Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Ombre
Théâtre du Gymnase  (Paris)  mars 2020

Monologue dramatique de Alma Brami interprété par Dédeine Volk-Leonovitch dans une mise en scène de Dimitri Rataud.

Romancière, dramaturge et comédienne, Alma Brami a écrit récit monologal intitulé "Mardi c'est le jour du poulet" qui, porté à la scène sous le titre "L'Ombre", s'attache à décrire, et dénoncer, l'oppression insidieuse qui altère la vie d'une femme au point de constituer un meurtre psychique.

Elle a choisi une situation qui n'est pas celle de la violence conjugale avec ses manifestations patentes de sévices physiques sur une femme assujettie à un pervers narcissique mais celle de la soumission à un amour aveugle et aux préceptes de la suprématie de l'homme et de l'inféodation maritale inculqués de manière séculaire au point de s'inscrire dans l'ADN féminin.

Ainsi, une cinquantenaire encore jolie, coquette et apparemment pleine de joie de vivre, comme surprise par la présence des spectateurs, commente son activité du moment, la préparation du repas du mardi érigé en rituel pour lequel, depuis des lustres, plus de trente années de mariage, le plat principal consiste en un poulet farci. Entre soliloques et confidences au public, elle raconte sa vie de femme, une femme au foyer dans toutes les splendeurs et misères de la condition féminine dans une société patriarcale.

Ainsi que de la servitude volontaire et de son abnégation résultant de l'amour qu'elle porte un homme sans qualités et autocentré, pour lequel il est probable que le mariage consistait en une échappatoire au destin de "vieux garçon" et l'acquisition d'une servante taillable et corvéable à bon compte qui l'ont réduite à devenir une ombre, et l'ombre d'elle-même.

Qu'elle portait car le temps a fait son oeuvre en laminant le sentiment à l'épreuve d'une quotidienneté aliénante. Et le récit de cette femme seule qui n'est pas sans évoquer, dans une autre déclinaison celle d'un des "Récits de femmes" de Dario Fo et Francesca Rame sur la féminitude dans l’Italie des années 70.

Alma Brami signe un bel et sensible opus sur la contrainte et la libération, entre autres de la parole, ne versant ni dans le pathos compassionnel ni dans la profération féministe et qui opère une subtile, et presque paradoxale, hybridation entre le plaidoyer au nom de l'amour et le réquisitoire au nom de l'intégrité du soi.

Il se se déploie sur scène dans une scénographie minimaliste mais néanmoins édifiante de Esthel Eghnart, avec l'élément d'électro-ménager symbole de la femme domestique, et de la manière de retenir les petits maris (sic), une cuisinière, avec des pommes de terre enfournées avant le fameux poulet qui se fait attendre, et pour cause, tout comme le mari.

Cet édifiant biodrame au dénouement paradoxalement bouleversant et burlesque est magnifiquement porté par la justesse dramatique de Dédeine Volk-Leinovitch, magnifique comédienne sans doute davantage, et judicieusement, accompagnée que dirigée par Dimitri Rataud.

Avec la sobre gestion de la dramaturgie du corps et de sa voix aux modulations juvénile, Dédeine Volk-Leinovitch dispense une remarquable prestation incarnée sur l'effet autodestructeur du plus beau des sentiments qui saisit l'auditoire.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=