Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Que Crèvent tous les protagonistes
Théâtre 13/Seine  (Paris)  novembre 2019

Tragi-comédie fantastique de Gabriel Calderón, mise en scène de Sandrine Attard, avec Maël Besnard, Aymeric Lecerf, Marion Malenfant, Florence Muller, Grégoire Oestermann, Paul Emile Pêtre et Elisabeth Tamaris.

Le choix de la comédienne Sandrine Attard pour sa première mise en scène, un opus du dramaturge urugayen Gabriel Calderón surnommé "l’enfant terrible du théâtre uruguayen" que le public français a pu découvrir en 2013 avec une trilogie dédiée programmée au Théâtre des Quartiers d'Ivry, ne verse pas dans la facilité.

Dans "Que rèvent les protagonistes", et à l'instar de ses homologues de la jeune garde du teatro nuevo en Amérique latine, entre autres, du chilien Guillermo Calderón et des argentins Rodrigo Garcia, Rafael Spregelburd,Claudio Tolcachir et Lola Arias, Gabriel Calderón, dont toutefois la marque de fabrique tient à une composante fantastique instillée dans la partition, officie dans le registre de la tragi-comédie burlesque empruntant aux codes de la télénovela.

Et il traite de leurs thématiques récurrentes : la famille comme microcosme archétypal de l'organisation socio-politique, la violence familiale, la quête identitaire et la mémoire transgénérationnelle dans le cadre de pays ébranlés par les didactures militaires des années 70 qui ont impacté les destins individuels.

Ainsi induit-il la réflexion sur l'obligation éventuelle de transmission explicite par les ascendants de leur biographie pour éviter les non-dits et les secrets dits "de famille" et sur la connaissance de ceux-ci comme donnée indispensable à la construction identitaire de leur progéniture.

En l'occurrence, Ana (Marion Malenfant), victime de la charge émotionnelle des événements dramatiques qui se transmet de façon inconsciente et pathogène, souffre du blackout absolu que sa mère (Florence Muller) a mis en oeuvre au regard du passé coupant les ponts même avec la grand-mère paternelle fataliste(Elisabeth Tamaris).

Face à cette histoire familiale "vide" qui l'empêche de vivre, son fiancé (Paul Emile Pêtre) a inventé une machine à ressusciter temporairement les morts et, au soir de Noêl, jour emblématique de la réunion de famille heureuse, sont convoquées les défunts protagonistes.

Le père d'Ana (Aymeric Lecerf) et son frère (Maël Besnard), frères ennemis disparus pendant la dictature, et le grand-père maternel (vrai-faux ?) amnésique (Grégoire Oestermann) médecin compromis dans les "soins" apportés aux opposants torturés apportent chacun un éclairage factuel subjectif et "sa" vérité à la manière pirandellienne.

Entreprise réussie pour Sandrine Attard qui trouve le juste ton dramaturgique entre fable et hyperréalisme et, notamment, pour porter les twists humoristiques opérés par l'auteur pour désamorcer le tragique.

De plus, elle assure une efficace direction d'acteur avec une excellente distribution de comédiens émérites.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=