Deschamps.

Il y a quelques années, dans un programme intitulé "Il était une foi", on avait pu voir un moyen métrage signé Diego et Luca Governatori, ""Vita di Giacomo", consacré à un jeune homme qui allait devenir prêtre dans ses derniers jours profanes. On avait ce portrait aux meilleures ?uvres de Nanni Moretti.

"Quelle folie", le nouvel essai filmique de Diego Governatori, cette fois sans son frère, pourrait aussi soutenir la comparaison avec l'auteur de "Je suis un autarcique".

Car Aurélien Deschamps, "autiste supérieur" selon la terminologie, n'est pas sans rapport avec le personnage que jouait Moretti, ce bavard incontinent qui proclamait qu'il était autarcique, mot qu'on n'emploie d'ailleurs plus beaucoup et qui a été largement remplacé par "autiste".

"Quelle folie !" de Diego Governatori est une plongée vertigineuse dans le cerveau en fusion de son ami Aurélien, atteint d'autisme mais qui cherche néanmoins, au prix d'une grande souffrance mentale, et sans doute aussi physique, à communiquer coûte que coûte.

Tout habillé de noir, ce barbu est à coup sûr un beau garçon qui, s'il n'était pas enfermé dans un monde, qu'il ne revendique pas comme un monde à part entière, aurait attiré l'attention de tous et de toutes. Il est infiniment sympathique, voire charismatique.

L'ayant sciemment filmé à Pampelune, pendant les spectaculaires journées où les taureaux sont lâchés dans la ville, Aurélien est constamment pris pour un acteur et c'est vrai qu'il a un petit côté Charles Berling jeune.

Mais très vite, quand il est interpellé par des fêtards, on sent qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans ses réponses ou ses non-réponses. Pas simplement à cause du barrage de la langue...

Filmé remarquablement par son ami Diego Governatori, Aurélien est semblable aux taureaux courant dans Pampelune affolés par les milliers d'hommes et de femmes habillés de blanc avec foulards et bérets rouges...

On le verra aussi petit point noir, tout seul parmi les éoliennes dominant une colline aux cultures vertes et jaunes que filme superbement son ami.

A part, certes, mais tout de même parmi les hommes, se fracassant l'esprit pour trouver comment sortir de son état : "Je me prête à la parole, mais je sais que je suis de l'autre côté".

Plus on le connaît, plus on sent cette barrière invisible qui le sépare du réel. "Quelle folie !" répète-t-il à l'envi. "Pourtant, j'en ai des chose en tête !" ajoute-t-il. Jamais, sans doute, un autiste n'aura fait tant d'efforts pour faire comprendre ce qu'il est et ce qu'il vit.

"Quelle folie !" de Diego Governatori est un film essentiel pour cerner ce "là-bas", "cet hors l'humain" qu'Aurélien cherche à définir, à raconter.

C'est aussi un film sur l'amitié entre le réalisateur et son sujet. Une amitié dont on pourra aussi se réclamer à la fin du film en espérant qu'Aurélien trouvera un jour le moyen de sortir " de cette aberration absolue" dont il rêve de "revenir" et qui n'est pas pour lui "une autre culture" comme certains l'affirment.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
La Vie invisible d'Euridice Gusmao - Karim Aïnouz
Fenêtre sur cour - Alfred Hitchcock
Kanal - Andrzej Wajda
Le Roi d'Ici - Avénarius d’Ardronville

• Edition du 2019-12-01 :
Institut Benjamenta - Timothy et Stephen Quay
 

• Archives :
L'Incinérateur de cadavres - Juraj Herz
Les Eblouis - Sarah Suco
Noura rêve - Hinde Boujemaa
Countdown - Justin Dec
Les Films - Novembre 2019
Furie - Olivier Abbou
Adults in the room - Constantin Costa-Gavras
Chichinette, ma vie d'espionne - Nicola Alice Hens
Au bout du monde - Kiyoshi Kurosawa
Les Chemins de la haute ville - Jack Clayton
Little Monsters - Abe Forsythe 
Martin Eden - Pietro Marcello
Rétrospective Sébastien Lifshitz - Centre Pompidou
Quelle folie - Diego Governatori
Les Films - Octobre 2019
Rétrospective Hal Hartley - The Long Island Trilogy -
Alice et le maire - Nicolas Pariser
Gwen et le livre de sable - Jean-François Laguionie
Brèves rencontres - Kira Mouratova
Ne croyez surtout pas que je hurle - Franck Beauvais
Marie pour mémoire - Philippe Garrel
Les Idoles - Marc'o
Une joie secrète - Jérôme Cassou
Les Fleurs amères - Olivier Meys
Music of my life - Gurinder Chadha
Tu mérites un amour - Hafsia Herzi
90's - Jonah Hill
La Famille - Ettore Scola
Les Films - Septembre 2019
Une fille facile - Rebecca Zlotowski
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (18)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1502)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=