Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oiseaux-Tempête - Jessica Moss
Grand Mix  (Tourcoing)  jeudi 31 octobre 2019

Déjà vus lors du Festival PZZLE en 2017 à Lille (puis avec le projet Le Réveil des Tropiques à l’édition 2018), le groupe Oiseaux-Tempête est toujours aussi particulier et pertinent. Cette fois-ci, c’est sur la scène du Club du Grand Mix de Tourcoing, rouvert il y a peu après 666 jours de travaux, Hosanna !

Ça serait facile de réduire cette soirée à une soirée "avant-garde", que du beau monde : Jessica Moss en première partie, du label Constellation, de The Silver Mount Zion Memorial Orchestra, etc, qui joue aussi du violon pour le groupe Oiseaux-Tempête, tête d’affiche donc, signés sur Sub Rosa, à la composition variable mais toujours les fondateurs Frédéric D. Oberland et Stéphane Pigneul (membres aussi du Réveil des tropiques, donc).

Sur cette tournée, sont : G. W. Sok au chant (The Ex), Mondkopf au synthé, Radwan Ghazi Moumneh (Jerusalem in my heart, producteur du dernier album des Oiseaux) au buzuk amplifié, et Jean-Michel Pirès à la batterie (The Married Monk, Bruit Noir, on y reviendra). Mais ça n’avait rien d’une soirée "name-dropping", juste des artistes riches de leurs vies diverses, des univers marqués qui collisionnent et créent une galaxie sonore multiple.

Ça serait facile aussi de réduire l’atmosphère à une transe habitée : nappes sonores, guitare et basse lourdes, saxo hanté. Mais ça n’est vraiment pas ça : c’est vachement plus organique qu’éthéré. Les sons orientaux se cognent à une rythmique quasi tribale, le violon perpétuel est plus un clou qu’on enfonce dans la paume. Mon tout est une sensibilité enrichie de voyages et de questionnements, qui s’exprime dans un son ample et très percutant.

Ça serait tentant aussi de tomber dans la facilité et évoquer la mélopée de G.W.Sok comme un prêche. Mais ça serait le genre de prêche asséné par William S. Burroughs, voyez, ce n’est pas qu’il va jouer à Guillaume Tel, mais malgré sa posture hiératique, il est bouillonnant, un récit d’intimité épique rendu à l’échelle d’une pensée plurielle, une mal-aisance toute occidentale ; je pense au titre qui ouvre leur dernier album, "He is afraid and so am I", qui s’avère être un texte de Mahmoud Darwich.

Et ça dit quelque chose du groupe, qui s’approprie des préoccupations de divers endroits troublés du monde, finalement humaines, que notre société se fait un devoir, voire un plaisir de glisser sous la moquette, toute culpabilité bue.

Comme l’autre dit qu’il faut céder aux tentations, trois que l’on va satisfaire :

- Dire qu’on s’attendait à Sylvain Joasson aux fûts et qu’on n’a pas été déçus par Jean-Michel Pirès. Et avoir rêvé un instant voir arriver Pascal Bouaziz, oui, je n’ai même pas honte (les deux batteurs sus mentionnés étant membres de Mendelson dont le troisième est disons la tête pensante).

- Dire qu’un combo Oiseaux-Tempêtes / Les Marquises ("Oiseaux-Typhon" ?), ça serait profondément intéressant de jungle et de sauvagerie.

- Dire surtout à quel point ces musique / chant / pulsation / impact / étirement / intelligence / diversité des courants d’influences et efficacité sont rares dans nos paysages sonores, et à quel point on attend 2020 pour les revoir encore dans nos contrées.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tarab de Oiseaux-Tempête
Oiseaux-Tempête en concert à Pzzle Festival #3 (édition 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Oiseaux-Tempête
Le Bandcamp de Oiseaux-Tempête
Le Soundcloud de Oiseaux-Tempête
Le Facebook de Oiseaux-Tempête
Le site officiel de Jessica Moss
Le Bandcamp de Jessica Moss
Le Soundcloud de Jessica Moss
Le Facebook de Jessica Moss

Crédits photos : Cédric Chort (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)

• Edition du 2020-07-26 :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
 

• Archives :
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=