Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Que Crèvent tous les protagonistes
Théâtre 13/Seine  (Paris)  novembre 2019

Tragi-comédie fantastique de Gabriel Calderón, mise en scène de Sandrine Attard, avec Maël Besnard, Aymeric Lecerf, Marion Malenfant, Florence Muller, Grégoire Oestermann, Paul Emile Pêtre et Elisabeth Tamaris.

Le choix de la comédienne Sandrine Attard pour sa première mise en scène, un opus du dramaturge urugayen Gabriel Calderón surnommé "l’enfant terrible du théâtre uruguayen" que le public français a pu découvrir en 2013 avec une trilogie dédiée programmée au Théâtre des Quartiers d'Ivry, ne verse pas dans la facilité.

Dans "Que rèvent les protagonistes", et à l'instar de ses homologues de la jeune garde du teatro nuevo en Amérique latine, entre autres, du chilien Guillermo Calderón et des argentins Rodrigo Garcia, Rafael Spregelburd,Claudio Tolcachir et Lola Arias, Gabriel Calderón, dont toutefois la marque de fabrique tient à une composante fantastique instillée dans la partition, officie dans le registre de la tragi-comédie burlesque empruntant aux codes de la télénovela.

Et il traite de leurs thématiques récurrentes : la famille comme microcosme archétypal de l'organisation socio-politique, la violence familiale, la quête identitaire et la mémoire transgénérationnelle dans le cadre de pays ébranlés par les didactures militaires des années 70 qui ont impacté les destins individuels.

Ainsi induit-il la réflexion sur l'obligation éventuelle de transmission explicite par les ascendants de leur biographie pour éviter les non-dits et les secrets dits "de famille" et sur la connaissance de ceux-ci comme donnée indispensable à la construction identitaire de leur progéniture.

En l'occurrence, Ana (Marion Malenfant), victime de la charge émotionnelle des événements dramatiques qui se transmet de façon inconsciente et pathogène, souffre du blackout absolu que sa mère (Florence Muller) a mis en oeuvre au regard du passé coupant les ponts même avec la grand-mère paternelle fataliste(Elisabeth Tamaris).

Face à cette histoire familiale "vide" qui l'empêche de vivre, son fiancé (Paul Emile Pêtre) a inventé une machine à ressusciter temporairement les morts et, au soir de Noêl, jour emblématique de la réunion de famille heureuse, sont convoquées les défunts protagonistes.

Le père d'Ana (Aymeric Lecerf) et son frère (Maël Besnard), frères ennemis disparus pendant la dictature, et le grand-père maternel (vrai-faux ?) amnésique (Grégoire Oestermann) médecin compromis dans les "soins" apportés aux opposants torturés apportent chacun un éclairage factuel subjectif et "sa" vérité à la manière pirandellienne.

Entreprise réussie pour Sandrine Attard qui trouve le juste ton dramaturgique entre fable et hyperréalisme et, notamment, pour porter les twists humoristiques opérés par l'auteur pour désamorcer le tragique.

De plus, elle assure une efficace direction d'acteur avec une excellente distribution de comédiens émérites.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-09 :
35 ème édition du Festival Humour et Eau Salée - Du 1er au 7 août 2020
 

• Archives :
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6900)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=