Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhésus - Daytona
Nouveau Casino  (Paris)  14 décembre 2005

En première partie, nous découvrons ce soir le groupe lyonnais Daytona.

Sur scène, le quatuor est constitué de deux chanteurs qui sont aussi bassiste et guitariste, d'un second guitariste et d'un batteur. Influencés par des groupes comme Kaolin ou les Dolly, la formation à la particularité (suffisamment singulière aujourd'hui pour le signaler) d'interpréter ses textes en français. C'est donc un groupe qui a pris le parti des textes qui se présente devant nous.

Visiblement très content de jouer en première partie de Rhésus, Daytona déroule les titres de son dernier album, avec en point d'orgue le morceau "Attirés par les gouttes". Dans un registre rock, les morceaux sont bien interprétés, les textes font plutôt mouches, mais en concert le groupe a tout de même un peu de mal à combler le petit espace entre la scène et le premier rang de spectacle.

En conclusion, c'est agréable mais pas transcendant.

Rhésus débarque sur scène vers 21h30, à la tête de la formation Aurélien (chant-guitare-clavier) semble survolté, même si ses deux acolytes Laura (basse-chant) et Simon (batterie) ne sont pas en reste ce soir.

Le concert débute en trombe sur un ton résolument rock. Nous découvrons sur scène les titres de leur album Sad Disco.

Le début de concert met l'accent sur des titres très rythmiques et donne l'occasion à Aurélien de se déchaîner : gros riffs de guitare et déhanchements effrénés.

En milieu de concert nous basculons sur des morceaux plus mélodiques nous permettant d'apprécier ce que le groupe nous propose dans ce registre. Pour l'occasion, Aurélien prend place au clavier. Laura les yeux fermés semble comme investie et presque bercée par les lignes de basses qu'elle aligne.

En fin de spectacle nous revenons sur registre plus rock sur lequel nous avions commencé.

Au final, une grosse prestation pêchue à souhait et très enthousiasmante.

A voir !

Dernier point pour clôturer la chronique de la soirée et en marge de l'aspect musical, une réflexion d'ordre générale : Quiconque a assisté à quelques concerts, n'aura pas manqué d'entendre à l'occasion d'un intermède un spectateur prendre la parole pour engager la conversation avec le chanteur.

Des fois drôles et discrètes ces prises de paroles permettent aux artistes de rebondir vers le morceau suivant ou de passer un message à l'adresse des personnes présentes. Mais quand ces prises de paroles sont répétées et mettent mal à l'aise les artistes, on peut se demander quelles sont les motivations de cette personne.

Dans le cas le plus favorable j'aurais tendance à penser que nous avons à faire à quelqu'un qui à le besoin impétueux de s'exprimer sans avoir le courage (et le talent ?) de monter sur scène et de nous présenter artistiquement ce qui lui semble si important de faire partager… dans le pire des cas, je pense que nous avons à faire tout bêtement à un con…

Ce soir nous avons eu le droit à un magnifique spécimen de cette dernière catégorie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Meanwhile (at) the party de Rhesus
La chronique de l'album Sad Disco de Rhésus
Rhésus parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album The Fortune Teller Said de Rhesus
Rhésus en concert à La Maroquinerie (20 octobre 2005)
Rhésus en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Rhésus en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
L'interview de Rhésus (11 juin 2004)
L'interview de Rhésus (26 septembre 2005)
L'interview de Rhesus (26 avril 2006)
L'interview de Rhésus (septembre 2007)
La chronique de l'album Morceaux de lune EP de DaYTona
La chronique de l'album L'Allégresse de DaYtona

En savoir plus :

Le site officiel de Rhésus
Le site officiel de DaYTona
Le Facebook de DaYTona

Crédits photos : Laurent (plus de photos sur Taste of Indie)


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-02 :
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
 

• Archives :
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
- les derniers albums (6111)
- les derniers articles (158)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=