Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Piège pour Cendrillon
Théâtre Michel  (Paris)  octobre 2019

Comédie policière d'après le roman éponyme de Sébastien Japrisot, adaptation de Aïda Asgharzadeh, mise en scène de Sébastien Azzopardi, avec Alyzée Costes, Nassima Benchicou, David Talbot et Aurélie Boquien.

En 1963 Sébastien Japrisot publie un roman policier sous l'efficace titre "Piège pour Cendrillon" qui revisite le conte de Perrault à l'aune du roman noir en y injectant les thèmes de l'amnésie, du trouble de l'identité et du double passés à la moulinette de la machination et de la manipulation.

Il transforme Cendrillon, la gentille petite fille malmenée par ses demi-soeurs, en petite fille pauvre envieuse de l'héritière dans la demeure de laquelle officient sa mère comme domestique et une mauvaise fée en la personne d'une gouvernante aussi cupide que machiavélique qui va lui donner l'occasion d'exaucer son rêve. Mais la vie n'est pas un conte de fée et, à défaut de baguette magique, il lui faut payer le prix fort pour voir son entreprise prospérer si toutefois n'intervient pas le fameux grain de sable.

La transposition théâtrale opérée par Aïda Asgharzadeh ne résulte pas d'une adaptation mais d'une réécriture dès lors qu'elle modifie le déroulement de l'intrigue et son dénouement, s'affranchit de sa structure de drame en quatre actes et crée un personnage surnuméraire d'avocat séducteur lui aussi intéressé par le magot qui, campé par David Talbot en contre emploi et semblant échappé d'un vaudeville, déclenche les rires.

Cela étant, tous les spectateurs ne connaissent pas l'oeuvre originale et la partition proposée repose sur la quête identitaire d'une jeune fille rescapée d'un incendie dans lequel a péri son amie souffrant d'une amnésie post-traumatique.

Cette quête se déroule dans une atmosphère inquiétante surlignée par la scénographie de Juliette Azzopardi inspirée par la distorsion utilisée par les décorateurs des films expressionnistes allemands avec un mur de salon de guingois et le jeu de lumières appuyées de Philippe Lacombe.

Elle bénéficie de la mise en scène habile de Sébastien Azzoppardi qui se concentre sur les protagonistes manoeuvrées par l'avatar de la sorcière moderne campée par Aurélie Boquien.

Dans de délicieuses robes corolles confectionnées par Pauline Yaoua Zurini inspirées du New Look inventé par Christian Dior, Alyzée Costes, la blonde, et Nassima Benchicou, la brune, forment un joli et ambigu duo homoérotique dans lequel l'une est l'autre et inversement qui, de manière convaincante, sème le trouble.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=