Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Charlélie Couture et Travis Bürki
Interview par Mail  (Paris-New York)  1er décembre 2005

Quand Travis Burki tend lemicro par mail à Charlélie Couture, cela donne un...

... q uestionnaire essentiel...

Travis Burki : Quelles sont les choses essentielles à accomplir ?

Charlélie Couture : Les actes essentiels à accomplir dans une vie ceux qui, comme les notes d'une gamme, permettent à chacun de jouer la mélodie qui le raconte.

Travis Burki : Quelles sont les futilités essentielles ?

Charlélie Couture : Les futilités essentielles sont celles qui nous libèrent.

Travis Burki : Que dire à un nouveau-né ?

Charlélie Couture : À vos marques, prêt partez, …ou : Qu'est c'qu'il y a, qu'est c'qui ne va pas... déjà ?

Travis Burki : L'architecture, a dit George Steiner, c'est de la musique congelée. Est-ce que tu penses tes chansons comme des lieux à visiter ?

Charlélie Couture : Je pense qu'on a dans la tête un appartement. Il y a des pièces secrètes, d'autres plus accessibles : l'entrée, pour tout le monde (la politesse et la diplomatie) et puis la chambre et la salle de bains (l'amour et l'intimité), et aussi les alcôves, les passages secrets et les jardins intérieurs. Une chanson, c'est une pièce en effet.

Travis Burki : Dans quelques cent ans, on pourra faire une histoire de l'art de notre période. Quelles seront, d'après toi, les œuvres qui y figureront ?

Charlélie Couture : Un ready made de Marcel Duchamp (par exemple l'urinoir dit "La fontaine"), un tableau de Bottéro, un autre de Tapies et de Cy Twombly, un autoportrait de Cindy Sherman et une photo de Vanessa Beecroft, une sculpture de Jeff Koons, une autre de Damien Hirst, une installation de Barbara Kruger, une autre de Christian Boltanski et une de Cristo. (Je ne parle pas évidemment pas de ce qui pourrait me concerner, et qui aurait été découvert après ma mort.)

Travis Burki : Que préfères-tu le Nord, le Sud, l'Est ou l'Ouest ?

Charlélie Couture : Moi qui viens de l'Est, je suis allé à l'Ouest Mais je ne perds pas le Nord Quand je vais au Sud

Travis Burki : L'air du temps, c'est important ?

Charlélie Couture : Météo-sensible, je suis un caméléon inspiré par la couleur du ciel. L'air du temps c'est la chanson des instants qui se suivent et ne se ressemblent pas c'est le cliquetis des dominos alignés qui tombent les uns sur les autres.

Travis Burki : Aujourd'hui, avec ton ordinateur, tu écris ou tu composes ?

Charlélie Couture : Aujourd'hui j'écris, je compose des mots la preuve.

Travis Burki : La peinture de Charlélie, si elle devait avoir un nom ?

Charlélie Couture : Conceptuel narratif - Urban poetic

Travis Burki : Question très discographique : dans "Double vue", ton album récent, ta voix est très bien posée, calme, je dirai même suave. Moins d'envolées, plus de charisme, y'a t-il moins d'humour que dans tes premiers albums ?

Charlélie Couture : L'humour c'est le décalage, peut-être que ce disque "Double vue" est plus calé.

Travis Burki : L'humour ou l'amour ?

Charlélie Couture : "As-tu lu Moore, lui demanda-t elle alors qu'il dégrafait son soutien-gorge. De quoi parles-tu ? répondit-il un peu embarrassé."

Travis Burki : Tu habites NY, question gastronomie, tu as importé des recettes françaises (la question est vraiment bidon…) ou tu déjeunes de hamburger (super bidon la question) ?

Charlélie Couture : Oui, c'est vrai que ça se passe plus au niveau du bidon qu'au niveau des papilles gustatives, quand on compte le nombre des calories plutôt que la richesse des saveurs.

Travis Burki : Trop de duos tue les duos. Si tu pouvais faire un trio, ce serait avec qui ?

Charlélie Couture : Je me mêlerais au duel qui oppose le duo Jagger / Keith Richards en trial depuis des années dans les ornières du Rock.

Travis Burki : Est-ce tu votes en France ?

Charlélie Couture : A voté !

Travis Burki : Aimes-tu boire une coupe de champagne ?

Charlélie Couture : Dans certaines circonstances amoureuses, rien de meilleur !

Travis Burki : T'arrive t-il de faire un discours à table ?

Charlélie Couture : Malheureusement oui, quand j'ai trop bu alors je parle trop. Je me libère de tout ce que j'ai tu. Vincent, mon harmoniciste trouve que j'ai une certaine propension à professer dans ces circonstances. Ce ne sont pas des discours en fait, mais de longs paragraphes, sans ponctuation.

Voilà, merci Charlélie, je te laisse le mot de la fin...

Charlélie Couture : Dans l'Art, la réponse importe peu. C'est la question qui compte.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Charlélie Couture
Le site officiel de Travis Bürki


Travis Bürki         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
- 26 janvier 2020 : Les rois des galettes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=