Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les cicatrices
Claire Favan  (Editions Harper Collins)  mars 2020

On aime Claire Favan pour le rythme qu’elle donne à l’écriture de ses thrillers, sa plume incisive et la façon dont elle construit ses intrigues tel un puzzle complexe que le lecteur s’applique à reconstituer au fil des pages avec envie.

Claire Favan travaille dans la finance. Roman après roman, elle poursuit son exploration des contre-jours de l’humanité. Habile et illuminée par son sujet, elle fait des Cicatrices un immense moment de thriller que je vous invite vivement lire.

L’histoire de son nouvel ouvrage se déroule aux Etats-Unis, à Centralia, dans l’Etat de Washington. On y retrouve un certain Owen Maker en train de vivre une véritable pénitence qui a décidé de renoncer à toute tentative de rébellion pour pouvoir enfin vivre en paix. En attendant le moment où il pourra se réinventer, cet homme pour ainsi dire ordinaire partage avec son ancienne femme une maison divisée en deux. Il est l’ex-patient, le gendre idéal, le vendeur de voiture préféré de son beau-père qui lui a créé un poste sur mesure dans son garage.

Owen a presque renoncé à toute vie sociale, il en est même à se cacher pour rencontrer sa nouvelle conquête. Il résiste néanmoins sur un point : ni le chantage au suicide de Sally ni les scènes qu’elle lui inflige quotidiennement et qui le désignent comme bourreau aux yeux des autres ne le feront revenir sur sa décision de se séparer d’elle.

Alors qu’une éclaircie semblait illuminer l’existence d’Owen, celui-ci se retrouve rapidement ramené à sa juste place. Son ADN a été prélevé sur la scène de crime d’un tueur qui sévit en toute impunité dans la région et ce, depuis des années. La police et le FBI se retrouvent alors sur son dos, il doit chercher à comprendre comment et pourquoi son ADN se retrouve sur cette scène de crime. L’enfer qu’était son quotidien, entre son ex folle et sa voisine qui lui en veut n’est rien par rapport à la tempête qu’il va devoir affronter.

Claire Favan a mis dans son ouvrage tous les ingrédients qui permettent de mettre en place un excellent thriller : suspense, rebondissements, fausses pistes et personnages complexes mais bien construits. Elle donne en plus un rythme impressionnant en produisant des chapitres courts qui s’enchaînent rapidement, faisant que l’ouvrage ne peut pas tomber des mains du lecteur.

Le lecteur suit le personnage principal au travers des difficultés qu’il rencontre pour refaire sa vie et en parallèle des chapitres nous racontent ce que vivent des jeunes femmes enchaînées par un ravisseur qui les enferme par deux, les violent et en tue une régulièrement pour la remplacer par une autre. Une trace ADN sur une scène de crime correspondant à Owen en fait le suspect numéro un. Le lecteur sait qu’il n’y est pour rien mais pourtant, tous les indices le désignent. On commence alors à douter sur Owen et l’auteur décide alors de nous donner une partie importante de l’énigme. Ce qui est plutôt surprenant et en même temps assez déroutant car on voit alors qu’il nous reste encore un bon tiers du livre à lire. Se dévoile alors de nouvelles révélations, une sorte de nouvelle intrigue dans l’histoire, parfaitement cohérente et réaliste qui ne peut que nous bluffer et nous donner l’envie frénétique de lire les cent dernières pages, que dire d’avaler les cent dernières pages de l’ouvrage.

Alors voilà, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce nouvel ouvrage de Claire Favan qui s’avère être un excellent thriller au suspense parfait, construit comme un diabolique puzzle que le lecteur prendra plaisir à reconstituer pour dévoiler une intrigue rondement menée.

 
En savoir plus :
Le Facebook de Claire Favan

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-07-12 :
La nuit d'avant - Wendy Walker
La Chine d'en bas - Liao Yiwu

• Edition du 2020-07-05 :
Oeuvres Complètes II - Roberto Bolano
Isabelle, l'après-midi - Douglas Kennedy
Les ombres de la toile - Chris Brookmyre
Un été norvégien - Einar Már Gudmundsson
 

• Archives :
Une immense sensation de calme - Laurine Roux
Mauvaise graine - Nicolas Jaillet
Le jour où Kennedy n'est pas mort - R. J. Ellory
L'iguane de Mona - Michaël Uras
MotherCloud - Rob Hart
Et les vivants autour - Barbara Abel
Trahison - Lilja Sigurdardóttir
Fanny Chassain-Pichon - Interview
De Wagner à Hitler - Fanny Chassain-Pichon
L'enfer commence avec elle - John O'Hara
BeatleStones - Yves Delmas & Charles Gancel
La géographie, reine des batailles - Philippe Boulanger
L'obscur - Philippe Testa
Trouver l'enfant / La fille aux papillons - René Denfeld
Washington Black - Esi Edugyan
J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond - Alexis Jenni
Les Beatles - Frédéric Granier
Frissonner dans la nuit avec des romans policiers à lire et à écouter -  
Roman à lire, voir et écouter -  
Le Feuilleton radiophonique en podcast -
Le Feuilleton radiophonique en podcast -
Là où chantent les écrevisses - Delia Owens
Les lumières de Tel-Aviv - Alexandra Schwartzbrod
Incident au fond de la galaxie - Etgar Keret
La chaîne - Adrian McKinty
Faites-moi plaisir - Mary Gaitskill
La femme révélée - Gaëlle Nohant
Le nouveau western - Marc Fernandez
PLS - Joanne Richoux
Le Sourire du Scorpion - Patrice Gain
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (27)
- les derniers livres (2018)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=